Affichage des articles dont le libellé est thé. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est thé. Afficher tous les articles

samedi 8 septembre 2018

Le minimalisme appliqué au thé





S'il est un domaine dans lequel je me suis souvent laissée déborder sans remords, c'est bien le thé! Abonnement ou tests de diverses box, achat systématique à titre de souvenirs dès que je voyage... Mais arrivée au stade où mes réserves occupaient deux grandes étagères d'une petite cuisine à Bruxelles, et trois petites étagères d'une cuisine minuscule à Monpatelin, je me suis dit que c'était ridicule et qu'il fallait que ça cesse. Surtout que le thé, c'est un peu comme les chaussures autrefois: je me laisse facilement séduire en magasin, et en réalité, au quotidien, je bois toujours les 3-4 mêmes variétés. 

jeudi 7 décembre 2017

Nouveaut(h)é: Chocolat-oranges confites de Maison Bourgeon




Cette année, j'ai été particulièrement sage dans mes achats de thé, me contentant de renouveler mon stock de Yu Zi Hua Cha et de deux ou trois autres variétés que je bois régulièrement. Pour le reste, j'ai tapé dans mes monstrueuses réserves - qui ont bien baissé mais restent encore trop importantes à mon goût. Et puis, en fin d'année, j'ai un peu craqué. 4 sachets de 50g chez Lupicia en octobre; un calendrier de l'Avent Theodor en novembre, et la semaine dernière, deux nouvelles variétés de la Maison Bourgeon. Mais c'est un fournisseur "de chez moi" (enfin, plus exactement, basé à Salon-de-Provence), et la vendeuse était tellement enthousiaste que je me suis laissée tenter. Je n'ai pas encore goûté l'infusion à droite sur la photo; en revanche, j'ai déjà bien pioché dans le paquet de thé noir chocolat-oranges confites que je m'en vais vous présenter.

mardi 20 septembre 2016

Pimpe ton Château-Lapompe



Mon dernier bilan sanguin a révélé une légère anémie, probablement une carence en fer. Mon généraliste m'a laissé le choix: ou il me prescrivait des comprimés de fer, ou je réduisais ma consommation de thé à deux tasses par jour (actuellement, je dois être à 5 ou 6 grands mugs). J'ai voulu jouer les dures-à-cuire: "Non mais ça va, je suis pas droguée non plus, je préfère éviter de prendre des cachets tant que c'est possible."

Là il est midi, j'ai déjà atteint mon quota autorisé en ayant passé deux heures et demie bloquée dans une salle d'attente, et je fais beaucoup moins la maligne. 

Deux tasses par jour, c'est misérable. Il m'en faut évidemment une au réveil, sinon je n'arriverai jamais à démarrer, mais à quel moment m'autoriser l'autre? Quand je me mets au travail en milieu de matinée pour m'encourager? Quand je me remets au travail après ma pause déjeuner, pour éviter de m'endormir? Quand j'ai fini de travailler, en guise de récompense? 

Et surtout, je vais boire quoi, le reste du temps? Les sodas et les jus de fruits bourrés de sucre, pas question. Les laits végétaux que Chouchou consomme en quantité ahurissante, je trouve ça dégueu. Les tisanes, je n'en raffole pas; ça peut encore passer le soir, mais c'est tout. Et l'eau seule, bof. Il va sans doute falloir que je prenne l'habitude d'acheter des citrons, de la menthe et des concombres bios et de les mettre à infuser dans une carafe le soir pour le lendemain. D'autres idées?

jeudi 15 septembre 2016

Ma première commande chez Vert-Tiges




C'est lors de mon dernier passage chez Free Persephone, à Paris, que j'ai découvert Melody Nelson: non pas une chanson de Gainsbourg, mais un thé vert aromatisé à l'orange, à la fraise et aux fleurs de pied-de-chat. Je l'ai trouvé si frais et agréable à boire que j'ai voulu me rendre immédiatement dans une boutique de la marque pour en acheter. Une petite recherche internet m'a vite appris qu'hélas, on ne pouvait se procurer ce thé que sur le site de la société Vert-Tiges, basée à Fécamps. 

Qu'à cela ne tienne. Le soir même, je passais une commande de six paquets de thé en vrac: deux Melody Nelson (un pour Bruxelles, un pour Monpatelin), un sencha fukuyu parce que c'est un classique dont je ne me lasse jamais, un thé noir au chocolat, un Fée Clochette (mélange de thés noirs de Chine et d'Inde aromatisé au chocolat, au caramel et aux fruits) et un Mistral d'Ete (thé blanc à la myrte, au gingembre et au citron de Provence). 

Avec un total de 32€, j'avais droit à l'envoi gratuit en Colissimo. Ma commande a été expédiée dès le lendemain, bien emballée et accompagnée en cadeau d'une fleur de thé. J'ai apprécié l'étiquetage très complets des paquets hermétiques sur lesquels figurent, en plus de la composition (ne ricanez pas, ce n'est pas toujours le cas...) le temps et la température d'infusion, le meilleur moment de la journée pour boire cette variété et une date limite de consommation pour une saveur optimale. Exemple ici avec Melody Nelson:





Très satisfaire de cette première commande, je ne peux que vous recommander de jeter un coup d'oeil au site de Vert-Tiges. Les prix sont très doux et beaucoup de mélanges ont une composition très tentante! Et puis cette semaine, les frais de port sont offerts à partir de 19,90€...

jeudi 2 juin 2016

J'ai testé pour vous: A l'Unithé (+ concours)


Si, comme moi, vous êtes une grande amatrice de thé, il vous est sûrement déjà arrivé d'en acheter après avoir juste lu la description ou humé les feuilles et vous être dit: "Mmmh, ça a l'air bon". Et puis une fois rentrée chez vous, vous goûtez, et c'est le drame: en fin de compte, vous n'aimez pas du tout, ou vous trouvez juste ça bof, et vous voilà condamnée à traîner dans vos placards un paquet culpabilisant que vous ne consommerez pas. 

Pour éviter ce type d'erreur d'achat, A l'Unithé propose des assortiments de 20 ou 40 sachets individuels à composer soi-même à partir d'un large éventail de marques et de parfums. J'en ai profité pour tester plein de nouveaux Earl Grey, mais aussi des thés verts au jasmin ou aux fruits, et pour découvrir des marques que je ne connaissais pas encore comme Or Tea (ces sachets ravissants!), Pagès, Caron ou Christine Dattner... 





Voici le colis que j'ai reçu à Bruxelles (bonne nouvelle, A l'Unithé ne livre pas qu'en France!). Un petit carton plat qui devrait rentrer dans toutes les boîtes aux lettres, un emballage en papier de soie coloré, un joli petit autocollant et une carte qui souhaite une bonne dégustation: l'assortiment est bien protégé et présenté! Du coup, ça peut aussi faire un chouette cadeau - je dis ça, je dis rien.






Et la bonne nouvelle, c'est qu'A l'Unithé propose à une de mes lectrices de gagner son propre assortiment. Rendez-vous sur mon compte Instagram d'ici ce soir! 

samedi 13 février 2016

Boutique Lupicia, un paradis pour les amateurs de thé (et de jolies boîtes)




Ravie par ma première commande Lupicia, et gravement en manque de Neige Blanche depuis la fin de mes 50g d'origine quelques semaines plus tôt, j'avais prévu de passer mercredi dernier à la boutique parisienne - et, du même coup, d'y retrouver Shermane qui m'avait fait découvrir la marque. 

D'entrée, j'ai été agréablement surprise par l'espace immense et les thés qui s'alignaient presque à perte de vue. Je ne savais plus du tout où donner de la tête! Un vendeur très serviable m'a guidée vers les thés de Noël (en promo à -15% pour finir le stock, avant qu'ils disparaissent pour revenir à l'automne prochain). J'aurais pu me contenter de reprendre du Neige Blanche, mais il y avait beaucoup trop de jolies boîtes et de parfums tentants. Je pense que je n'ai jamais craqué pour autant de thés noirs de ma vie, moi qui n'en raffole pas d'habitude. Outre le Neige Blanche, j'ai pris de l'Earl Grey, mais aussi du Thé au chocolat, du Thé à l'abricot et même du Thé au kumquat - par curiosité, sans trop savoir s'il me plairait. Au final, mon seul thé vert est le mélange maison, le Bonaparte n°40 ainsi baptisé en référence à l'adresse de la boutique parisienne et que l'on trouve seulement là. Les autres points de vente de la marque ont leur propre mélange maison, mais pour y goûter il faudra aller en Asie, aux USA ou en Australie (on y travaille...). 












J'aime beaucoup la diversité des produits et le fait qu'on puisse choisir entre différents conditionnements: jolies boîtes métalliques plates, sachets de 50g  (ce qui permet de faire des tests à moindre coût - et si on prend plus d'un sachet à la fois, il y a 10% de réduction à partir du deuxième) ou infusettes individuelles parfois. Les matchas en poudre parfumés, à diluer directement dans de l'eau chaude, sont un concept très intéressant, et les coffrets doivent faire de merveilleux cadeaux. On peut humer toutes les variétés grâces aux boîtes d'exposition, et compléter ses emplettes avec théières, tasses, filtres, fouets à matcha et autres accessoires. Je n'ai qu'une seule question: à quand un salon de thé attenant? 

40 rue Bonaparte
75006 Paris
Ouvert du lundi au samedi

vendredi 8 janvier 2016

Nouveaut(h)é: Neige Blanche de Lupicia




C'est en voyant cette boîte ravissante, assortie du descriptif "thé noir au chocolat blanc et à l'abricot", sur le compte Instagram de Shermane que j'ai découvert à la fois la maison de thé Lupicia et ce mélange précis. Incapable de résister, j'ai foncé sur leur site pour passer une commande - et je suis restée perplexe devant la composition annoncée du Neige Blanche: "thé noir au chocolat blanc et aux noix". Ce qui n'était pas tout à fait pareil. 

Néanmoins, la curiosité m'a poussée à me lancer. Pour obtenir la gratuité des frais de port (au-delà de 35€, et même pour la Belgique, à condition de se faire livrer en Point Relais), j'ai complété ma commande par un sachet de Sobacha (infusion de sarrasin), un de Pamplemousse Vert (moi et ma passion des agrumes), ainsi qu'un Sencha Kamo et un Kama-Iri Cha Hyûga (pour reconstituer un peu mes stocks de thé vert nature japonais). J'ai en outre pu choisir parmi une liste 5 infusettes-échantillons offertes. 




Je ne suis pas du tout fan de thés noirs; seuls l'Earl Grey et éventuellement le Marco Polo de Mariage Frères trouvent grâce à mes yeux. Mais je cherche sans cesse à élargir ma palette de goûts, et je dois dire que même sans abricot, j'ai été assez séduite par le Neige Blanche. Il donne une liqueur rouge-brun très parfumée, aussi bien pour le nez que pour les papilles, et assez idéale pour l'heure du goûter. On peut sans problème la faire réinfuser une fois. Je peux vous dire que je regrette déjà de n'en avoir commandé que 50g...

De plus, parmi mes échantillons, j'ai beaucoup aimé le Thé au Chocolat, autre thé noir de type "gourmand", qui goûte bien le chocolat mais sans le côté sucré - idéal pour moi. Je suis donc ravie de cette première commande chez Lupicia, et bien décidée à passer à leur boutique lors de mon prochain saut à Paris histoire de me ravitailler!

vendredi 25 décembre 2015

Nouveaut(h)é: Fuka-Mushi Sencha d'Unami




A cause de mes goûts hyper spécifiques et de mon placard déjà plein, j'achète de moins en moins de nouveaux thés. Mais il y a quelques semaines, je me suis rendue au salon de thé Unami pour un goûter-lecture, et j'ai testé un Sencha de catégorie 3 (sur 4) tellement délicieux qu'en partant, j'en ai pris un sachet de 100g pour la maison.

Très délicat, le Fuka-Mushi s'infuse à 70° pendant seulement une minute - mais peut être réutilisé jusqu'à trois ou quatre fois. Il donne une infusion d'un vert-jaune clair, hyper légère en théine, ce qui en fait un excellent compagnon du soir: en boire après le dîner ne m'empêche absolument pas de dormir. Son goût est frais, très légèrement herbacé et pas du tout amer. Il est préférable de le conserver au frigo dans son sachet d'origine, et ses aiguilles sont si fines qu'elles tombent facilement en poussière: mieux vaut donc le préparer avec un filtre jetable que dans un filtre métallique qui laisserait passer des particules dans les tasses. Bien qu'il ne soit pas donné (19,90€ les 100g), Chouchou et moi l'aimons tellement qu'il deviendra sans doute un de nos basiques. 




Ce thé peut être commandé en ligne ici

samedi 23 mai 2015

Reading in tearooms, restaurants and a few other places (9)




1. Comptoir Florian, Bruxelles 2. Walkin'Thai, Bruxelles 3. MangaKat Café, Bruxelles 4. Taihon, Bruxelles 5. AMI, Bruxelles 6. Yéti 2, Bruxelles 7. Samouraï Ramen, Bruxelles 8. Le Cercle des Voyageurs, Bruxelles 9. Chicag'Hostel, Toulon 10. Le Vog, Toulon 11. La Fabbrica di Marco, Toulon 12. Le Chantilly, Toulon 13. Gare du Nord, Paris 14. M&S Café, Bruxelles 15. Hôtel Le Berger, Bruxelles

dimanche 29 mars 2015

Reading in tearooms, restaurants and a few other places (8)




1. Hôtel Le Berger, Bruxelles 2. La Belladone, Bruxelles 3. Kokuban, Bruxelles 
4. Drug Opera, Bruxelles 5. Taihon, Bruxelles 6. Le Chantilly, Toulon 
7. La fabbrica di Marco, Toulon 8. La taverne de Cluny, Paris 9. La Mercerie, Bruxelles 
10. Exki (porte de Namur), Bruxelles 11. La Théière, Toulon 12. Les Têtes d'Ail, Toulon 
13. Chicag'Hostel, Toulon 14. Café Pinson, Paris 15. Le thé des écrivains, Paris

jeudi 19 mars 2015

Nouveaut(h)é: Ginseng de Mùi Concept




Dès notre premier jour de balade dans Porto, fin décembre dernier, nous sommes tombés sur une boutique de thé située dans un centre commercial de magasins de créateurs. J'y ai acheté (un peu au hasard comme toujours lorsque je teste une nouvelle marque) trois sachets de 50g de thé vert parfumé: l'un à l'aloe vera et au kiwi, l'autre à l'ananas, à la mangue, aux fruits du dragon et aux fleurs de calendule, le dernier au ginseng et à l'orange sanguine. Chouchou et moi les avons consciencieusement tous goûtés lors des jours qui ont suivi. Le premier nous a laissés assez froids; Chouchou a raffolé du deuxième, et moi, je suis tombée amoureuse du troisième. Du coup, si 50g était une contenance parfaite pour tester, ça devenait bien trop peu pour satisfaire mon addiction instantanée. Le 31, je suis donc retournée chez Mùi Concept pour faire des stocks: il était 16h40, et ce jour-là, exceptionnellement, la boutique avait fermé à 16h. Frustration intense. 

Le soir même, je suis allée sur le site internet de la marque et j'ai simulé une commande à destination de la France: avec 350g de sachets, j'arrivais à un total de 28€ de thé et... 25€ de frais de port. J'ai envoyé un mail à l'adresse de contact pour demander: "Euh, vraiment?". Dès la réouverture de la boutique, le 3 janvier, la responsable m'a répondu en me demandant ce que je voulais au juste, et elle m'a établi une facture avec seulement 7€ de frais de port, que j'ai réglée par virement direct. Mon paquet est arrivé la semaine suivante. Il contenait, entre autres, 200g de Gingko à la place de Ginseng, parce que je suis une buse et que j'avais confondu les deux en passant ma commande. Voilà voilà voilà. Du coup, je me retrouvais ensevelie sous le thé, et je ne pouvais décemment pas repasser une autre commande tout de suite. Frustration intense (bis). Mais courant mars, mes stocks avaient retrouvé un niveau plus ou moins raisonnable, et j'ai enfin pu me procurer deux grands sachets du Précieux.




Je l'aime parce qu'il est à la fois doux et tonique, incroyablement rafraîchissant. Je pourrais en boire des litres l'après-midi ou en soirée, et j'imagine qu'il sera délicieux glacé cet été. C'est sans contestation possible ma grande découverte de ces douze derniers mois. Parfois, le hasard fait bien les choses (même s'il faut lui adjoindre une certaine dose de détermination!).

Rua de Miguel Bombarda 285
(à l'intérieur du petit centre commercial)
4050-381 PORTO

jeudi 15 janvier 2015

Reading in tearooms, restaurants and a few other places (7)




1. L'Oasis, Toulon 2. Used Books Café, Paris 3. Sucré Salé, Bruxelles 4. Exki Luxembourg, Bruxelles 5 et 10. Hôtel Le Berger, Bruxelles 6 et 15. La Théière, Toulon 7 et 13. La fabbrica di Marco, Toulon 8. Doraku, Paris 9. Maison Prestige, Bruges 11. Kosmos, Bruxelles 12. Praia da Luz, Porto 14. Le Chantilly, Toulon

mardi 13 janvier 2015

Thé: état des stocks au 1er janvier




Prenant exemple sur Shermane (dans le but, d'ailleurs, de procéder à un échange d'échantillons avec elle), j'ai dressé une liste des thés que j'avais dans mes placards à Bruxelles et à Monpatelin. Les stocks me semblaient plutôt raisonnables depuis le dernier grand ménage, et en fait, euh, non, rien. 

Thé verts nature
- Mao Feng (Tea Pigs) ★★
- Kukicha (Comptoir Florian) ★★★
- Pilo Chun (Nong Cha) ★★★
- Bouddhiste (L'Oasis des Saveurs) ★★

Thé verts parfumés
- You Zi Hua Cha (Nong Cha), fleur de pamplemousse ★★★★
- Temple Céleste (L'Univers du Thé) fruit de la passion, pêche de vigne, fraise des bois, bleuet ★★★
- Trois Empires (Theodor) datte, fleur d'oranger, fleur d'osmanthe ★★
- Sables émouvants (Café Liégeois) menthe, fleur d'oranger ★★
- Orange-bleuet (La Vie Claire) ★★★
- Abricot-pistache (Terre d'Oc) ★★
- Bergamote-fleur d'oranger (Terre d'Oc) ★★
- Thé des Gnawa (L'Herboristerie) menthe, agrumes, ginseng, gingembre, aloe vera ★★★
- Rhubarbe (A.C. Perch)
- Summer tea (A.C. Perch) fraise, orange ★★
- Orient-Express n°2 (Dammann Frères) jasmin, litchi, pamplemousse, pêche, rose ★★
- Earl Grey (Palais des Thés) bergamote, bleuet ★★
- Thé du Hammam (Palais des Thés) datte, fruits rouges, fleur d'oranger, rose ★★★
- Thé des Alizés (Palais des Thés) pêche blanche, kiwi, pastèque ★★★
- Menthe glaciale (Palais des Thés) ★★★
- Rêve d'été (L'Autre Thé) fraise, pêche, ananas, fleurs de tournesol
- En attendant la pluie (Cha Yuan) agrumes, gingembre, menthe, citronnelle ★★★
- Voyage à Tokyo (George Cannon) - pas encore goûté
- Blue dragon (Mùi) ananas, mangue, fruit du dragon, calendula ★★
- Ginseng-orange sanguine (Mùi) ★★★★
- Aloe vera-kiwi (Mùi)
- Jasmine pearls (Tea Pigs) ★★
- Jasmin bio (?) ★★

Mélange thés vert + blanc parfumés
- Bon baisers de Paris (L'Autre Thé) violette, framboise ★★
- Jardin des Hespérides (L'Autre Thé) pamplemousse, mandarine, citron, orange, souci
- Igloo (Thé Box) orange, mandarine, bergamote, rose, litchi, vanille, bleuet ★★★★

Thés blancs parfumés
- Roi du thé au jasmin (Nong Cha) aiguilles argentées ★★★
- Mojito (Terre d'Oc) menthe, fraise, rhum - pas encore goûté

Thés noirs parfumés
- Pomme d'amour (Dammann) pomme caramélisée, marasquin ★★
- Cassis (Javana) ★★★

★★★★= j'en rachèterai impérativement une fois le sachet fini
★★★= j'en rachèterai peut-être, mais pas tout de suite
★★= je vais finir le sachet, mais je n'en rachèterai pas
= je n'adore pas, je vais faire circuler

Cette liste n'inclut pas mes tisanes (on m'en offre parfois, mais je n'en bois guère), ni les thés acquis depuis le début de l'année (une commande chez Chakai Club, une autre chez Mûi Concept), ni les très petites contenances qui me restent de l'époque de mes abonnements à des box. 

mercredi 7 janvier 2015

[PORTO] Rota do Chà, salon de thé merveilleux et secret




Je craignais un peu que nous ne nous ennuyions le 1er janvier, alors que tous les commerces et les musées seraient fermés. J'ai donc décidé d'exploiter les maigres ressources de geocaching de Porto en nous concoctant une balade pour rafler toutes les vertes à notre portée que nous n'avions pas encore faites. La première, située à deux pas de l'esplanade où avait eu lieu le monstrueux concert/feu d'artifice de la veille, avait vraisemblablement disparu. Le deuxième, face à la ravissante église évangélique méthodiste de Mirante, a été vite découverte.

Puis nous nous sommes engagés dans la rua de Miguel Bombarda, repaire des jeunes créateurs locaux, afin de gagner le site de la suivante. Et là, surprise: dans la partie que nous n'avions pas encore explorée les jours précédents, nous sommes tombés sur un salon de thé ouvert. Nous avons pensé qu'une petite pause rafraîchissement ne nous ferait pas de mal, et franchi la porte sans nous douter de ce qui nous attendait à l'intérieur.







Un peu hésitants, nous avons longé un couloir jaune puis traversé une salle rouge sombre et déserte, décorée dans un style asiatique. Au fond, trois petites tables flanquées de banquettes s'alignaient dans une véranda lumineuse, et j'ai songé que ce serait très agréable de s'installer là. Puis l'un des clients en train de boire son thé m'a souri en désignant de l'index une seconde porte.

Nous sommes ressortis dans une cour fermée, envahie par les plantes et baignée de soleil. Un oranger trônait au bord d'une terrasse couverte; des poufs entouraient des tables basses dont l'une était occupée par un couple et ses trois petits garçons; quelques chardonnerets sautillaient partout sous le regard impassible de deux statues de Bouddha; des haut-parleurs diffusaient une musique lounge surprenante. Un véritable enchantement.








La carte comportait plus de 300 thés, parmi lesquels j'ai reconnu des mélanges Theodor et Tekoe ainsi que certains crus du Palais des Thés. Les 8 trésors de Shaolin, que j'avais choisis initialement, étaient en rupture de stock; j'ai donc opté pour un Lu Shan (thé vert chinois réputé, que je n'avais encore jamais goûté) tandis que sur mon conseil, Chouchou commandait un Tamaryokucha Impérial (thé vert japonais un peu herbacé, très fin).

Après ça, comme nous avions à peine grignoté aux environs de midi et que nous avions vraiment envie de nous attarder, nous nous sommes laissé tenter par un menu lunch à 6€ composé d'une délicieuse soupe de légumes parfumée aux épices, ainsi que de calmars en sauce ou de poulet grillé. Si j'avais eu de quoi lire dans mon sac, je pense que j'aurais renoncé à la suite de la balade de geocaching et que nous serions restés là jusqu'à l'heure de la fermeture. Deux moments parfaits en deux jours - je peux vous dire qu'on s'est sentis drôlement gâtés...




Rua de Miguel Bombarda 457
4050 PORTO

vendredi 3 octobre 2014

Reading in tearooms, restaurants and a few other places (6)





1 et 14. L'Amour Fou, Bruxelles 2. Exki (bd Anspach), Bruxelles 3. Mano a Mano, Bruxelles 4 et 13. Hôtel Le Berger, Bruxelles 5. La Mercerie, Bruxelles 6. Filigranes, Bruxelles 7. La fabbrica di Marco, Toulon 8. Le Chantilly, Toulon 9. Le Chamo, Toulon 10. God save the cream, Bruxelles 11. Folk a rock, Malmö 12. Joe & the Juice (Rundetarn), Copenhague 15. Kosmos, Bruxelles

mercredi 20 août 2014

Reading in tearooms, restaurants and a few other places (5)




1. Arthur's, Bruxelles 2. Exki place Stéphanie, Bruxelles 3. L'Aparté, Toulon 4. Palazzo Caffe, Toulon 5, 8 et 11. L'Amour Fou, Bruxelles 6. Mamma Roma parvis de Saint-Gilles, Bruxelles 7. Makisu, Bruxelles 9. Kosmos, Bruxelles 10. Hôtel Berger, Bruxelles 12. Filigranes, Bruxelles 13. Exki rue Neuve, Bruxelles 14. TGV Bruxelles-Toulon 15. Bar de la Place, Monpatelin 16. Le Chantilly, Toulon 17. Le Chamo, Toulon 18. L'Apérô, Toulouse 19. O Thé Divin, Toulouse 20. Ombres Blanches, Toulouse 21. Le Taihon, Bruxelles

vendredi 25 juillet 2014

Thé vert glacé bio bergamote-fleur d'oranger de Terre d'Oc




J'avoue: je ne SAIS PAS résister à la mention "fleur d'oranger" sur un emballage. Surtout si c'est une boîte aussi jolie, et encore plus si elle contient du thé vert, bio de surcroît. Et alors que la bergamote a longtemps été à mes yeux le parent pauvre dans la famille des agrumes, je me suis prise de passion pour elle en début d'année. Moralité: j'étais obligée de craquer pour ce thé Terre d'Oc vendu chez Nature & Découvertes.




Je craignais tout de même que le parfum puissant de la bergamote ne recouvre complètement l'arôme beaucoup plus subtil de la fleur d'oranger, comme c'est souvent le cas dans ce type de mélange: et bien non. La fleur d'oranger ressort parfaitement, merci beaucoup. Au final, on obtient un thé glacé à la fois très rafraîchissant et hyper-tonique. Et même si ce n'est pas trop la saison, je l'ai goûté chaud: il est très bon aussi comme ça. Un vrai winner!





vendredi 18 juillet 2014

Nouveaut(h)é: Thé d'Orient N°2 de Dammann Frères




C'est dans la boutique de l'Institut du Monde Arabe, à la sortie de l'exposition sur l'Orient-Express, que je me suis laissé tenter par un des deux mélanges orientaux concoctés par Dammann Frères: le N°2. Thé vert, jasmin, lychee, pamplemousse, pêche de vigne et pétales de rose. J'ai un peu hésité à cause du dernier ingrédient, dont je ne raffole vraiment pas, mais le reste m'inspirait beaucoup, et en bonne collectionneuse, j'avais très envie de la boîte créée spécialement pour l'occasion. Je me suis dit qu'au pire, je ne manquais pas d'amies théophiles qui seraient heureuses de le récupérer.




Chouchou et moi l'avons goûté le soir même dans de jolies tasses bleues, pendant que nous surfions sur nos iPad dans le salon de l'appartement airbnb à la déco vintage que nous avions loué près de la Gare du Nord. Première constatation: la rose est assez discrète pour que je trouve le mélange délicieux. Deuxième constatation: le côté romantique de ce thé est exacerbé par la délicatesse de la tasse dans laquelle nous le buvons - il me semble que dans un de mes mugs bien-aimés, et néanmoins peu raffinés, je ne l'aurais pas apprécié autant. Troisième constatation: hélas, la surface de contact avec l'air ambiant étant plus importante, le thé refroidit plus vite dans une tasse (même délicate) que dans un mug (même peu raffiné). La perfection n'est décidément pas de ce monde!