Affichage des articles dont le libellé est liste. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est liste. Afficher tous les articles

mercredi 23 septembre 2020

10 things I love Wednesday #4

 


1. Le Full Moon Lodge à Pairi Daiza. J'y suis en ce moment, et je vous ferai un compte-rendu illustré le plus vite possible après mon retour. Attendez-vous à un billet dithyrambique. 

2. Les yaourts corps de The Body Shop. J'adore leur texture ultra fraîche qui pénètre très vite. Après avoir terminé un pot de "Juicy Pear" qui sentait délicieusement bon et découvert qu'il s'agissait d'une édition limitée plus disponible, j'ai opté pour le "Zesty Lemon" - soldé à 7€ au lieu de 10, probablement parce qu'il va bientôt disparaître lui aussi.

3. L'atelier en ligne de peinture abstraite de Tracy Verdugo. J'ai très envie de tester ce style plus ludique que les portraits semi-réalistes que je tente de faire depuis quelques mois. Du coup, j'ai profité d'une belle promo pour m'inscrire.

4. "99 Things I Love to Eat Journal". Je ne remplis jamais ce genre de journal, mais je m'intéresse beaucoup à l'illustration alimentaire, et j'adore le travail aux crayons de couleur un peu naïf d'Annelies Yena Foesenek.

5. Les gobelets en porcelaine d'helen b. Je raffole des petites nanas insolentes et des couples (pas seulement hétéros) über cute de cette créatrice gantoise. Au fil des ans, je lui ai aussi acheté un plateau, des planchettes, des blocs-notes, des autocollants en vinyle... Je suis juste fan de son univers.

6. Le nouvel escape game Harry Potter à Louvain. Refroidis par plusieurs mauvaises expériences, nous avons plus ou moins arrêté les escape games depuis deux ans. Mais j'avoue que je me laisserais bien tenter par cette salle, d'autant qu'il est possible de la faire à 2 joueurs seulement. 

7. "Non, le stress n'est pas un déclencheur du cancer." Un article hyper intéressant (en français, de surcroît!) qui réfute une croyance bien ancrée. Pour résumer: apparemment, on a une fois de plus confondu corrélation et causalité. C'est bon à savoir. 

8. Les petits strips tendres et réconfortants de Shitty Watercolour, qui mettent en scène un jeune garçon anxieux et son chat pétri de sagesse. (en anglais)

9. Les sublimes washi tapes originaux de London Gifties. En plus, la dame qui gère cette boutique en ligne offre un service client impeccable, et elle nourrit les écureuils dans son jardin (comme on peut le voir dans ses stories Instagram).

10. "L’anomalie" d'Hervé Le Tellier. Je n'avais encore jamais entendu parler de cet auteur à la bibliographie pourtant foisonnante, mais après avoir lu moult critiques qui louaient la folle originalité de son dernier roman, je me suis laissée tenter et... pour l'instant, je ne le regrette pas. 


mercredi 16 septembre 2020

10 things I love Wednesday #3




1. Le bar de l'hôtel Radisson Red, à proximité de la place du Luxembourg. Super confortable, climatisé pas trop fort, presque désert l'après-midi: l'endroit idéal où bosser tranquille un jour de canicule.

mercredi 9 septembre 2020

10 things I love Wednesday #2



1. La machine à réveiller les livres de Ramd'Am, à Namur. Je l'avais déjà testée en 2016, mais j'étais ravie de découvrir, le week-end dernier, qu'elle fonctionnait encore et continuait à dispenser ses pouêt-pouêt et ses paillettes sur les ouvrages de cette très sympathique boutique de seconde main. 

mercredi 2 septembre 2020

10 things I love Wednesday #1




J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique dans laquelle je vous présenterai brièvement des choses que j'aime et que j'ai envie de partager avec vous, même si je n'ai pas suffisamment de choses à en dire pour leur consacrer tout un billet individuel. 

1. Le magasin de plantes Sous la canopée. Kevin, qui tenait autrefois Urban Jungle sur la place Flagey, a ouvert récemment ce nouvel espace chaussée d'Ixelles. Il a des plantes magnifiques; il est d'excellent conseil, et c'est difficile de passer chez lui sans faire une caresse à la petite Maine Coon Rhéa qui lui tient compagnie pendant la journée. 

samedi 29 août 2020

Autumn wish list

 


Après avoir brièvement caressé l'espoir d'aller voir nos amis en Suisse cet automne et de passer le Nouvel An à Edimbourg, puis vu les restrictions de voyage recommencer à s'accumuler de jour en jour, je me suis résignée au fait que 2020 serait une année à la maison. Je me prépare même psychologiquement à ne pas pouvoir aller fêter mes 50 ans à Singapour comme j'avais l'intention de le faire au printemps prochain. Et même si c'est clairement un problème de riche, c'est aussi une perspective très déprimante pour quelqu'un qui a organisé toute sa vie autour de son envie de voyager - qui en a fait sa priorité absolue en termes de temps, d'argent et d'énergie. 

mercredi 12 août 2020

Je suis un dinosaure #2



1. Nous sommes en 2020 et je n'ai toujours pas de smartphone. Récemment j'ai hésité lorsque mon Nokia antédiluvien a rendu l'âme, mais j'ai fini par reprendre le téléphone basique d'Orange à 29,90€, qui ne sait même pas ouvrir les photos ou les smileys qu'on m'envoie. 

2. ...Du coup, évidemment, je n'ai ni WhatsApp ni TikTok. C'est tout juste si j'ai commencé à utiliser FaceTime pendant le confinement - contrainte et forcée. 

3. Je continue à me perdre régulièrement faute de sens de l'orientation ou de GPS. 

4. Je n'ai plus besoin de tenir une comptabilité professionnelle depuis 2017, mais au 31 décembre 2016, je consignais encore mes entrées et mes sorties sur un immense registre 32 colonnes à tête paresseuse plutôt que dans un logiciel. 

5. J'utilise toujours un agenda papier - deux, même, le second me servant à faire de l'art journaling pour archiver mes souvenirs. 

6. 95% de la musique sur mon iTunes date du millénaire dernier. Je n'ai jamais entendu une seule chanson de Roméo Elvis, et il y a deux semaines j'ai dû googler Eddy de Pretto dont je ne connaissais même pas le nom. Globalement je suis très peu impressionnée par les sons actuels et souvent consternée par les paroles. Rendez-moi David Bowie et Leonard Cohen. 

7. Je déteste que la plupart des séries soient désormais diffusées une saison entière à la fois. Je préférais l'époque où j'attendais impatiemment le mardi ou le jeudi soir pour retrouver mes personnages préférés, et où nul ne risquait de se faire spoiler parce qu'il n'avait pas l'envie ou le temps de tout binge watcher en un week-end.

8. Je dis régulièrement fichtre, diantre et bigre. Je pleure la disparition du f à la fin de clé, et je mène une lutte acharnée bien que perdue d'avance contre l'abominable "Je vous partage". 

9. Je trouve que beaucoup de parents actuels sont trop laxistes et que les gosses étaient vachement moins pénibles à l'époque où ce n'était pas eux qui commandaient. (Non, je ne souhaite pas débattre de ce qu'est une "bonne" éducation: je n'ai pas d'enfants et vous élevez bien les vôtres comme ça vous chante.)

10. Ca me soûle qu'on trouve désormais les mêmes enseignes dans les rues commerçantes de toutes les grandes villes du monde. Les centres-villes s'uniformisent et perdent en caractère; c'est nul. 

samedi 9 mai 2020

Où je nage à contre-courant




Si tout se passe bien, je rentre en France jeudi prochain par une combinaison de 3 trains + un taxi (hors de question que je prenne le métro dans Paris). La journée s'annonce tendue, au point que Chouchou m'a très sérieusement suppliée de ne rien faire qui puisse m'envoyer en prison. Note à moi-même: arracher la tête des gens sans masque qui s'approcheraient trop de moi, c'est non. 

vendredi 1 mai 2020

Ca ne serait jamais arrivé sans le confinement




J'ai pris une photo de moi uniquement vêtue de mon oreiller. Elle est ridicule et c'est mon Instagram le plus liké de tous les temps. Puis j'ai imaginé une reproduction de tableau façon @tussenkunstenquarantaine en mettant Régis à contribution. (Si vous savez qui est Régis, félicitations, vous êtes un très vieux lecteur ou une très vieille lectrice!)

samedi 25 avril 2020

Stratégies du réenchantement #5: Les espoirs pour après




J'espère qu'on aura eu le temps de réfléchir à ce qui est important et qu'on ne l'oubliera pas de sitôt.

J'espère qu'on se sentira plus forts d'avoir survécu à ça, plus confiants en nos ressources intérieures, plus capables d'affronter d'autres épreuves à l'avenir, et aussi plus reconnaissants pour les choses banales qu'on avait toujours considérées comme acquises.

dimanche 5 avril 2020

[LECTURE] Des e-books pour soigner son moral pendant le confinement



Depuis 3 semaines, il me semble que tout le monde a du mal à lire - et ce n'est sûrement pas faute de vouloir échapper à la réalité l'espace de quelques heures. Voici donc une petite sélection de romans disponibles en français et en version numérique que j'ai trouvés particulièrement feel good.

mercredi 4 mars 2020

[LECTURE] Les sorties de mars que j'attends avec impatience


ROMANS:

"The Glass Hotel(en anglais seulement, mais sans doute pas pour bien longtemps), le nouveau roman d'Emily St. John Mandel dont le "Station Eleven" m'avait fait une si forte impression il y a quelques années. Vincent is the beautiful bartender at the Hotel Caiette, a five-star glass-and-cedar palace on the northernmost tip of Vancouver Island. New York financier Jonathan Alkaitis owns the hotel. When he passes Vincent his card with a tip, it's the beginning of their life together. That same day, a hooded figure scrawls a note on the windowed wall of the hotel: 'Why don't you swallow broken glass.' Leon Prevant, a shipping executive for a company called Neptune-Avramidis, sees the note from the hotel bar and is shaken to his core. Thirteen years later, Vincent mysteriously disappears from the deck of a Neptune-Avramidis ship. Weaving together the lives of these characters, Emily St John Mandel's The Glass Hotel moves between the ship, the skyscrapers of Manhattan, and the wilderness of remote British Columbia, painting a breathtaking picture of greed and guilt, fantasy and delusion, art and the ghosts of our pasts. Sortie le 24

samedi 1 février 2020

[LECTURE] Les sorties de février que j'attends avec impatience


Coincé entre la rentrée de janvier et l'avalanche de mars, février s'annonce beaucoup plus pauvre en sorties. J'ai quand même repéré quelques titres...

ROMANS:

"Tout le bleu du ciel": Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple. Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naissent, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile. Sortie le 12


vendredi 3 janvier 2020

20 intentions pour 2020




1. suivre le challenge de janvier d'Adriene
2. ... et m'abonner à sa chaîne FWFG pour rester motivée les 11 mois suivants
3. sur Instagram: poster des critiques vidéos de livres 
4. ...et mener à bien un projet 365 sur le thème du self-care
5. réaliser une vidéo de mon année avec l'app 1 Second Everyday
6. faire un carnet de voyage pendant le road trip écossais
7. organiser un séjour à Saint-Pétersbourg + Riga en automne
8. effectuer un stage de fauconnerie au Jardin des Hiboux
9. pour le salon de l'appartement de Bruxelles: acheter une table basse artisanale en bois
10. ...repeindre le mur marron en jaune
11. ... et trouver un très grand tapis, moelleux et pas trop salissant
12. faire un tri de penderie à Monpatelin
13. passer aux verres progressifs
14. tester les extensions de cils
15. m'offrir une robe en lin sur mesure, brodée par Pinja Heikkinen
16. noter le budget consacré à mes achats de vêtements et d'accessoires
17. lire un ouvrage de non-fiction chaque mois
18. mettre mon réveil à 7h30 les matins de semaine
19. viser 5000 pas par jour
20. me remettre aux exercices de cohérence cardiaque

jeudi 2 janvier 2020

[LECTURE] Les sorties de janvier que j'attends avec impatience


ROMANS:

"Il est juste que les forts soient frappés": Lorsque Sarah rencontre Théo, c'est un choc amoureux. Elle, l'écorchée vive, la punkette qui ne s'autorisait ni le romantisme ni la légèreté, se plaisant à prédire que la Faucheuse la rappellerait avant ses 40 ans, va se laisser convaincre de son droit au bonheur par ce fou de Capra et de Fellini. Dans le tintamarre joyeux de leur jeunesse, de leurs amis et de leurs passions naît Simon. Puis, Sarah tombe enceinte d'une petite fille. Mais très vite, comme si leur bonheur avait provoqué la colère de l'univers, à l'euphorie de cette grossesse se substituent la peur et l'incertitude tandis que les médecins détectent à Sarah un cancer qui progresse à une vitesse alarmante. Chaque minute compte pour la sauver. Le couple se lance alors à corps perdu dans un long combat, refusant de sombrer dans le désespoir. Un récit d'une légèreté et d'une grâce bouleversantes, entre rire et larmes, dont on ressort empreint de gratitude devant la puissance redoutable du bonheur. (Note à moi-même: préparer une boîte de Kleenex avant d'entamer ma lecture.) Sortie le 8

mercredi 1 janvier 2020

Bonne année 2020




Je vous souhaite des réveils frais et dispos, pleins de curiosité pour la journée qui commence.
Je vous souhaite des couchers de soleil sublimes qui écarquillent les yeux et gonflent le coeur.
Je vous souhaite un travail qui ne serve pas juste à payer vos factures (ou au moins, qui vous permette de les payer correctement). 
Je vous souhaite de vous sentir utile à quelque chose ou à quelqu'un.
Je vous souhaite de trouver ou de ne pas perdre de vue votre place en ce monde.
Je vous souhaite des projets qui vous feront trépigner d'impatience.
Je vous souhaite des fou-rires à vous couper le souffle et remercier la robustesse de votre périnée.
Je vous souhaite une infinie gratitude devant les petits miracles du quotidien.
Je vous souhaite le courage de vous montrer authentiques et vulnérables. 
Je vous souhaite une tête froide et une flamme d'espoir têtue devant le pire de l'actualité.
Je vous souhaite de l'air pur dans les poumons et de la sérénité dans le coeur.
Je vous souhaite une famille, biologique ou non, qui vous soit un refuge dans les moments difficiles.
Je vous souhaite une main chaude dans la vôtre.
Je vous souhaite de ne jamais oublier que la première personne dont vous devez prendre soin, c'est vous. 
Je vous souhaite de l'émerveillement, beaucoup d'amour et une force qui vous pousse en avant.

Soyez heureux, soyez bienveillants.

mardi 31 décembre 2019

Lectures de Décembre 2019




ROMANS:
- La passe-miroir #4: La tempête des échos (Christelle Dabos) ♥︎♥︎
- Les sept vies de Léo Belami (Nataël Trapp) ♥︎♥︎♥︎
- Impossible times #3: Dispel illusion (Mark Lawrence) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Pages & Co #1: Tilly and the Bookwanderers (Anna James) ♥︎♥︎♥︎
- Le Passageur #2: Le journal et le serpent (Andoryss Mel) ♥︎♥︎♥︎
- Le berger de l'Avent (Gunnar Gunnarsson) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The goldfinch (Donna Tartt)
- The Polar Bear Explorers' Club #3: Explorers on Black Ice Ridge (Alex Bell) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The rules of seeing (Joe Heap)
- Greenglass House (Kate Milford) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The map of us (Jules Preston) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA:
- Le dernier des étés (Alfonso Casas) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The mortal instruments #3 (Cassandra Clare/Cassandra Jean) ♥︎♥︎♥︎
- Five years #6 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎
- HMS Beagle: Aux origines de Darwin (Fabien Grolleau/Jérémie Royer) ♥︎♥︎
Fruits basket #6 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #7 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎

Cette rubrique, qui me servait surtout d'archive personnelle, n'intéresse pas grand-monde et fait désormais doublon avec mon compte GoodReads. Dès début janvier, elle sera donc remplacée par une liste de livres à paraître prochainement et que j'attends avec impatience. 

mardi 17 décembre 2019

Ma To Do List de fin d'année




Depuis que mon père est mort et que mes rapports avec ce qui me reste de famille proche sont devenus très compliqués, j'ai pris Noël en grippe. Chaque année à cette période, je lutte pour ne pas déprimer en cherchant des activités sympas autres que décorer un sapin, acheter des tonnes de cadeaux ou préparer et avaler un repas de réveillon. Du coup, la semaine prochaine, nous ferons deux sauts de puce en train, l'un à Rotterdam et l'autre à Gand. Chouchou a du matériel photo à tester et moi des croustillons (smoutebollen en bruxellois, olliebollen en néerlandais) à manger. 

samedi 7 décembre 2019

[NOEL 2019] 10 idées de bédés à offrir aux grands




Tout le monde aime les albums de Pénélope Bagieu ou Riad Sattouf; du coup, la personne pour qui vous cherchez un cadeau risque fort de les avoir déjà lus! Voici quelques suggestions de bédés moins connues, mais qui me semblent susceptibles de plaire aussi bien aux fans du genre qu'à ceux qui en lisent peu. A une exception près, ce sont toutes des histoires complètes.

"Nous vivons chez nos chats": La journée ordinaire d'un couple d'artistes très amoureux, qui travaillent à la maison et doivent affronter deux deuils parallèles. Une tranche de vie réaliste et hyper touchante. Ma critique détaillée ici.  

mardi 3 décembre 2019

Envies délirantes de décembre




Cher Papa Noël,

J'ai été exceptionnellement sage cette année, et ça fait des lustres que je ne t'ai rien demandé. Aussi, tu trouveras ci-dessous une liste de cadeaux tout à fait hors de mon budget, mais que je mérite de découvrir le 25 au pied de mon sapin ma piléa:

Un puzzle en bois artisanal de 900 pièces, représentant les 4 saisons de Mucha (Ce sera toujours moins cher qu'une oeuvre originale de l'artiste, et ça m'amusera plus longtemps.)

Les 3 volumes de l'omnibus de "Sandman" (Te rends-tu compte que je n'ai lu que deux ou trois bribes de cette oeuvre majeure? Mon honneur de lectrice est en jeu.)

Une robe en lin brodée sur mesure par la talentueuse Pinja Heikkinen (Oui, je passe trop de temps sur Instagram.)

Un traitement visage raffermissant "Biotec firm-a-lift" d'une heure et demie, au spa Elemis de Londres (Merci de joindre un aller-retour en Eurostar, ainsi qu'une nuit dans un hôtel de bon goût.)

Un baptême de montgolfière en Suisse (C'est sur ma bucket list depuis si longtemps que ça en devient presque embarrassant.)

Une nuit au Full Moon Lodge de Pairi Daiza (Si possible avec ma soeur, mon beau-frère et mes neveux puisque le logement est pour 6 personnes.)

Et si vraiment tu es disposé à casser ta tirelire: un voyage en Orient-Express: Londres-Vérone, par exemple (Mais honnêtement, n'importe quelle destination me conviendra.)

Merci, bisous.

lundi 2 décembre 2019

Lectures de Novembre 2019




ROMANS/RECITS/NOUVELLES
- Un sandwich à Ginza (Yôko Hiramatsu/Jirô Taniguchi) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The Storm Keeper's island (Catherine Doyle) ♥︎♥︎♥︎
- A witchcraft mystery #9: A magical match (Juliet Blackwell) ♥︎♥︎
- The Starless Sea (Erin Morgenstern) ♥︎♥︎♥︎
- Cruelty (Roald Dahl)
- Oligarchy (Scarlett Thomas) ♥︎
- Dreamer #1: Call down the hawk (Maggie Stiefvater) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The last Spell Breather (Julie Pike) - en cours

BEDE/MANGA
- Fruits basket #1 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Je veux manger ton pancréas #1 (Yoru Sumino/Idumi Kirihara) ♥︎♥︎♥︎
- Kitsune (Stéphane Presle/Thibaut Chimier) ♥︎♥︎♥︎
- La boîte de petits pois (GiedRé/Holly R) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #2 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Five years #5 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #3 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Stand still, stay silent #2 (Minna Sundberg) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #4 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #5 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Nous vivons chez nos chats (Eloisa Scichilone) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- L'atelier des sorciers #5 (Kamome Shirahama) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Gloutons & dragons #7 (Ryoko Kui) ♥︎♥︎♥︎

DIVERS
- Boutiques de Tokyo (Mateusz Urbanowicz) - en cours
- La maison de Madame M (Clotilde Perrin) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Big dreams, daily joys (Elise Blaha Cripe) ♥︎♥︎♥︎