Affichage des articles dont le libellé est vie quotidienne. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est vie quotidienne. Afficher tous les articles

mardi 12 novembre 2019

Les conversations absurdes #78


MOI: Tes nouveaux followers risquent d'être bien déçus. Tu les as appâtés avec des bombasses vingtenaires nues alors qu'à partir de lundi, tu ne publieras de nouveau que les photos d'une quinquagénaire dodue emmitouflée jusqu'aux oreilles. 
CHOUCHOU: Tu te fais une fausse idée de mes followers. J'ai beaucoup de gens de notre âge. 
MOI: ...Et les hommes de 50 ans ne s'intéressent pas du tout au corps des femmes de 20, c'est bien connu. 

lundi 11 novembre 2019

La semaine en bref #96





Lundi:
Alors que j'attends le métro à Trône, un monsieur aux cheveux teints en orange me demande avec un fort accent indien: "Doubroukèr?" en désignant le panneau d'affichage sur lequel ne figure aucune station de ce nom. J'essaie de lui expliquer que De Brouckère est sur l'autre ligne et qu'il faut changer à Arts-Loi, mais visiblement, il ne comprend pas l'anglais. Et il traîne une énooorme valise. Du coup, je renonce à rester sur ma ligne jusqu'à Rogier, et je l'accompagne à sa destination. Tant pis pour Waterstones: ce n'est pas comme si je manquais de bouquins à lire! 
 Je retrouve Nelly au Peck 47 pour lui donner les poêles en inox achetées il y a quelques années, et dont nous n'avons jamais su nous servir correctement. Elle et son chéri cuisinent beaucoup; ils en feront sûrement un meilleur usage! En échange, elle m'a apporté des cannelés maison. Je lui dis que je les dégusterai demain; elle me suggère d'en goûter au moins un ce soir, "pendant qu'ils sont bien craquants". Puis nous passons une soirée agréable à discuter autour d'un burger. 
 Mon métro de retour tombe en panne à Parc, et après 20 minutes d'attente vaine, je me décide à finir le trajet à pied. On est mal récompensée de ses bonnes actions, je vous jure. 
 Arrivée chez nous, je dispose les cannelés sur une jolie assiette et j'attends Chouchou (qui avait un événement pro ce soir) pour les partager avec lui. Quand il vient s'asseoir face à moi, il est déjà en train d'engloutir le deuxième. Je pousse les hauts cris. "Mais je croyais que tu avais mangé les tiens et que les autres étaient tous pour moi!" se défend-il. Du coup, obligée de me jeter dessus pour en avoir. "Au moins un ce soir", tu parles: ils ont tous disparu en 5 minutes.

dimanche 10 novembre 2019

Les conversations absurdes #77


CHOUCHOU: Une des modèles que j'ai photographiées hier à la Brussels Tattoo Convention a partagé ma publication. Résultat: j'ai touché 1500 personnes au lieu de 30 d'habitude, et j'ai 32 likes de plus sur ma page Facebook Monsieur Tout-Le-Monde. Et tout ça en quelques heures!
MOI: La fâmâpoâl, c'est toujours vendeur. 
CHOUCHOU: Du coup, j'ai une suggestion pour remonter les stats de ton blog...

dimanche 3 novembre 2019

La semaine en bref #95




Lundi:
L'Agessa m'informe que je suis éligible à la compensation de la CSG pour un montant de X euros, et qu'en conséquent, elle va me verser (X+10%) euros. Pourquoi, je l'ignore. Mais c'est mieux que l'IRCEC, à qui j'ai récemment payé Y euros, et qui m'a aussitôt émis un avis de versement pour (Y-10) euros. En revanche, la date reste un mystère: "au 15 novembre" d'après le site, "courant décembre" d'après le mail que j'ai reçu. Ce sera la surprise.
 Parce que le stand OPI de la boutique duty free de Zaventem était momentanément indisponible, j'ai acheté un rouge Essie à la place. 24h après la pose, il est déjà tout écaillé au bout de mes ongles de touriste qui n'a pourtant pas foutu grand-chose de ses mains récemment. Essie, c'est un peu le Apple du vernis à ongles: joli et user-friendly, mais niveau solidité, zéro.
 Devant un terrarium où seule est visible une mue abandonnée sur une branche, Chouchou commente: "Le serpent s'est barré en laissant son slip". 


vendredi 1 novembre 2019

Les conversations absurdes #76


Le "courgette-aubergine" du jour:
CHOUCHOU: Peux-tu venir poser à côté de cette vitrine d'ibis? 
MOI: ...Des kiwis. Ce sont des kiwis. 
MOI, conciliante: Mais OK, ce sont deux noms de 4 lettres avec deux I, tu as pu mélanger.
CHOUCHOU: Mmmh non, ce n'est pas pour ça; c'est juste parce qu'ils se ressemblent. 

Pour les nuls en ornithologie, je me permets de poster ci-dessous une photo de chacune des espèces concernées.


jeudi 31 octobre 2019

Les conversations absurdes #75


MOI: C'est terrible cette démarche de stormtrooper que j'ai sur toutes les photos. Y'a des nanas qui ont le pas gracieux et léger; moi, on dirait que j'ai renoncé à envoyer mes branleurs de soldats à Vienne et décidé de prendre la ville personnellement toute seule. 
Consternée, je contemple l'évidence.
MOI: Non mais je vais finir par comprendre qu'il y ait des gens qui me trouvent terrifiante malgré mon mètre 54 et ma voix de Minnie Mouse sous hélium. C'est juste une question d'attitude.
CHOUCHOU: Tout à fait. Tu es le nouveau capitaine Phasma. 
MOI: Euh. La version de voyage, alors. 
CHOUCHOU, mort de rire: ...Un échantillon de Gwendolyne Christie.

lundi 28 octobre 2019

La semaine en bref #94




Lundi:
★ Comment se fait-il que Darklulu, 13 ans, like des Instagrams un soir de semaine à 23h30? Mes parents m'ont envoyée me coucher à 21h30 jusqu'à ce que je quitte la maison après mon année de prépa. Injustice, je crie ton nom. 
 Si je change ma bio Twitter en "Andouille badass", ce sera entièrement la faute de Rock'n'Laurette.

Mardi:
 Chouchou est tout excité de recevoir et de tester aussitôt son Polaroid Lab, qui permet de transformer des photos numériques en Pola. Ne partageant pas sa fascination pour les gadgets, j'avoue que le bouzin me laisse tout à fait froide.


jeudi 24 octobre 2019

Les conversations absurdes #74


MOI: Comment s'appelle ton nouveau joujou? Celui dont tu t'es servi pour me filmer au Smile Safari?
CHOUCHOU: C'est un Jimbal 3.
MOI: Tu m'épelles ça?
CHOUCHOU: J-I-M-B-A-L.
Je tape le nom dans la barre de recherche d'Amazon.
MOI: C'est Gimbal avec un G.
CHOUCHOU, chantant horriblement faux: La la laaaaaaaa... 
CHOUCHOU: Le G et le J, c'est la courgette et l'aubergine de l'alphabet. 

dimanche 20 octobre 2019

La semaine en bref #93




Lundi:
 Deux migraines en moins d'une semaine, c'est un peu rude. Heureusement, la séance dédiée d'Adriene me sauve la vie.
 Remise de ma grosse trad de fantasy YA, que l'éditrice voulait demain au plus tard. J'aimerais bien souffler un peu avant d'attaquer la prochaine: mon planning est bourré jusqu'à fin janvier. Mais loin de moi l'idée de m'en plaindre!
Autour des sushis que nous avons été chercher au resto local, ma voisine-copine (10 ans de moins que moi) me montre les vidéos prises pendant le concert de Soprano vendredi dernier. Je ne sais pas qui est Soprano. Je lui dis que le concert le plus émouvant de ma vie, c'était Leonard Cohen. Elle ne sait pas qui est Leonard Cohen.

jeudi 17 octobre 2019

Les conversations absurdes #73


Depuis toujours Chouchou confond les animaux (et aussi les couleurs) (et aussi les fleurs) (et aussi les courgettes et les aubergines, mais c'est un autre débat). 
CHOUCHOU: Tu as vu, pendant que tu n'étais pas là, je t'ai envoyé plein de photos de loutres.
MOI, attendrie: Oui, il y en avait de vraiment très mignonnes. 
CHOUCHOU: Le résultat, c'est qu'au lieu d'avoir plein de fâmâpoâls dans mes suggestions Instragram, maintenant, j'ai des loutres et des chinchillas.
MOI, horrifiée: Huuuuu, qu'est-ce que tu fous avec ces rats améliorés?
CHOUCHOU, rétropédalant: Quels rats améliorés? Je te parle des, euh, des lamas qui ne sont pas des lamas. 
MOI, entre deux sanglots de rire: Pas des chinchillas, des alpagas! 

dimanche 13 octobre 2019

La semaine en bref #92




Lundi:
 Après le climato-scepticisme, le mansplaining grammairien. Et hop, un vieux pote de moins dans mes contacts Facebook. Marre de répéter toujours les mêmes choses à des gens qui ne veulent pas comprendre. 
Généralement, il fait beau jusqu'à la Toussaint dans la région toulonnaise, mais c'est la première année où je dois mettre de la crème solaire avant de sortir au mois d'octobre.
 Arrivée à la fin de mon puzzle "Merveilles d'Europe", je m'aperçois qu'il manque deux pièces. J'ai beau retourner mon salon (petit et peu encombré), je ne les trouve nulle part. Dommage: ce puzzle est  joli et instructif, et je me suis beaucoup amusée à le faire. 

dimanche 6 octobre 2019

La semaine en bref #91




Lundi:
 Sophie-Grosquick me propose un déjeuner. Je l'informe que je serai à Toulon puis à Vienne presque tout le mois d'octobre. Elle me traite de Niels Holgerson. Je réponds qu'à mon avis, Niels Holgerson ne filait pas un rein chaque mois à la SNCF et/ou à Brussels Airlines, mais qu'une oie géante me semble un moyen de transport fortement écologique et que je vais envisager de demander ça pour Noël.
 Comme je proteste que l'à-valoir est mal calculé sur le dernier contrat qu'il m'a fait établir, un de mes éditeurs me téléphone pour me rassurer sur le fait que cette fois, il honorera le nombre de feuillets français final. Il en profite pour me dire qu'il a adoré mes deux dernières (très grosses) trads de fantasy, qu'elles auraient pu partir à l'imprimerie sans correction, que je fais toujours du boulot génial et qu'il est extrêmement content de travailler avec moi. Regonflée à bloc je suis.
 Darklulu a le blues. Je lui envoie des encouragements sur Instagram, ainsi qu'une courte vidéo où Chouchou et moi lui faisons des bisous. Il répond: "Merci beaucoup, vraiment,  je vous aime", et mon petit coeur de Tatie se change instantanément en Chamallow fondu. 

lundi 30 septembre 2019

La semaine en bref #90



Lundi:
 Traduire une 4ème de couv en urgence en plus de mon quota de pages du jour; finir le dernier tome de la série "The Spellman files" et l'ouvrage au crochet que je dois livrer samedi; faire la séance anniversaire de Yoga with Adriene; tester une recette de chorba blanche; prendre un 2ème billet de Ouigo pour arriver plus tôt à Monpatelin la semaine prochaine: un lundi des plus ordinaires.  
C'est comme si Greta Thunberg, jusqu'ici toujours si calme et factuelle, avait ouvert les vannes de sa rage trop longtemps contenue pendant son intervention devant les Nations Unies. Regarder la vidéo me fait physiquement mal - pour elle, pour l'environnement et pour les générations futures.
 Chouchou ronfle tellement fort que même réfugiée dans la pièce d'à côté avec des bouchons d'oreille, je l'entends encore. Par contre, notre nouveau canapé fait comme je l'imaginais un excellent couchage d'appoint, presque plus confortable que notre vrai lit.

mardi 24 septembre 2019

Les conversations absurdes #72


Une heure du matin. Nous venons d'éteindre la lumière.
MOI: J'ai trop chaud; tu peux ouvrir la fenêtre?
CHOUCHOU: Tu n'as pas peur que les moustiques rentrent?
MOI: Il pleut fort. Je ne crois pas que les moustiques puissent voler par un temps pareil.
CHOUCHOU: Ils seront peut-être très très motivés à la pensée de faire un repas marocain.
MOI: Amphibie ET devin. Le moustique belge est vraiment un spécimen de compète.

dimanche 22 septembre 2019

La semaine en bref #89




Lundi:
 A 3h du matin, je suis réveillée par le cauchemar récurrent dans lequel je rate un avion pour une destination lointaine (en l'occurrence, les USA où je partais faire un road trip en combi VW avec trois copines). Juste avant de me réveiller, je rêve que mon coiffeur et son mari ont eu les jumeaux prématurés les plus minuscules du monde: le plus grand est à peine aussi long que ma main, et je réussis à égarer le plus petit. Sueurs froides: et si je l'avais écrasé sans le voir? 
La balance affiche mon poids le plus bas depuis 15 mois. Pas spectaculaire, mais encourageant alors que je songe à investir dans un programme de yoga fitness pour contrer les effets de la ménopause.
 Cette savoureuse recette sans l'ombre d'un féculent est devenue un classiques de nos dîners. La saison des asperges belges étant désormais terminée, Chouchou les remplace ce soir par des haricots verts, et ça le fait très bien aussi.

lundi 16 septembre 2019

La semaine en bref #88




Lundi:
Dans sa cinquième saison, "Grace et Frankie" commence vraiment à toucher un nerf sur les maux de la vieillesse. Ca reste drôle par moments, mais désormais je trouve surtout ça flippant. La perte d'autonomie des deux héroïnes, leurs enfants qui avec toute la bonne volonté du monde se mêlent de décider à leur place... Brrr. 

dimanche 8 septembre 2019

La semaine en bref #87




Lundi:
 Merci au Trésor Public, qui m'offre une occasion de commencer sainement la semaine, le mois et même l'année scolaire en me délestant au titre de la taxe foncière d'une somme non négligeable que je n'irai pas investir dans des achats-plaisir nuisibles pour ma santé ou celle de l'environnement.
De toute évidence, ni les mouches ni les moustiques n'ont eu le mémo qui disait que l'été était fini et qu'il fallait rentrer chez eux maintenant, bisous et à l'année prochaine.
 Débat acharné sur le concept de libre arbitre vu à travers le prisme a/de la physique quantique b/des bactéries maléfiques de l'intestin. On sait s'amuser à une heure du matin chez les Armalite-MTLM.

vendredi 6 septembre 2019

Les conversations absurdes #71


MOI: Tu veux finir la salade asiatique?
CHOUCHOU: Non, je n'ai plus du tout faim.
MOI: Du coup, on ne prend pas de gyozas aux pommes en dessert?
CHOUCHOU: Mais si enfin!
MOI: Si je comprends bien, tu as partitionné ton estomac comme ton disque dur. Le C réservé au salé est plein, mais il y a encore de la place dans le D dédié au sucré.
CHOUCHOU: Exactement.

dimanche 1 septembre 2019

La semaine en bref #86




Lundi:
 Bien que ce soit le troisième tome d'une série dont je n'ai pas fait les deux premiers, la traduction attaquée la semaine dernière coule pratiquement toute seule. Je m'attendais à suer sang et eau jusqu'à la mi-octobre; c'est donc une agréable surprise.
Une heure au téléphone avec ma soeur qui, en compagnie de David, rentre de Grenoble où ils ont laissé Darklulu. Elle a un petit moral et moi la tension à 27, en plus ça coupe tous les quarts d'heure -mais on se marre quand même, et cette conversation me fait beaucoup de bien. 

mercredi 28 août 2019

Les conversations absurdes #70


Extrait d’une conversation sur Messenger
MOI: Je suis au bar de la Poste.
MOI: À la table d’à côté, une étudiante vient de dire à sa copine qu’elle voulait absolument aller faire son Erasmus à Bruxelles parce que, je cite: «C’est tout petit mais très chic».
MOI: Ma perplexité est grande. 
CHOUCHOU: Elle doit aimer la lumière terne et la pluie.
MOI: Ou juste les frites. 
CHOUCHOU: Tout à fait, car comme le dit la chanson: les frites, c’est chic.