mardi 3 août 2021

Où je vous inflige un long préambule avant d'attaquer le récit de notre voyage à...?

 


Je me suis posé beaucoup de questions avant de réserver ces vacances - nos premières depuis octobre 2019. Etait-ce bien prudent de voyager alors que la pandémie n'était pas terminée, et que circuler en Europe risquait d'être compliqué donc stressant? Mais nous nous étions dit la même chose l'an dernier, et je me souviens combien j'ai pesté de voir tous les gens que je connaissais partir en vacances tandis que nous restions enfermés chez nous à bosser tout l'été. Je ne me voyais pas remettre ça encore une fois, surtout alors que nous étions tous les deux complètement vaccinés. 

lundi 2 août 2021

La semaine en bref #186

 


Lundi:

Peu et mal dormi cette nuit. Je commence à angoisser davantage à l'idée de pouvoir partir qu'à l'idée de devoir annuler au dernier moment. Et si on chope le Covid sur place? Et si les conditions d'arrivée en Belgique pour les étrangers (moi) changent durant nos vacances? Et si les gens ne parlent pas anglais et que je n'arrive pas à me faire comprendre?

samedi 31 juillet 2021

What I did in July 2021

 


Dans le prolongement de juin, ce mois de juillet fut assez serein - mais beaucoup moins animé. Après une mémorable soirée cocktail-musique à Bruxelles, je suis descendue seule à Monpatelin où je n'ai pas fait grand-chose d'autre que bosser, bouquiner, regarder Netflix, faire des puzzles et admirer les couchers de soleil depuis le fauteuil à oreillettes de mon bureau. J'ai suivi de loin les canicules à près de 50° dans certains pays et les inondations qui ravageaient la Belgique avec une gratitude débordante pour la météo idyllique sur mon bout de côte méditerranéenne. 

vendredi 30 juillet 2021

Armalite au pays des neuroatypiques #5

 



La procédure de diagnostic des TSA prévoit, après le bilan neuro-psy à l'issue duquel on a déjà une assez bonne idée du résultat, qu'on fasse confirmer celui-ci par un médecin - généralement un psychiatre. Il s'agit d'une étape indispensable si l'on veut réclamer une carte ou une allocation handicapé. Puisque ce n'était pas mon cas, j'ai un peu hésité à effectuer cette démarche, les praticiens qualifiés étant très peu nombreux et leur planning souvent plein des mois à l'avance. Mais il m'a suffi de deux ou trois coups de fil passés sans conviction début mai pour décrocher un rendez-vous fin juillet. La secrétaire a bien précisé: "Vous avez de la chance, on vient d'avoir une annulation; sinon, c'était en octobre".