Affichage des articles dont le libellé est résolutions. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est résolutions. Afficher tous les articles

mardi 8 janvier 2019

Objectifs personnels: se concentrer sur le processus plutôt que sur le résultat





Ayant eu une discussion sur ce sujet hier, je voudrais revenir sur la définition d'objectifs personnels en début d'année. J'ai déjà expliqué dans ce billet pourquoi j'étais adepte d'une routine quotidienne peu contraignante. Aujourd'hui, je vais replacer cette méthode dans un contexte plus large que je pourrais résumer ainsi: il est plus sûr de se focaliser sur un processus qui dépend de vous que sur un résultat hors de votre contrôle. 

mardi 1 janvier 2019

Commencer petit, être régulier


Je fais partie de ces gens qui tentent perpétuellement de remédier à leurs défauts, d'adopter de bonnes habitudes, de développer de nouvelles compétences. Parfois ça marche, et parfois ça échoue spectaculairement. A force d'essais et d'erreurs, j'ai fini par apprendre deux ou trois choses sur la définition d'objectifs personnels et le meilleur moyen de les atteindre. Par exemple: la fatigue décisionnelle nous guette tous. Au quotidien, nous n'avons pas un stock de volonté infini. Donc, il est inutile d'essayer de tout changer dans sa vie du jour au lendemain. Si une patate de canapé gourmande décide au 1er janvier d'entamer un régime draconien et de faire une heure de sport par jour jusqu'à ce qu'elle ait perdu 10 kilos, le printemps la trouvera déprimée par son échec, plus pauvre d'un abonnement d'un an dans un club de fitness où elle aura mis les pieds 3 fois, frustrée de bonne bouffe et probablement lestée de 2-3 kilos rebond supplémentaires. 

lundi 17 décembre 2018

[2019] Un Cultivateur de Bonnes Habitudes





Comme beaucoup de gens sans doute, lorsque je me suis fixé un but, visualiser ma progression m'aide à rester motivée. Il y a quelques années, je découvrais le principe de l'habit tracker: un calendrier conçu pour marquer chaque jour où l'on a pratiqué une activité dont on souhaite faire une habitude. Qu'il s'agisse de faire un jogging quotidien, de pratiquer l'italien sur Duolingo ou même de s'abstenir de fumer, chaque petit rond noir apparaît comme une victoire qui incite à poursuivre les efforts. A l'aube de 2019, faute de trouver un habit tracker correspondant à mes besoins, j'ai décidé de bidouiller le mien. Et puisque j'avais dans l'idée de créer une boutique Le rose et le noir depuis un moment déjà, j'ai pensé que ça ferait un bon produit-test, peu cher et pas compliqué à mettre en vente techniquement. 

mardi 2 janvier 2018

Intentions en vrac pour 2018




BOULOT
Changer mon MacBook
Travailler hors de chez moi quand je fais de la relecture 
Assister à la soirée d'inauguration de Livre Paris en mars
Aller au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil fin novembre

mardi 15 août 2017

Trois intentions pour la rentrée




Oui, je sais, on est à peine le 15 août. Mais déjà, on sent un début de reprise d'activité. Les soldes sont terminés et les collections automne-hiver ont fait leur apparition dans les magasins; mes éditrices et mes interlocuteurs pour les deux blogs rentrent peu à peu de vacances; quant à la météo, à Bruxelles, elle a viré à l'automne depuis belle lurette. Surtout, j'ai passé un séjour affreux chez ma mère, au point que j'ai renoncé à en raconter les trois derniers jours ici, et quitté Toulouse dans un état moral assez pitoyable. Du coup, j'ai besoin de me fixer des objectifs pour avancer au lieu de pleurnicher sur des choses qu'il n'est pas en mon pouvoir de changer. Voici donc mes trois intentions principales pour la rentrée.

mardi 3 janvier 2017

Intentions en vrac pour 2017




ARGENT + BOULOT
Financer le ravalement de façade de ma résidence sans recourir à un emprunt
Dépenser mes sous intentionnellement
Programmer un virement mensuel vers le site d'une ou plusieurs ONG
Revendre sur eBay les vêtements de marque neufs que je n'ai jamais portés
Faire réparer mon MacBook pour pouvoir le tenir jusqu'en 2018
Actualiser mon profil LinkedIn
Me diversifier (nouveau client et/ou nouveau genre de bouquins)

ADMINISTRATIF + MAISON
Basculer du BNC vers le régime déclaratif en traitements et salaires
...et fermer mon compte bancaire professionnel
Regrouper mon mobile et ma ligne fixe
Remplacer les ampoules mortes de ma cuisine et faire venir l'électricien si nécessaire
Changer le tapis de mon bureau
Passer au standing desk

SANTE + FITNESS + BIEN-ETRE
Changer de gynéco
Arrêter le sucre ajouté pendant un mois, pour voir
Tester le candlelit yoga au Serendip Spa
Budgétiser un massage par trimestre

CULTURE + LOISIRS
Virer mes vieilles fournitures de scrapbooking
Utiliser mon agenda Hobonichi comme un art journal
Faire un escape game dans toutes les grandes villes où nous irons
...et la salle Philéas Fogg d'Enygma à Bruxelles
Imprimer un livre-photo contenant mes mosaïques mensuelles depuis 2009 X
Tenir une carte du monde de mes lectures 
Regarder l'intégrale de "Six feet under"
Aller voir l'expo Gaston Lagaffe au Centre Pompidou
...ainsi que "La-la-land" et "Despicable me 3" au cinéma
Prendre un abonnement à la version en ligne de Libé ou du Monde
Continuer à chercher un cours de finnois en ligne
...et en attendant, explorer les langues proposées par Duolingo

SORTIES + VOYAGES + DEPLACEMENTS
Faire le Tram Experience au printemps
Aller voir la jetée à Scheveningen
Visiter Sintra pendant notre séjour à Lisbonne
Aller en Suisse pour les 40 ans de Lady Pops en avril
Organiser un city trip à Oslo en juin
Tenter New York en automne si les finances suivent
Réaliser mon rêve d'une balade en montgolfière
Etre à Monpatelin les deux dimanches de l'élection présidentielle
...et pendant la Fête du Livre du Var
Voir ma famille au moins deux fois dans l'année

mardi 6 décembre 2016

Un mot pour 2017




Depuis fin 2011, je choisis un mot pour me guider pendant l'année à venir. En 2016, c'était DONNER: résultat, après trois mois d'efforts tiédasses, j'ai passé le reste de l'année complètement focalisée sur mon petit nombril, sans même faire l'effort de soutenir une association ou un projet crowdfundé par mois comme en 2015. Même si j'ai des excuses, on va considérer ça comme un échec complet. Ce qui ne m'empêchera pas de choisir un nouveau mot pour 2017. Ces derniers mois, l'actualité sinistre et les conversations avec mes proches m'ont beaucoup donné à réfléchir sur la personne que je voulais être dans un monde de plus en plus dur et inquiétant, et j'ai déterminé deux grandes lignes d'action.

Je refuserai de m'affoler pour des problèmes imaginaires ou à venir. Je ferai mon possible pour éviter qu'ils ne surviennent, et après ça, je partirai du principe que tout va bien se passer. (Méthode que je surnommerai ici: WWMSD, c'est-à-dire: "What would my sister do?", vu que ma soeur est super forte pour ne pas se prendre la tête à l'avance et qu'elle constitue une excellente source d'inspiration sur ce point.) Si tout ne se passe pas bien, j'aborderai l'adversité avec un esprit d'aventure au lieu de faire comme si le monde s'écroulait. J'accepterai le fait que je ne peux pas tout contrôler et que chaque déviation du plan est une opportunité déguisée, si je veux bien la saisir. Comme quand je me suis rendu compte qu'il m'était impossible de bosser dans le domaine pour lequel je m'étais emmerdée à décrocher un bac +5 et qu'il allait falloir que je recommence à zéro sans diplôme ad hoc: oui, c'était super flippant, mais c'est grâce à ça que je fais un métier que j'aime depuis si longtemps. J'aurai confiance en mes ressources intérieures pour faire face quoi qu'il advienne. Je tenterai de museler l'angoisse pour la remplacer par de la curiosité: que puis-je apprendre de cette situation que je n'ai pas choisie, comment puis-je en tirer parti malgré tout?*

J'agirai immédiatement lorsque je serai prise d'une belle impulsion, sans me laisser arrêter par les petites voix dans ma tête qui me disent que je risque d'avoir l'air ridicule ou d'embarrasser la personne d'en face. Quand j'admirerai quelqu'un, je le lui dirai, et je lui expliquerai pourquoi. Quand quelque chose me touchera, je remercierai sincèrement, et tant pis si ça entame mon image de coeur de pierre. Quand j'aurai envie d'offrir un petit cadeau, d'envoyer une carte "juste comme ça" ou de rendre spontanément service, je le ferai sans me poser de question. Je ne laisserai pas non plus mes bonnes intentions se perdre pour de bêtes raisons matérielles. Quand je voudrai faire un don à une asso méritante, je ne remettrai pas à plus tard par flemme de sortir ma carte bleue. Accessoirement, je m'efforcerai d'avoir toujours de la monnaie sur moi parce que j'en ai marre de passer à côté des gens qui font la manche sans rien donner, non parce que je ne veux pas, mais parce que je n'ai pas été assez prévoyante. Ca me serre le coeur pour le reste de la journée et ça n'en vaut pas la peine.

Inutile de vous dire que je m'attends à ce que la seconde résolution soit beaucoup plus facile à mettre en oeuvre que la première. Mais les deux me tiennent également à coeur, parce que je dois cesser de tourner en rond à l'intérieur de ma carapace. Je ne veux plus me laisser absorber par mes écrans de fumée intérieurs alors qu'il me semble vital de rayonner vers l'extérieur, fût-ce très modestement. Me détacher de l'obscurité du dedans pour tenter d'émettre un peu de lumière vers le dehors. Je ne peux pas changer le monde mais je peux essayer de me changer, moi - de participer plus activement à la vie de ma communauté et d'y apporter une contribution positive. Ce sera déjà pas mal. Pour cette raison, mon mot de 2017 sera LUMIERE.


*Sur ce sujet, je conseille la lecture de "Essential zen habits: Mastering the art of change, briefly" de Leo Babauta, qui a été le déclencheur de ma réflexion (et qui n'est malheureusement pas traduit en français à ce jour), mais aussi de "Comme par magie: Vivre sa créativité sans la craindre" d'Elizabeth Gilbert dont je parlais récemment dans ce billet.

samedi 10 septembre 2016

Mes résolutions forme de la rentrée




Y aller mollo sur les objectifs, lâcher prise, ça m'a fait un bien fou pendant tout l'été, et je compte bien continuer autant que possible. N'empêche que le délabrement me guette. J'ai repris tout le poids perdu péniblement l'an dernier, et même si je me sens étonnamment bien dans ma peau malgré ça, je suis en danger de ne plus rentrer dans mes fringues. Surtout, depuis plusieurs mois, mon corps m'envoie des signaux pour que je me reprenne un peu en main. La souplesse dont j'ai toujours été fière se barre à la vitesse grand V; je bouge si peu et je passe tant de temps assise devant mon ordinateur avec le haut du dos et la nuque contractés qu'au moindre effort, mes mains et mes jambes commencent à trembloter. Comme la moindre alerte physique me plonge dans des crises d'angoisse horribles (je m'imagine tout de suite avec un cancer généralisé ou une maladie neurodégénérative), j'ai pris diverses petites mesures pour me retaper.

1. Reprendre une activité physique régulière
Je sais d'expérience que les salles de sport ne me conviennent pas, que la piscine me gonfle, que le fitness quotidien m'ennuie sans m'apporter les résultats escomptés. La seule activité physique que j'aime vraiment, c'est le yoga, et pour tout un tas de mauvaises raisons, je n'ai pas pratiqué depuis plus d'un an. Alors que deux cours hebdomadaires d'intensité modérée me feraient tellement de bien, physiquement aussi bien que mentalement. Seule contrainte, ça doit être dans un endroit où je ne suis pas obligée de prendre un abonnement à l'année, mais où je peux payer au coup par coup. J'en ai trouvé deux qui me tentent à proximité de chez moi: une école qui propose des cours d'aerial yoga, discipline nouvelle que je projette de tester depuis un an et demi, et le Serendip Spa dont le programme en la matière est désormais très varié - je suis intéressée par le Vinyasa pour le mouvement et le Candlelit pour la relaxation. Je vais faire un cours d'essai de chaque avant de me décider, sachant qu'en l'absence d'engagement à l'année, je peux aussi panacher et alterner les deux. 
Par ailleurs, comme j'ai cessée d'être motivée pour marcher dès lors que je n'ai plus porté mon bracelet Up (parce qu'il me gênait, et parce que le bouton était cassé), j'ai investi une quinzaine d'euros dans un podomètre clipable à mes vêtements lorsque je sors. 

2. Tenir un journal de forme physique et mentale
Depuis le début du mois, chaque jour, je note dans un carnet mon humeur sous forme de couleurs définies dans cet article, mais aussi mes petits bobos, les médicaments et compléments alimentaires que je prends (en ce moment et en attendant ma prochaine prise de sang pour détecter d'éventuelles carences, je fais une petite cure de magnésium, dont le manque peut justement entraîner angoisses et tremblements), et bientôt, donc, mon activité physique. Il serait sans doute judicieux de prendre mon alimentation en compte, mais je n'ai pas encore trouvé de moyen simple et graphique de le faire. L'objectif est de mettre en évidence les liens de causalité entre ce que je fais et comment je me sens, pour tenter d'éviter les fameuses crises d'angoisse qui me pourrissent la vie. Quand j'aurai suffisamment de données pour que ce soit intéressant, je consacrerai un article à cette "méthode" bricolée maison. 

3. Glander le moins possible sur internet
La position assise devant un ordinateur est vraiment mauvaise pour mon dos et pour mes yeux. J'essaie donc de diminuer le temps passé sur internet hors de mes heures de boulot, de me lever le plus souvent possible pour effectuer de petites tâches physiques dans l'appartement (plier mon linge, vider le lave-vaisselle, ranger des bricoles qui traînent, n'importe quoi pourvu que ça me maintienne debout et en mouvement pendant au moins cinq minutes), de saisir tous les prétextes pour sortir (faire de petites courses pour le repas du soir, aller bouquiner dans un salon de thé, passer dans une librairie pour feuilleter les nouveautés...). 

4. Investir du temps et des sous dans mon bien-être
Pour remédier à ces problèmes dans la nuque et le haut du dos, j'ai également décidé de ne plus hésiter à faire des séances d'ostéopathie (d'autant que j'ai découvert récemment que ma mutuelle me les remboursait à 80%) ou des massages décontractants lorsque mon budget me le permet, parce que ce sont toujours des sous bien investis! En novembre, par exemple, j'ai rendez-vous pour tester la réflexologie oculaire chez Free Persephone, et je suis très impatiente de voir ce que ça donnera. 

5. Intégrer la méditation à mon quotidien
Des années que j'en parle sans réussir à instaurer une pratique régulière alors que je SAIS à quel point ça me fait du bien en m'aidant à tenir mes angoisses à distance et à rester zen dans la vie de tous les jours. J'ai acheté ce petit bouquin très chouette qui propose une flopée d'exercices pratiques ciblés, et demain matin, Chouchou et moi testons la méditation bouddhiste au Serendip Spa. C'est un peu comme pour le sport, je crois qu'il faut parfois tâtonner longtemps avant de trouver le truc précis qui nous convient et qui s'insèrera sans forcer à notre mode de vie.

Et vous, envie de faire bouger quelque chose dans votre vie en cette période de rentrée? 

samedi 2 juillet 2016

Au programme de juillet




1. Faire ma compta pro de juin
2. Changer ma vieille imprimante
3. Programmer ma prochaine coloscopie
4. Prendre rendez-vous chez le dentiste pour l'automne
5. Faire de belles photos à l'expo Harry Potter
6. Réserver un escape game à Toulouse pour début août
7. Démarrer mon projet "moodmapping"
8. Acheter seulement des livres de poche (en français) ou des TPB (en anglais)
9. Enchaîner sur les cours de CSS de Codecademy
10. Dîner avec Fleur
11. Commencer à organiser le séjour à Nantes de fin octobre
12. Tester les nouveaux cours de yoga du Serendip Spa avec Chouchou
13. Remplacer le tapis de mon bureau
14. Lire "F*ck Feelings: Less Obsessing, More Living"

vendredi 1 juillet 2016

Au programme de juin: bilan





1. Rattraper toute ma compte pro depuis le début de l'année: OUI
Je prends toujours du retard sur le premier trimestre, où je suis occupée à boucler le dossier de l'année précédente pour le faire valider par mon association de gestion agréée. Cette fois, je me suis laissée aller un peu au-delà. Mais on reprend les bonnes vieilles habitudes: à partir de maintenant, la compta du mois M sera faite le premier week-end du mois M+1.

2. Remanier mon profil LinkedIn: NON
J'ai eu la flemme, d'autant que je ne suis toujours pas persuadée de l'utilité de ce truc pour moi.

3. Mettre à jour le listing de mes traductions: OUI
J'approche des 300 titres et sans ce document, j'aurais du mal à m'y retrouver.

4. Changer la bannière des deux blogs: OUI
C'est fait, même si je suis sûre que personne ne s'en aperçoit jamais!

5. M'inscrire sur Codecademy: OUI
Super motivée, j'ai englouti les trois modules de HTML basics en deux jours. Il y a là-dedans un côté carré et ultra-logique qui me plaît beaucoup. Maintenant, on va passer au CSS...

6. Réaliser un carnet de voyage à Edimbourg: OUI
J'attends de recevoir mes Instagram imprimés pour le finaliser, mais tout le reste est OK.

7. Apporter nos pièces orange à la Banque Nationale: OUI
C'est fait. Excellente occasion de découvrir un bâtiment d'un autre âge dont les services ferment à 15h30. Après m'avoir sévèrement prévenue que l'échange de pièces, c'était une seule fois par mois pour les particuliers, et pas plus de 5 kilos sans quoi il fallait payer une commission, un employé à l'accent à couper au couteau a examiné ma carte d'identité française à la loupe d'un air fort soupçonneux, puis est parti la photocopier et a réussi, en recopiant mes coordonnées sur le reçu, à faire une faute à mon nom de famille et deux à mon adresse. Tout ça pour récupérer 25,04 euros.

8. Aller fouiller au Pêle-Mêle d'Anneessens: OUI
C'est fait, mais ils ont complètement changé la disposition des rayons depuis mon dernier passage et je ne m'y suis pas plu du tout, si bien que j'ai capitulé assez vite sans avoir rien trouvé.

9. M'offrir de nouvelles lunettes de soleil Caroline Abram: NON
La boutique du boulevard Raspail ne les avait plus dans la bonne couleur quand je suis passée à Paris en début de mois. J'aurais pu les faire commander par l'opticien toulonnais qui référence la marque, mais à ce stade, je devais amortir les dépenses des vacances à Edimbourg, et comme j'ai déjà une paire de solaires D&G très convenables achetées l'an dernier, j'ai décidé d'être raisonnable et de renoncer.

10. Développer mon projet de blog en anglais: NON
L'élan initial que j'ai éprouvé quand j'en ai eu l'idée n'a pas duré. Je garde le concept sous le coude pour le cas où il reviendrait, mais il faut admettre que mes deux blogs actuels me donnent déjà beaucoup de travail!

11. Revendre sur eBay les vêtements et chaussures de marque que je ne porte pas: NON
C'est un peu LA corvée à laquelle je ne parviens pas à m'atteler. J'ai beaucoup utilisé eBay à l'époque où tout s'y vendait facilement; aujourd'hui c'est beaucoup moins le cas et l'effort à fournir pour créer, mettre en ligne et gérer des annonces ne se rentabilise pas toujours.

12. Passer une journée à Aix-en-Provence: NON
Je n'ai pas été motivée pour me taper une heure de bus plus une heure de TGV plus un quart d'heure de navette à l'aller et autant au retour dans la même journée. Il faudrait que je me prévoie une halte de 24h avec nuit sur place un jour où je monte de Toulon à Bruxelles, en fait.

13. Me promener au Mourillon: OUI
Je suis allée y faire mon pèlerinage annuel, et cette année, sentir la distance grandissante qui me sépare de ma jeunesse ne m'a vraiment pas fait du bien. D'habitude je trouve ça doux-amer; là c'était juste amer.

14. Eliminer un objet par jour: OUI
C'est fait. J'ai viré des colliers que je ne portais pas, des ensembles de sous-vêtements quasi-neufs mais qui ne m'allaient plus depuis belle lurette, quelques autres vêtements et petits objets de déco, ainsi que l'intégrale de "Friends" en DVD. C'est une excellente discipline et je me demande si je ne devrais pas l'adopter pendant une année entière, pour voir.

15. Lire "What we gain as we grow older: on Gelassenheit": OUI
C'est fait. Et c'était court mais fort intéressant - une vision à la fois lucide et sereine du processus de vieillissement.

Total objectifs réalisés pour juin: 10/15

mercredi 1 juin 2016

Au programme de mai: bilan




1. Passer moins de temps sur écran
C'est difficile à mesurer, mais je sais que j'ai sciemment fait de vraies pauses le midi, souvent sur mon lit ou mon canapé avec un bouquin, que j'ai été au lit sans iPad bien plus tôt le soir, et que j'ai profité du beau temps revenu pour sortir un maximum. C'est une hygiène de vie que je souhaite travailler à long terme.

2.  Tester le brunch de John & Rose et/ou celui de Living Room
Nous avons testé le premier, et ce n'était pas une réussite. Espérons que le second nous plaira davantage!

3. ...et les massages chez Chyl
La partie salon de beauté "est en pause pour une durée indéterminée". Zut.

4. Commander un capteur de cohérence cardiaque
Nous avons failli défunter d'horreur en voyant les prix actuels. Le moins cher était à 129€, sur un site illustrement inconnu auquel je n'avais pas du tout envie de filer mon numéro de carte de crédit. Du coup, Chouchou a bricolé un peu notre vieux capteur pour tenter de le refaire marcher. Il a un faux contact, mais en le tenant pendant la séance, apparemment, c'est encore jouable. Ca suffira pour le moment.

5. Lancer un nouveau blog en anglais
Pas eu le temps ni l'inspiration pour m'en occuper. Le mois prochain, sans doute.

6. Ne pas acheter de livres
(Du tout)
(JE NE PLAISANTE PAS!!!)
(Pose cette carte bleue et éloigne-toi sans faire de gestes brusques)
(Voilà, c'est bien)
Et bien, euh. Je me doutais que je n'arriverais pas à acheter zéro bouquin. De fait, j'ai fait pas mal d'entorses à ma résolution: un grand format chez Pêle-Mêle, parce que je le voulais et qu'il était neuf à moitié prix; une bédé chez Contrebandes, parce que je l'aurais achetée début juin de toute façon et qu'une bédé c'est vite lu; un poche à la Fnac parce que je n'avais plus rien à lire sous la main et 7h de train à faire le lendemain; l'ouvrage de non-fiction que je prévois de lire en juin, parce qu'il fallait le commander sur Amazon et qu'il n'était pas disponible immédiatement... Néanmoins, dans tout le mois, j'ai dû acheter ce que j'achète d'habitude en une semaine, et ma PAL a bien baissé.
Je me suis forcée à lire certains bouquins qui traînaient là depuis un bail, et peu d'entre eux m'ont vraiment plu; j'en ai d'ailleurs abandonné beaucoup en cours de route. Partant du constat que si je ne lis pas un livre dans les semaines qui suivent son achat - quand il correspond à mes envies du moment -, je ne vais pas le lire du tout, j'ai revendu sans remords les ouvrages qui traînaient sur ma PAL depuis trop longtemps. Leçon à retenir: continuer à acheter des bouquins, mais à un rythme plus ou moins équivalent à ma capacité de lecture, sinon c'est du gaspillage.

7. Porter à la déchetterie tous les brols qui traînent dans la cave
Fait. Chiant mais nécessaire.

8. Nettoyer à fond les vitres de l'appart de Bruxelles

C'est-à-dire qu'il faudrait déjà qu'il cesse de pleuvoir...

9. Faire un tour au nouveau marché de la place du Luxembourg, le mardi soir
Fait. Bien qu'il y ait un ou deux primeurs, ce marché rassemble essentiellement des food trucks, notamment le Sin Street Food dont les burgers végétariens nous régalent souvent le dimanche midi place Flagey, le Ty Penty dont j'adore les crêpes bretonnes, et la food bike Le petit nuage, découverte durant le Brussels Food Truck festival, qui vend de délicieuses gaufres salées en bâton. A partir de midi, pour les gens qui bossent dans le coin.

10. Mettre à jour les OS de mon MacBook et de mon iPad
Fait. Et je peux vous dire que quand El Capitan vous annonce qu'il va mettre une demi-heure à s'installer, IL MENT. Comptez plutôt le double ou le triple.

11. Relancer le plombier une dernière fois à propos du mitigeur de cuisine de Monpatelin
Le plombier a dû sentir mon désespoir, car cette fois, il est bien venu comme annoncé. J'ai donc un nouveau robinet de cuisine, et un gros trou à l'ancien emplacement de mon lave-linge - désormais installé dans la salle de bain. La question maintenant est de savoir si j'utilise cet espace pour y mettre un lave-vaisselle (l'option feignasse) ou un placard (je n'ai quasiment aucun rangement dans cette pièce, ce serait donc l'option raisonnable).

12. Changer mon grille-pain

Ce n'est pas faute d'avoir cherché, en magasin comme en ligne! Mais les rares modèles susceptibles de me plaire (chromé, blanc ou noir; format baguette plutôt que tranches de pain de mie; budget 50€ maxi) récoltent d'assez mauvaises critiques d'utilisateurs, notamment en termes de qualité. Du coup, je ne parviens pas à me décider.

13. Caler un escape game avec Philou et Stéphanie le week-end où ils viennent à Bruxelles
Fait. Nous avons testé le 60 minutes, et c'était très bien!

14. ...et en réserver un à Edimbourg pour le mois prochain
Fait aussi. Après hésitation avec la salle The darker side of Edinburgh, ce sera finalement la Da Vinci chez Escape Edinburgh.

Fait. C'était une lecture instructive et étonnamment drôle.

samedi 30 avril 2016

Au programme d'avril: bilan




1. Dîner avec Fleur
C'est fait, et c'était comme toujours un très bon moment. Je dois vraiment devenir plus tolérante: désormais, je trouve du plaisir à passer du temps avec des gens avec qui je n'ai objectivement pas ou plus grand-chose en commun.

2. Voir le film "Rosalie Blum"
C'est fait, et c'était pas mal mais moins bien que la bédé.

3. Finaliser et archiver mon agenda 2015
C'est fait. J'espère qu'il n'y aura pas d'agenda Terry Pratchett l'an prochain, sans quoi je me sentirai obligée de l'utiliser alors que le format ne me convient plus du tout.

4. Remplir ma déclaration Agessa et ma CA12 pour 2015
C'est fait aussi, et largement avant la date limite!

5. Rattraper mon retard de compta pro du premier trimestre 2016
Non, je n'ai pas eu le courage de m'y attaquer. Je ferai sans doute ça pendant mes "vacances à la maison" en juin.

6. Prendre rendez-vous chez la gastro-entérologue pour mi-mai
J'ai essayé, mais elle est en congé maladie jusqu'en juin et sa secrétaire ne donne pas de rendez-vous avant son retour.

7. Préparer une des recettes du livre "Assiettes veggie"
Non, je n'ai pas été assez inspirée. D'ailleurs, je n'ai testé aucune nouvelle recette ce mois-ci (contrairement à Chouchou qui nous a préparé un houmous de patate douce.)

8. M'offrir une composition florale de The Little Green Shop
Non plus, la boutique est assez excentrée et pas très commode d'accès pour moi, si bien que la flemme l'a emporté.

9. Porter mes boots panthère chez le cordonnier pour refaire les talons
C'est fait, en dernière minute mais je les récupère aujourd'hui.

10. Emmener mes neveux chez les Super Filles du Tram et au MangaKat Café
Pas de problème pour les Super Filles du Tram, où nous nous sommes goinfrés de burgers. En revanche, le MangaKat Café avait mis la clé sous la porte quelques jours avant, et l'autre café à chats de Bruxelles se trouve dans un lieu beaucoup plus ordinaire donc pas très intéressant.

11. Commander mes nouvelles lunettes de loin chez Caroline Abram
C'est fait! Je les ai récupérées lors de notre week-end à Paris; je les adore et Chouchou aussi!

12. Faire plein de belles photos à l'hôtel Crayon
C'est fait! Certaines étaient visibles sur l'article que j'ai consacré à l'hôtel, d'autres sur nos comptes Instagram respectifs, et une dernière me servira bientôt de nouvelle photo de profil dans la colonne de droite.

13. Réussir à sortir dans les temps de l'escape game Sous-Marin de Hint Hunt
Il nous a manqué une quarantaine de secondes environ (mais après que nous ayions perdu plusieurs minutes à cause d'un faux contact sur un branchement). Peu importe: nous avons vu et fait la totalité du jeu, et nous nous sommes beaucoup amusés!

14. Réserver un escape game à Edimbourg
Non, je ne m'en suis pas occupée - essentiellement parce que j'ai eu beaucoup d'autres dépenses prioritaires ce mois-ci. Mais ce sera de toute façon fait avant notre départ en vacances!

15. Lire le premier tiers de "Full Catastrophe Living"
Je suis certaine que ce bouquin, qui pose les bases du mouvement de la pleine conscience, est hyper intéressant, mais son volume m'a découragée. A la place, j'ai lu deux autres (courts) ouvrages de non-fiction: "Reasons to stay alive", un mémoire de l'auteur Matt Haig qui parle de la combinaison dépression/anxiété, et "On est foutu, on pense trop!", un bouquin de développement personnel pour apprendre à gérer les ruminations nocives.

jeudi 31 mars 2016

Au programme de mars: bilan




1. Préparer le séjour à Edimbourg en juin
J'ai épluché les guides de voyage, puis réservé les billets d'avion et le logement Air B'n'B. Il ne reste plus qu'à sélectionner un escape game et jeter un coup d'oeil aux géocaches.

2. Boucler et envoyer le dossier pour mon association de gestion agréée
Deux heures seulement pour remplir le dossier lui-même une fois ma récap comptable annuelle bouclée; un après-midi entier pour trouver un endroit qui fasse des photocopies en A3. Heureusement que c'est juste une fois par an.

3. Retourner me faire coiffer chez Wakko
C'est fait, et ça m'a coûté un rein, mais je suis ravie du résultat.

4. Installer Adblock
C'est fait. Et c'est reposant - même s'il y a quelques sites, notamment les quotidiens en ligne, sur lesquels j'ai dû le désactiver. Pour le reste, j'ignore les notifications du type "Notre site fonctionne moins bien avec un bloqueur de pub", et je n'observe aucune différence hormis le fait que j'ai la paix maintenant!

5. Reprendre le fitness sérieusement
...Toujours pas vraiment. J'espère être un peu plus motivée à présent que les journées ont bien rallongé, parce qu'il faut vraiment que je recommence à me bouger.

6. Racheter une balance de cuisine
C'est fait; ça ne m'a pas coûté une fortune (dans les 25€ chez International Home Cooking); j'ai trouvé un modèle très peu encombrant, et c'est tellement plus commode pour la pâtisserie!

7. Tester la recette de cake chocolat/matcha
Non seulement je l'ai testée, mais j'en ai fait quatre fois dans le mois (dont deux en versant la pâte dans des moules à muffins, si bien que ça cuit deux fois plus vite). Je crois que c'est voué à devenir un grand classique de la maison!

8. Faire relire par des gens qui s'y connaissent les passages du dernier Claire North
trop techniques pour moi (informatique, anatomie...)
Heureusement que j'ai un pote qui bosse dans la cryptologie le chiffrement. Et une copine infirmière. Parce que Wikipédia ça aide, mais quand on ne sait vraiment pas, on ne sait vraiment pas.

9. Réussir à sortir du "Délire du mandarin" dans les temps
Oui! On a dû se faire aider deux fois par la Game Master, mais on a fini le jeu en un tout petit peu moins d'une heure.

10. Manger une fondue d'anniversaire
Ce fut toute une aventure assez épuisante, mais qui en valait largement la peine. La fondue moitié-moitié était parfaite (et la meringue double crème du dessert aussi), et que dire de la compagnie réunie autour de la table...

11. Photographier des écureuils dans les montagnes suisses
La balade jusqu'à Crans Montana était très jolie, et il y avait plein d'oiseaux dans la forêt, mais hélas pas l'ombre d'un écureuil (sans doute avaient-ils déjà été gavés de noisettes par les promeneurs du Vendredi Saint).

12. Faire des provisions de chocolat Cailler et Villars
Je pensais m'en occuper à l'aéroport de Genève juste avant notre vol de retour, mais je n'ai pas eu le temps. Cela dit, j'ai quand même ramené une poule et un lapin de Pâques. Plus des confitures artisanales et du fromage. Bref, ce n'est toujours pas en avril que je meurs d'inanition.

13. Lire "Anxiété"
Je pensais que le bouquin allait me passionner, mais... même s'il est bien écrit, ses 500 pages restent assez indigestes. Surtout que les conclusions de l'auteur (à côté duquel j'ai l'air merveilleusement zen et optimiste) sont, en gros, que la science ne comprend toujours pas la provenance exacte de l'anxiété et n'a réussi à trouver aucun moyen efficace de la soigner. J'ai abandonné au milieu.


PROGRESSION SUR LES OBJECTIFS RECURRENTS DE L'ANNEE

3. Lire au moins un ouvrage de non-fiction par mois
Voir ci-dessus.
4. Soutenir un projet créatif ou une cause qui me tient à coeur chaque mois
Je me suis fait plaisir en souscrivant sur la fin au sublime artbook De Creaturis Dementiae de Benjamin Basso. J'ai hâte de le recevoir!
49. Elargir mon répertoire culinaire
Outre le cake chocolat/matcha mentionné ci-dessus, j'ai préparé une délicieuse pizza patate douce-bleu-noix.

mardi 1 mars 2016

Au programme de février: bilan




1. Racheter du Neige Blanche chez Lupicia
J'ai fait un vrai carnage à la boutique. Je dirais bien que je n'en suis pas fière, mais j'adore toutes les variétés que j'ai goûtées jusqu'ici, donc pas de regret!

2. Remplacer mes lunettes de loin
J'ai choisi le modèle chez Caroline Abram, et je les récupèrerai lors de mon prochain passage à Paris au printemps.

3. ...et le téléphone fixe de Monpatelin
J'ai acheté un appareil de remplacement mais ne l'ai pas encore installé.

4. ...et le robinet pourri de la cuisine
J'ai fait établir un devis, que j'ai dû réclamer deux fois pour l'obtenir, puis relancé le plombier trois fois, par mail et par texto, afin qu'il passe. Sans succès: il est resté tellement silencieux que je l'ai soupçonné de cousinage éloigné avec ma banquière. Je retenterai ma chance le mois prochain.

5. Envoyer une lettre recommandée à ma banque pour exiger de changer de conseiller
Quand on parle du loup... La lettre a été envoyée mardi dernier; depuis, je me connecte tous les jours au site de ma banque pour voir si le nom de mon conseiller a changé. Je croise les doigts.

6. Prendre rendez-vous chez ma gastro-entérologue pour mai
"Le docteur est en arrêt maladie jusqu'au 8 mars, rappelez après. De toute façon, on ne donne pas encore de rendez-vous pour mai, c'est trop tôt."

7. Me débarrasser enfin de la pièce de collection de 10€
que je n'ai jamais eu le temps de faire passer à mon père
Instant surréaliste quand je me suis pointée à la Banque de France où un monsieur m'a calmement déclaré: "On n'a pas d'argent ici". Il m'a renvoyée vers un comptoir de change qui a repris ma pièce royalement 8,50€, mais je m'en fous, je voulais juste m'en débarrasser. Avec les sous, je suis allée goûter à la Théière.

8. Revendre le camera bag Nat & Nin brun dont je ne me sers pas
...Non, je ne m'en suis pas occupée.

9. Réduire mes achats de livres et taper plutôt dans ma PAL
C'est un échec complet: j'ai acheté des tonnes de bouquins et ma PAL déborde toujours.

10. Ranger le placard à condiments de Bruxelles
Là encore, pas moyen de me motiver pour trier les douze variétés d'huiles et nettoyer le vinaigre balsamique qui a formé en coulant une si jolie collections de ronds brunâtres sur l'étagère.

11. Aller voir l'expo "La trace des chaussures dans la mode" au MoMu d'Anvers
Ca, c'est fait, et c'était bien!

12. Prendre des billets pour l'expo Harry Potter à Brussels Expo cet été
Ca, c'est fait aussi, et c'était la ruine: 21€ par personne, j'espère que ça les vaudra vraiment!

13. Me procurer des guides de voyage à Edimbourg
J'ai mon "Un grand week-end à..." et mon Cartoville, même si je ne les ai pas encore ouverts.

14. Lire "Essentialism" de Greg McKeown
Grosse déception que ce bouquin dont j'avais lu tant de bien. Même si ses conseils peuvent être transposés à tous les aspects de la vie, il semble essentiellement s'adresser à des gens persuadés que le sommeil c'est pour les faibles et qu'un cadre supérieur digne de ce nom doit bosser 14h par jour. Pas moi du tout, donc, et je me suis ennuyée ferme tout le long.


PROGRESSION SUR LES OBJECTIFS RECURRENTS DE L'ANNEE

3. Lire au moins un ouvrage de non-fiction par mois
Voir ci-dessus.
4. Soutenir un projet créatif ou une cause qui me tient à coeur chaque mois
Marie et Lucas, son fils autiste, veulent ouvrir à Toulouse un fast-food bio, vegan et sans allergènes. La première partie de la collecte, à laquelle j'ai participé, est bouclée, mais vous pouvez encore contribuer à la seconde!
49. Elargir mon répertoire culinaire
J'ai testé 4 nouvelles recettes: la tarte amandine aux clémentines (préparée 3 fois, gros succès à la maison), les boulettes de sarrasin (moui bon bof), le locro de papas (les pommes de terre n'étaient pas assez cuites et je n'ai pas trouvé ça bouleversant au niveau des saveurs) et le gratin de stellines au comté.

lundi 1 février 2016

Au programme de janvier: bilan




1. Voir le film "Demain" avec Chouchou
Nous n'avons pas trouvé le temps, mais ce n'est que partie remise.

2. Mettre au point une routine quotidienne de 5 minutes de yoga + 10 minutes de muscu
Pour la muscu, c'est fait, même si je ne l'ai appliquée que 10 fois sur 31 jours (aujourd'hui, par exemple, j'ai l'épaule droite HS à cause de plusieurs séries de pompes trop enthousiastes).
Pour le yoga, ça reste à faire.

3. Boucler ma compta pro de 2015
Comme une gourde, j'ai oublié les documents nécessaires à Toulon. J'ai avancé sans autant que j'ai pu, et trouvé pas moins de 5 grosses erreurs comme je n'en fais jamais d'habitude. Ca promet pour la suite.

4. Profiter des soldes pour renouveler mon stock de sous-vêtements
Le seul modèle de culotte que j'aime n'était pas soldé chez Etam, et même à prix normal je n'ai pas réussi à le trouver en magasin.

5. ...et acheter une nouvelle parure de lit pour Bruxelles
J'ai déniché un chouette modèle à étoiles chez AMPM. La housse de couette soldée à - 20% seulement, et les taies au prix normal. On ne peut pas dire que j'aie fait l'affaire du siècle, mais j'ai ma parure neuve.

6. Afficher les cartes de voeux reçues sur nos portes de placards avec du masking tape
J'ai essayé, mais comme j'ai reçu beaucoup de cartes doubles/lourdes/épaisses/les trois mon capitaine cette année, la plupart d'entre elles n'ont pas tenu, et j'ai renoncé.

7. Publier un compte-rendu du swap Secret Santa
J'ai publié les deux premiers tiers, et il me manque une photo pour le dernier.

8. Réserver deux billets d'avion pour la Suisse fin mars
9. ...et une session de l'escape game Le délire du Mandarin
C'est fait, et je bous d'impatience.

10. Trier le contenu de mon placard à thé
C'est fait, sauf que je n'ai pas le coeur de jeter la plupart des boîtes désormais vides parce que beaucoup d'entre elles sont des souvenirs de voyage, donc l'encombrement de mes étagères n'a guère diminué!

11. Remettre le gaz à Monpatelin
C'est fait, mais pas grâce à moi. Hum.

12. ...et manger de la galette des rois briochée
J'ai été raisonnable: malgré les fèves Barbapapa, je n'en ai acheté et dévoré qu'une.

13. Me faire plaisir avec la suite de plusieurs séries bédé que j'adore 
C'est fait et chroniqué sur L'Annexe.

14. Lire "Daring Greatly" de Brené Brown
C'est fait, et il faut que je prenne le temps de rédiger un billet là-dessus.

15. Aller à Anvers visiter les musées de la mode et de la photo
Repoussé de week-end en week-end: d'abord c'était fermé, puis j'étais à Toulon, puis Chouchou a eu trop de boulot... L'expo que je veux absolument voir - sur les chaussures dans la mode - se termine le 14 février, donc ce sera forcément samedi prochain ou celui d'après (en espérant qu'il ne pleuve pas trop).


PROGRESSION SUR LES OBJECTIFS RECURRENTS DE L'ANNEE

3. Lire au moins un ouvrage de non-fiction par mois
"Daring greatly" de Brené Brown
4. Soutenir un projet créatif ou une cause qui me tient à coeur chaque mois
AID Still Required pour venir en aide aux habitants d'Haiti, pas du tout remise du séisme qui l'a ravagée il y a six ans
25. Organiser deux troc parties dont une en janvier
Se sont envolés de mes placards pour rejoindre ceux des copines ou Les Petits Riens: 8 robes, 2 jupes, 1 jean, 1 pull en cachemire, 1 manteau, 3 paires de chaussures, 1 sac à main, 1 cartable, 1 veste d'intérieur, 1 pashmina, plus des cosmétiques et un tas de petits brols
49. Elargir mon répertoire culinaire
J'ai testé 3 nouvelles recettes: les scones d'épeautre à l'oignon rouge et au bleu (préparés 3 fois avec des variations de garniture), le nasi goreng (2 fois), et le velouté de pois cassés au lait de coco

vendredi 29 janvier 2016

La fable des trois semaines




Des études scientifiques très sérieuses affirment qu'il faut trois semaines pour instaurer une nouvelle habitude. Les bouquins de développement personnel comme les magazines contenant le mot "Psycho" dans le titre le répètent à l'envi: il suffit de tenir 21 jours, et ensuite, roule ma poule!

Bande de menteurs. 

En décembre, j'ai effectué ma ixième tentative pour avancer mon heure de réveil à 7h. J'ai vaillamment tenu un gros mois à 7h30, ce qui n'était déjà pas si mal. Et j'en retirais de vrais bénéfices: je me sentais plus alerte et surtout je finissais de bosser plus tôt, ce qui me permettait de sortir en fin d'après-midi à une période de l'année où se motiver pour affronter le froid et le manque de lumière n'est pas évident du tout. 

Malgré ça, début janvier, j'ai recommencé à glisser. Le réveil sonnait toujours à 7h, mais moi, je n'étais pas debout avant 7h40... 7h50... 8h... 8h20... 8h30... Là, je suis de nouveau rendue à 9h, l'heure à laquelle je me levais début décembre. Pourquoi? Je n'en ai pas la moindre idée. J'étais vraiment contente d'avoir réussi à me recadrer, mais une fois de plus, ça n'a pas suffi. 

C'est d'autant plus énervant que globalement, je considère 1/ que je suis quelqu'un de très discipliné par rapport aux objectifs que je me fixe moi-même 2/ qu'on peut toujours changer si on le désire vraiment, évoluer dans le bon sens à condition d'être motivé. J'ai arrêté de fumer sans grosses souffrances; je bosse à la maison depuis plus de 20 ans et suis toujours d'une ponctualité impeccable dans le rendu de mes traductions. 

Néanmoins, il y a deux-trois trucs sur lesquels j'achoppe constamment. Le fitness, ça me fait du bien, mais ça ne produit pas chez moi de perte de poids significative et ça m'emmerde royalement: je n'arrive pas à m'y tenir. Le réveil matinal, ça me fait du bien aussi, mais pas assez pour que je lutte contre le rythme naturel de mon corps qui est de s'endormir vers 1h du matin et d'avoir besoin de 8h de sommeil. 

Ayant passé une grosse quinzaine d'années à ne pas du tout trouver le sommeil le soir et à émerger péniblement aux alentours de midi, je vais m'accorder avec moi-même pour dire que la situation actuelle devrait me sembler satisfaisante. Après tout, le plus gros avantage d'être free lance et nullipare, c'est bien de n'avoir aucune contraire horaire et aucune nécessité de s'en imposer...

Mais j'avoue que la crédibilité des études scientifiques très sérieuses en a pris un coup. La vérité, c'est que si t'as pas envie, t'as pas envie, et que tu pourras peut-être te forcer 3 semaines ou même 3 mois, mais éternellement? Je n'y crois pas.

lundi 28 décembre 2015

Intentions en vrac pour 2016




1. Passer plus souvent la journée à Paris en semaine,
pour voir mes contacts pros et visiter des expos XXXX
2. Refaire mon profil LinkedIn
3. Lire au moins un ouvrage de non-fiction par mois XXXXXX
4. Soutenir un projet créatif ou une cause qui me tient à coeur chaque mois XXXX
5. Faire venir l'électricien à Monpatelin pour résoudre tous les petits problèmes 
de prises et d'éclairage
6. Remettre le gaz dans ma cuisine
7. Suivre un MOOC sur la pleine conscience
8. ...ainsi que des cours de HTML et de CSS sur Code Academy
9. Décrocher une traduction de bouquin de développement personnel
10. Passer ma deuxième coloscopie
11. Prendre un second avis gynéco
12. Changer mes lunettes pour voir de loin
13. Tester la Zombie Room d'Enigma Escape, à Toulouse
14. ...et la nouvelle salle Sous-Marin de Hint Hunt à Paris avec les VIP
15. ...et puis aussi la Tour du Monde en 80 Jours de Leavin' Room
16. Privilégier le vin blanc
17. Goûter de nouveaux cocktails
18. Mettre des sous de côté pour le ravalement de façade de ma résidence
19. Retourner en Suisse (pour mon anniversaire?)
20. Aller en Ecosse en juin
21. Fêter dignement nos dix ans de relation avec Chouchou
22. Me refaire un ombré hair, mais dans les tons roux
23. Couper mes cheveux en carré flou
24. Monter dans le ballon de Paris au parc André Citroën
25. Organiser deux troc parties, une en janvier et l'autre pendant l'été
26. Tenir un art journal
27. Virer les fournitures de scrapbooking qui ne me serviront plus
28. Essayer un cours d'aerial yoga
29. Refaire un stage de carnets de voyage avec mon amie Antonia
30. Créer (et alimenter) un compte Instagram pour l'Annexe
31. Bruncher avec Garulfo
32. Utiliser Facebook pour échanger plus souvent avec ma soeur et David
33. Changer de conseiller bancaire
34. Envoyer plus souvent des cartes postales ou de voeux à mes amis
35. Initier une pratique quotidienne de yoga
36. Changer la bannière du blog fin juin et fin décembre
37. Acheter un nouveau grille-pain pour Monpatelin
38. ...et une poêle en céramique pour Bruxelles
39. Aller à une réunion du collectif Yarn Bombing Bruxelles
40. Rencontrer Jenny Trinity lors de mon prochain passage à Toulouse
41. Tester un kit de pleurotes roses à faire pousser chez soi
42. Planter des herbes aromatiques sur mon rebord de fenêtre à Bruxelles
43. Faire un gros tri dans mes sacs à main
44. Organiser une nouvelle ronde de poches
45. Refaire une fournée d'enveloppes-mystère
46. Proposer un nouveau challenge Instagram sur 30 jours
47. ...et un atelier à thème en 30 jours aussi sur le blog
48. Donner mon sang
49. Elargir mon répertoire culinaire
50. Réorganiser ma bibliothèque iTunes

mardi 22 septembre 2015

Autumn To Do LIst




1. Recommencer à me lever à 7h
2. Obtenir le certificat de réussite du MOOC "The science of happiness",
et boucler aussi "The science of everyday thinking"
3. Lire "Cataloging the World", "Big Magic" et "Le charme discret de l'intestin"
4. Faire une des salles de l'Escape Hunt Bruxelles
5. Trouver au moins une géocache en Hongrie
6. Prendre des photos sous l'eau aux thermes de Budapest
7. Tester un cours d'aerial yoga
8. ...Et une recette de One Pan Pasta
9. Essayer de faire pousser des pleurotes dans mon salon
10. Prendre rendez-vous chez l'ophtalmo pour mon prochain OCT
11. Faire un saut d'une journée ou deux à Paris
12. Caler un prochain passage à Toulouse
13. ...Et en prévoir un autre à Rotterdam
14. Trouver un endroit à l'étranger où fêter le Nouvel An
15. Me procurer deux jolis agendas 2016

lundi 15 juin 2015

Summer To Do List




1. M'inscrire à un MOOC sur la pensée positive
2. Confectionner un beau colis pour le swap Perfect Strangers
3. Ouvrir un compte Vimeo pour regarder le show de Jillian Michaels
4. Observer un mois de no buy en juillet
5. Bruncher au Marcel Burger Bar à Bruxelles
6. Aller voir "Vice-versa", "Tomorrowland" et "Mr. Holmes" au cinéma
7. Tester l'escape game toulousain avec ma soeur et mon beau-frère
8. Courir deux fois par semaine
9. Perdre encore 3 kilos
10. Faire une séance de photos de fitness
11. Prendre rendez-vous chez le dentiste et la dermato pour l'automne
12. Passer un samedi à Anvers
13. Réserver des billets d'avion pour Budapest fin septembre
14. Proposer des enveloppes-mystère sur le blog
15. Changer ma bannière

vendredi 20 mars 2015

Spring To Do List




1. Changer de lunettes
2. Vérifier si je n'ai pas de problème de thyroïde
3. Me débarrasser de tous les vêtements d'hiver qui ne me vont plus
4. Commencer le Body Revolution de Jillian Michaels
5. Lancer un projet dessiné
6. Aller me faire masser par M. Oh en avril
7. Me commander cette robe "planisphère"
8. Organiser une rencontre de lectrices pour les 10 ans du blog
9. Trouver au moins une géocache lors de notre séjour en Suisse
10. Essayer cette recette de gâteau aux framboises simplissime
11. Tester le Escape Hunt Brussels
12. Visiter le bar à chats de l'Ultieme Hallucinatie
13. Aller bruncher au Kitchen 151 et au 2ème Yéti
14. Retourner à Maastricht pour la journée
15. Mettre en ligne d'autres carnets de voyage