Affichage des articles dont le libellé est vie quotidienne. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est vie quotidienne. Afficher tous les articles

jeudi 2 juillet 2020

Les conversations absurdes #88


Nous discutons du problème de cristaux dans l'oreille interne qui me fait perdre l'équilibre. 
CHOUCHOU: Tu n'as jamais réalisé l'expérience avec les crevettes en cours de biologie?
MOI, soupçonneuse: ...Non.
CHOUCHOU: En fait, les crevettes s'orientent grâce à leurs poils: le sens dans lequel ils tombent leur indique où est le bas. Sauf que ces poils ne sont pas assez longs pour que la gravité exerce une traction suffisante dans l'eau. Donc, elles les alourdissent en se roulant dans le sable. 
MOI, confuse: Si elles savent où est le sable, elles savent où est le bas. 
CHOUCHOU: Elles savent où est le sable parce qu'elles se sont déjà roulées dedans avant. En fait, elles passent leur temps à le renouveler pour pouvoir toujours s'orienter. 
MOI: Ce serait quand même plus simple de se laisser pousser les poils comme de bonnes féministes radicales.

dimanche 28 juin 2020

La semaine en bref #129




Lundi:
 Soudain, je m'aperçois qu'un des personnages principaux du roman que je suis en train de traduire était censé en tutoyer un autre, et non pas le vouvoyer comme je lui fais faire depuis le début de ce tome. Certes, 3 ans se sont écoulés depuis que j'ai traduit le tome précédent, mais c'est justement pour éviter ce genre de bourde que je prends des notes à la fin de mes lexiques. Pourquoi je ne les ai pas consultées cette fois, mystère.
Ma soeur, répondant au téléphone quand Attila parti jouer à la pétanque avec ses potes appelle à 20h45, alors que ses parents et moi lassés de l'attendre sans avoir de nouvelles de l'heure où il rentrait avons fini par passer à table sans lui: "Auberge du Poney Fringant, j'écoute?". Le sarcasme est puissant dans ma famille.

lundi 22 juin 2020

La semaine en bref #128




Lundi:
 Ma soeur m'appelle, et on passe une heure et demie ensemble au téléphone - dont la moitié à sangloter honteusement pour ma part. Mais bon, j'arrive enfin à exprimer la peine que ça me fait de les voir si peu depuis la mort de mon père. Et du coup, je vais aller passer quelques jours à Toulouse avant de remonter à Bruxelles. Ce ne sera des vacances pour personne, et Darklulu risque de ne pas être là, mais tant pis, je prends quand même.

lundi 15 juin 2020

La semaine en bref #127




Lundi:
 Je fais le tour des appartements du rez-de-chaussée pour vérifier que les locataires ont bien reçu la consigne d'être présents vendredi matin afin de donner accès à leur jardin clôturé. La seule dame qui m'ouvre a des sourcils tracés au crayon bleu et le tour de la bouche dessiné à l'extérieur, en mauve. Elle n'est au courant de rien et ne comprend même pas de quoi je lui parle. Après coup, je réalise que je viens de discuter 10 minutes avec quelqu'un, à moins de 50 cm et sans masque. J'ai cependant moins peur d'avoir chopé le Covid-19 que de voir encore une fois l'intervention anti-fourmis charpentières échouer parce que mal organisée.
 Confrontée à la difficulté de faire un second oeil vaguement symétrique au premier dans mon portrait en cours, je commence à comprendre la démarche artistique de Picasso. 
Après m'être battue pour obtenir le remboursement de mes deux derniers billets de Thalys, je vois le site de TUI accepter mon "bon corona", m'indiquer le solde à régler pour mon vol vers Bruxelles début juillet, puis... me demander de régler l'intégralité du prix du billet. J'adapte la règle numéro un du problème informatique - éteindre et rallumer - en annulant tout, en sortant du site et en recommençant ma réservation à zéro. Victoire!

dimanche 7 juin 2020

La semaine en bref #126




Lundi:
Une demi-heure au téléphone avec mon beau-frère dont c'est l'anniversaire. Ils ne savent toujours pas s'ils pourront partir au Japon comme prévu, et hier soir, ils ont appris que l'annonce des résultats du concours de médecine (décalé à cause du Covid-19), auquel les étudiants doivent absolument assister pour choisir leur filière s'ils sont admis, tombera pile pendant leurs vacances...
 C'est la période où Facebook me bombarde de photos de vieilles éditions des Imaginales. Je me rends compte qu'il y a des amis que je n'ai pas revus depuis les dernières auxquelles j'ai assisté, en... 2015, pfiou. Heureusement qu'il y a les réseaux sociaux pour garder le contact.

lundi 1 juin 2020

La semaine en bref #125




Lundi:
 J'ai reçu mes socquettes de la marque Chaussettes Orphelines, qui recycle les vieilles chaussettes dépareillées ou trouées qu'on peut lui envoyer grâce à une étiquette de port payé jointe à la commande. J'adore l'idée, et les socquettes sont très jolies mais... elles me grattent assez pour que je les enlève au bout de 5 minutes. Cependant, j'ai la peau tellement sensible que je ne peux même pas porter de sous-vêtements en dentelle, donc je ne suis pas une référence en la matière.

dimanche 24 mai 2020

La semaine en bref #124




Lundi:
Sur son compte Instagram, Jordi Lafebre, le dessinateur de ma série-chouchou "Les beaux étés", confie qu'il dort sur son canapé quand il est stressé - il ne sait pas trop pourquoi. Je réponds que je fais pareil, que le changement d'endroit a un effet apaisant sur mon cerveau quand mes pensées tournent en rond, un peu comme des mini-vacances. Pierre-Henry Gomont commente que c'est la même chose pour lui, et plusieurs lectrices renchérissent dans mes messages privés. J'envisage la création d'une Secret Society of Stressed-out Sofa Sleepers avec un pyjama officiel pour chacun des membres.

dimanche 17 mai 2020

La semaine en bref #123




Lundi:
La tension monte de manière palpable... Plutôt que de faire du mauvais boulot sur ma trad en cours ou de ronger mon frein sur le canapé, je m'attaque aux corrections du texte que j'ai rendu fin mars. Pour une fois, je suis d'accord avec 90% des changements proposés. La preuve que les miracles sont possibles (ou juste que je m'habitue à la façon de travailler de cet éditeur, et réciproquement).
 La sortie du tome 3 de "Nevermoor", déjà repoussée de février à fin août, est maintenant annoncée pour le 15 octobre. 2020 veut vraiment ma peau. 
 Après avoir caressé la tentation de me raser le crâne durant tout le confinement, et fini par renoncer de crainte de ressembler encore plus à ma mère pendant la phase de repousse, je sors le tube de Majirel 745 acheté avant la fermeture des commerces non-essentiels pour refaire mes 5 cm de racines. Ca ne règle pas le problème de ma coupe, qui restera  en suspens jusqu'à ce que je puisse revenir à Bruxelles et aller chez Wakko. Décidément, j'ai bien fait de konmariser mes accessoires à cheveux en janvier (non).

lundi 11 mai 2020

La semaine en bref #122




Lundi:
A peine réveillée, je commence à pleurer de stress. Elle s'annonce sympa, cette semaine...
 Dans la foulée, j'apprends que Neil Gaiman et Amanda Palmer, qui avaient l'air de vivre un confinement de rêve dans la campagne néo-zélandaise, viennent de se séparer. J'avais bien compris que leur mariage n'était pas de tout repos mais je suis super triste pour eux. Vivre ça en ce moment en plus de tout le reste, ugh.
 La nouvelle bouilloire Smeg qui a coûté un rein siffle quand on l'allume, quand on la règle, quand on la met en marche, chaque fois qu'elle passe un palier de 10° et quand elle atteint la température voulue. "On dirait R2D2", commente Chouchou, mort de rire. Moi, ça va vite me soûler.

lundi 4 mai 2020

La semaine en bref #121




Lundi:
Comment noter un bouquin très sympa, qu'on a eu beaucoup de plaisir à lire, mais qui ressemble tellement à un autre roman jeunesse hyper connu que le mot en "P" n'a pas quitté notre esprit tout au long de ses 500 pages?
 Arrivée du colis de thé à la fleur de pamplemoussier envoyé par la gentille dame de chez Sobica. Elle a joint 50g de thé au jasmin en cadeau, ainsi qu'un petit mot gentil comme tout. Voilà une commerçante qui peut compter sur ma fidélité.

dimanche 26 avril 2020

La semaine en bref #120




Lundi:
Je rappelle Solange pendant que son aide-ménagère est là, et vu que c'est elle qui relève le courrier en mon absence, j'en profite pour me faire dicter le foutu code d'activation Urssaf dont je vais avoir besoin pour déclarer en ligne mes droits d'auteur 2019. Reste à savoir si ça fonctionnera.

dimanche 19 avril 2020

La semaine en bref #119




Lundi:
 Sur la recommandation de Ness, je teste ce moelleux au citron tout simple et très bon, qui s'ajoute directement au court répertoire de mes recettes pâtissières de feignasse (contenant également les tartes, les crumbles, les clafoutis et le banana bread).
 Première réaction aux annonces de Micron: "Ouaiiiiiiis, je vais pouvoir rentrer chez moi mi-mai et gérer tous mes trucs en souffrance!". Deuxième réaction: "Mais comment ça, ils veulent rouvrir les écoles dans un mois? Alors que les gamins sont les plus gros porteurs asymptomatiques et la population la moins capable de respecter les gestes barrière? Au secouuuurs!". Devinez qui ne parvient pas du tout à trouver le sommeil après ça?

dimanche 12 avril 2020

La semaine en bref #118



Qui va aux toilettes perd sa place dans le lit


Lundi: 
 Moi en janvier, pendant un grand tri-ménage de l'appartement: "Allez, ouste les vieux élastiques! Je n'aurai plus jamais les cheveux longs; à quoi ça me servirait de les garder?" Moi en avril, essayant de bricoler un masque maison: "...J'espère que Marie Kondo finira au Mauvais Endroit."
 Je sors compléter le Drive Carrefour désastreux de samedi. Mais Sequoia est loin de vendre tout ce dont j'ai besoin. Je jette un coup d'oeil à l'intérieur du Carrefour Market voisin: ça grouille de gens qui ne respectent pas du tout les distances préconisées. Bon, ben cette semaine, ce sera pad thai sans cacahouètes et poulet au Chardonnay bio.

lundi 6 avril 2020

La semaine en bref #117




Lundi:
Je n'ai pas du tout un naturel jaloux. En général, la réussite des autres me stimule et m'inspire; leurs dons innés ou les trucs qu'ils ont reçus à la naissance me font juste hausser les épaules en pensant que moi aussi, j'ai des qualités et des privilèges. Mais là, les gens qui traversent la pandémie avec un zen parfait, j'avoue: j'hésite entre des fantasmes de strangulation et l'envie de me jeter à genoux en me griffant le visage et en hululant: "POURQUOIIIIIIIII?" à la face du ciel.
 Pour rattraper une journée de déprime, nous commandons un délicieux dîner au Tom Yam. D'un côté, nous hésitons à nous faire livrer depuis le début du confinement parce que ça représente un risque pour nous comme pour le livreur. De l'autre, on voudrait bien que ceux de nos restos chéris qui poursuivent leur activité de traiteur survivent à la crise.

lundi 30 mars 2020

La semaine en bref #116




Lundi:
Chouchou s'installe dans notre lit pour me déranger le moins possible pendant sa tripotée de vidéo-conférences quotidiennes. Je savais bien que même s'il ne me procurait aucune joie, ce support de laptop réglable servirait un jour! Team Marie Kondo: -10 points.
 A période exceptionnelle, mesures exceptionnelles: je tente un "la maréchale-ferrante".

dimanche 22 mars 2020

La semaine en bref #115




Lundi:
 Ah, tiens! La semaine dernière, je déplorais la mort des blogs intimes; aujourd'hui, Caro reposte pour la première fois depuis presque un an. Du coup, je tente ma chance, sait-on jamais: JE DEPLORE FORTEMENT CETTE PANDEMIE QUI FAIT CHIER LE MONDE ENTIER, merci, bisous (de loin).

lundi 16 mars 2020

Les conversations absurdes #87


Avec Chouchou, on s’écrit des “lettres magiques” sur la tête pour se réconforter mutuellement. Ce soir, après son délicieux crispy chili tofu...
MOI: Je t’ai fait un G. Comme G bien mangé. 
CHOUCHOU: Et moi, je te fais un V. Comme Vroom Vroom. 
MOI: ...Pour aller très vite nulle part, vu qu’on est confinés jusqu’à nouvel ordre?

dimanche 15 mars 2020

La semaine en bref #114




Lundi:
Je craque et, à titre d'auto-cadeau d'anniversaire un poil en avance, je m'offre une deuxième toile de Jurij Frey. Si je plisse un peu les yeux, cette fille assise face à la mer, ça pourrait être moi...
 Chouchou a fait nuit blanche pour réparer le site d'un de ses clients. Je ne sais pas comment il tient; moi, je ne pense pas que j'arriverais à être efficace dans ces conditions.
 Une copine qui en a pas mal bavé est enceinte de 5 mois. Je suis ravie pour elle - et très envieuse de l'optimisme de tous les gens qui continuent à faire des enfants alors que l'humanité me semble promise à sa perte dans le demi-siècle à venir.

dimanche 8 mars 2020

La semaine en bref #113




Lundi:
 Soulagement: la copine aspirante écrivaine dont j'ai relu le manuscrit ce week-end n'a pas du tout mal pris mes critiques. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne me livre jamais à ce genre d'exercice, en principe: je ne sais pas mentir - je n'en vois pas l'intérêt -, mais je déteste froisser les sentiments de gens dont je sais très bien qu'ils ont investi beaucoup de temps et de coeur dans leur projet. Là, heureusement, il y avait aussi plein de bonnes choses à souligner. 

lundi 2 mars 2020

La semaine en bref #112




Lundi:
 La récap hebdomadaire publiée ce matin est mon 6000ème billet disponible sur le blog. Ahouiquandmême.
Tiens, les Knees to Chin ont élargi leur carte et proposent désormais des baos honorables, ainsi que des salades de nouilles de riz franchement délicieuses. Surtout celle à l'aubergine teriyaki.
 "Quand tu angoisses, tu accélères; quand j'angoisse, je freine". Chouchou vient de résumer en une phrase la différence fondamentale entre nos anxiétés respectives.