dimanche 26 juin 2005

How can I live with your voice in my head

Pas touché terre ces trois-quatre derniers jours. Entre le maudit bouquin qui n'en finit plus, le début de canicule et les visions dans lesquelles j'erre éveillée, je ne suis qu'à moitié présente à moi-même - un peu comme si j'étais soûle, mais sans les effets agréables.

1 commentaire:

mtlm a dit…

On va faire aussi un club. Moi j'ai trouver le truc: deux heures de sport (avec 50 coups de pieds au cul auto-infligés); ça me remet en place pour 6 heures environs.