Affichage des articles dont le libellé est lecture. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est lecture. Afficher tous les articles

jeudi 23 janvier 2020

"Je suis ton soleil" (Marie Pavlenko)


Je vais être honnête. Alors que "Je suis ton soleil" a apparemment fait le buzz chez toutes les amatrices de littérature jeunesse lors de sa parution en grand format, courant 2017; alors qu'il a récolté une dizaine de prix et qu'il est en cours d'adaptation pour le cinéma, je n'en avais même pas entendu parler jusqu'à ce qu'un commentaire d'une de mes copines éditrices, laissé sur un statut de l'autrice à l'occasion de la sortie en poche, excite ma curiosité. Et puis pour être honnête jusqu'au bout: la couverture est craquante, voilà.

Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n'est pas le pire, non. Le pire, c'est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d'embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

mardi 21 janvier 2020

[CONCOURS] Shadowscent: Le parfum de l'ombre


Dans l'empire d'Aramtesh, les parfums, sacrés, sont l'objet de toutes les convoitises. Avec son nez affûté et sa grande connaissance des senteurs, Rakel espérait devenir parfumeuse et gagner de quoi soigner son père malade. Mais le prince Nisaï est empoisonné et elle est accusée à tort... Obligée de fuir, Rakel doit absolument découvrir l'antidote au poison qui a plongé le prince dans le coma. Ainsi, seulement, elle pourra laver son nom. Pour cela, elle devra s'allier avec Ash, le soldat envoyé sur ses traces. Ensemble, ils découvriront d'anciens secrets enfouis aux confins de l'empire – et au plus profond d'eux-mêmes. Mais parviendront-ils à déjouer la machination qui menace la paix fragile d'Aramtesh ?

J'ai beaucoup aimé traduire "Shadowscent: Le parfum de l'ombre", premier tome d'une trilogie de fantasy située dans un univers assez original. Et comme je suis partageuse, je vous propose d'en gagner un de mes exemplaires fraîchement reçus. Pour cela, laissez-moi un commentaire en me disant quel parfum vous portez - ou si, au contraire, vous n'en mettez jamais! Participation limitée à l'Europe. Clôture vendredi 24 à minuit et annonce du résultat dans le courant du week-end. Bonne chance à tou(te)s!

jeudi 9 janvier 2020

"Imaqa: Une aventure au Groenland" (Flemming Jensen)


Dans les années 1970, Martin Willumsen, un instituteur danois de 38 ans qui s'ennuie dans la vie, réclame sa mutation au Groenland - non pas dans un comptoir qui se rapprocherait des grandes villes qu'il connaît, mais dans un hameau de quelques centaines d'habitants. Le fonctionnaire du ministère en charge de son dossier le prévient: Martin ne doit surtout pas apprendre un mot de la langue locale. Il va là-bas pour imposer le danois et le mode de vie moderne de son peuple. 

Mais une fois à Nunaqarfik, Martin oublie tous les conseils reçus. Il est fasciné par la joie inouïe dont les Groenlandais font preuve dans les circonstances les plus terribles, le fatalisme qui leur fait accepter les épreuves comme elles viennent, les traditions de chasse, de pêche et d'élevage de chiens de traîneau qui leur permettent depuis toujours de survivre dans des conditions extrêmes. 

Petit à petit, il découvre aussi le revers de la médaille, la raison pour laquelle les Danois considèrent les Groenlandais comme des sauvages qu'ils ont le devoir de sauver d'eux-mêmes. Que peut faire un étranger contre l'alcoolisme omniprésent au village et les violences domestiques qu'il entraîne? Doit-il seulement faire quelque chose? Malgré toute sa bienveillance et sa bonne volonté, Martin ne trouve aucune réponse à ces questions...

lundi 6 janvier 2020

"The map of us" (Jules Preston)


C'est l'histoire de Tilly,  analyste de données en plein divorce qui crée un dossier à base de graphiques et d'index pour comprendre comment elle en est arrivée là.
C'est l'histoire de Violet aux jambes détruites par la polio, qu'une famille maltraitante a abandonnée dans une grande maison dont elle parvient à s'évader grâce à l'écriture. 
C'est l'histoire d'Abby qui ne peut pas avoir de frange parce que les cheveux ras, c'est plus pratique pour sa maman. 
C'est l'histoire de John, autorité mondiale sur la couleur bleue que tout le monde prend toujours pour un skater. 
C'est l'histoire de Katherine qui achète des centaines de sacs à main parfaits sans réussir à combler le vide de son existence.
C'est l'histoire d'un sculpteur de sable abonné aux deuxièmes places parce que c'est toujours un dauphin qui remporte la première.
C'est l'histoire d'Owen qui n'a pas de nom de famille mais qui parle aux jardins. 
C'est l'histoire de Daniel, businessman aux sept costumes gris-chemises blanches-paires de chaussures Oxford identiques, qui ne sait rien faire d'autre que travailler. 
C'est l'histoire de Rose qui envoie des lettres à sa fille trop souvent absente pour la tenir au courant de l'espérance de vie de sa 76ème machine à laver. 
C'est l'histoire de Matt qui tient beaucoup trop à ce vieux canapé rose défoncé dont il n'a jamais payé sa moitié. 
C'est l'histoire d'un chien appelé Le Chien, qui aime se faire transporter en brouette comme un roi. 
C'est l'histoire d'Arthur, aventurier peu coopératif qui refuse parfois de bouger de son rocher pendant des jours. 
C'est l'histoire de Sidney, l'homme qui n'enlevait jamais ses gants parce que...

vendredi 3 janvier 2020

"Greenglass House" (Kate Milford)


Milo Pine, 11 ans, s'attend à passer un Noël tranquille avec ses parents adoptifs: l'hôtel où ils habitent est surtout fréquenté par des contrebandiers, et ils n'ont jamais de clients à cette période. Pourtant, le premier soir des vacances, cinq personnes empruntent le funiculaire pour se hisser au sommet de la colline où se dresse Greenglass House. 

Le matin suivant, trois d'entre elles rapportent que des effets personnels ont été volés dans leur chambre - et peu de temps après, une tempête de neige coupe l'hôtel du reste du monde. Aidé par son amie Meddy, Milo tente de résoudre un mystère qui pourrait bien être lié à l'histoire de Greenglass House...

Quel dommage d'avoir lu ce chouette roman 9-12 (disponible en français sous le titre "L'étrange hôtel de Secrets' Hill") trop tard pour l'inclure dans ma liste de bouquins à offrir pour Noël: je connais pas mal de jeunes lecteurs qui auraient pu l'adorer! Certes, c'est un pavé dont l'histoire prend son temps pour dérouler les méandres. Mais la lenteur du rythme colle parfaitement à l'ambiance hivernale archi-douillette et un peu intemporelle. Le huis clos et la galerie de personnages secondaires tous potentiellement coupables font penser à une version junior des romans d'Agatha Christie. 

jeudi 2 janvier 2020

[LECTURE] Les sorties de janvier que j'attends avec impatience


ROMANS:

"Il est juste que les forts soient frappés": Lorsque Sarah rencontre Théo, c'est un choc amoureux. Elle, l'écorchée vive, la punkette qui ne s'autorisait ni le romantisme ni la légèreté, se plaisant à prédire que la Faucheuse la rappellerait avant ses 40 ans, va se laisser convaincre de son droit au bonheur par ce fou de Capra et de Fellini. Dans le tintamarre joyeux de leur jeunesse, de leurs amis et de leurs passions naît Simon. Puis, Sarah tombe enceinte d'une petite fille. Mais très vite, comme si leur bonheur avait provoqué la colère de l'univers, à l'euphorie de cette grossesse se substituent la peur et l'incertitude tandis que les médecins détectent à Sarah un cancer qui progresse à une vitesse alarmante. Chaque minute compte pour la sauver. Le couple se lance alors à corps perdu dans un long combat, refusant de sombrer dans le désespoir. Un récit d'une légèreté et d'une grâce bouleversantes, entre rire et larmes, dont on ressort empreint de gratitude devant la puissance redoutable du bonheur. (Note à moi-même: préparer une boîte de Kleenex avant d'entamer ma lecture.) Sortie le 8

mardi 31 décembre 2019

Lectures de Décembre 2019




ROMANS:
- La passe-miroir #4: La tempête des échos (Christelle Dabos) ♥︎♥︎
- Les sept vies de Léo Belami (Nataël Trapp) ♥︎♥︎♥︎
- Impossible times #3: Dispel illusion (Mark Lawrence) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Pages & Co #1: Tilly and the Bookwanderers (Anna James) ♥︎♥︎♥︎
- Le Passageur #2: Le journal et le serpent (Andoryss Mel) ♥︎♥︎♥︎
- Le berger de l'Avent (Gunnar Gunnarsson) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The goldfinch (Donna Tartt)
- The Polar Bear Explorers' Club #3: Explorers on Black Ice Ridge (Alex Bell) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The rules of seeing (Joe Heap)
- Greenglass House (Kate Milford) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The map of us (Jules Preston) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA:
- Le dernier des étés (Alfonso Casas) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The mortal instruments #3 (Cassandra Clare/Cassandra Jean) ♥︎♥︎♥︎
- Five years #6 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎
- HMS Beagle: Aux origines de Darwin (Fabien Grolleau/Jérémie Royer) ♥︎♥︎
Fruits basket #6 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #7 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎

Cette rubrique, qui me servait surtout d'archive personnelle, n'intéresse pas grand-monde et fait désormais doublon avec mon compte GoodReads. Dès début janvier, elle sera donc remplacée par une liste de livres à paraître prochainement et que j'attends avec impatience. 

samedi 21 décembre 2019

"Le berger de l'Avent" (Gunnar Gunnarsson)


Le premier dimanche de l'Avent, le fermier Benedikt se met en route avec son bélier Roc et son fidèle chien Leo pour aller chercher les moutons égarés dans les montagnes avant qu'ils ne soient condamnés par l'hiver. C'est la 27ème fois qu'il entreprend ce périple à pied et à skis. Mais cette année, rien ne se passe comme prévu. D'abord retardé par des imprudents, Benedikt se trouve vite confronté à une météo extrêmement hostile...

Avec moins de 70 pages au compteur, ce très court roman se lit aussi vite qu'il laisse une forte impression. Benedikt est un homme simple qui se satisfait de peu et, même dans les pires situations, ne doute jamais de sa mission. Il a la force tranquille des gens qui se sentent à leur place dans le monde. Résultat, "Le berger de l'Avent" irradie la sérénité dans la tempête - d'une façon très littérale que la lectrice admirative que je suis aimerait pouvoir transposer dans sa propre vie.

Traduction de Gérard Lemarquis et Maria S. Gunnarsdottir

jeudi 19 décembre 2019

[LECTURE] Mon budget 2019




Début 2019, j'ai eu envie de mesurer combien je dépensais exactement en livres. Je me suis donc créé un petit tableau pour noter au fur et à mesure mes achats sur Amazon ou en librairie, ainsi que mes reventes sur Momox ou en bouquinerie - car faute de place ou d'étincelle de joie à leur vue, je conserve très peu d'ouvrages après les avoir lus. 

samedi 7 décembre 2019

[NOEL 2019] 10 idées de bédés à offrir aux grands




Tout le monde aime les albums de Pénélope Bagieu ou Riad Sattouf; du coup, la personne pour qui vous cherchez un cadeau risque fort de les avoir déjà lus! Voici quelques suggestions de bédés moins connues, mais qui me semblent susceptibles de plaire aussi bien aux fans du genre qu'à ceux qui en lisent peu. A une exception près, ce sont toutes des histoires complètes.

"Nous vivons chez nos chats": La journée ordinaire d'un couple d'artistes très amoureux, qui travaillent à la maison et doivent affronter deux deuils parallèles. Une tranche de vie réaliste et hyper touchante. Ma critique détaillée ici.  

lundi 2 décembre 2019

Lectures de Novembre 2019




ROMANS/RECITS/NOUVELLES
- Un sandwich à Ginza (Yôko Hiramatsu/Jirô Taniguchi) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The Storm Keeper's island (Catherine Doyle) ♥︎♥︎♥︎
- A witchcraft mystery #9: A magical match (Juliet Blackwell) ♥︎♥︎
- The Starless Sea (Erin Morgenstern) ♥︎♥︎♥︎
- Cruelty (Roald Dahl)
- Oligarchy (Scarlett Thomas) ♥︎
- Dreamer #1: Call down the hawk (Maggie Stiefvater) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The last Spell Breather (Julie Pike) - en cours

BEDE/MANGA
- Fruits basket #1 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Je veux manger ton pancréas #1 (Yoru Sumino/Idumi Kirihara) ♥︎♥︎♥︎
- Kitsune (Stéphane Presle/Thibaut Chimier) ♥︎♥︎♥︎
- La boîte de petits pois (GiedRé/Holly R) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #2 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Five years #5 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #3 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Stand still, stay silent #2 (Minna Sundberg) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #4 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #5 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Nous vivons chez nos chats (Eloisa Scichilone) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- L'atelier des sorciers #5 (Kamome Shirahama) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Gloutons & dragons #7 (Ryoko Kui) ♥︎♥︎♥︎

DIVERS
- Boutiques de Tokyo (Mateusz Urbanowicz) - en cours
- La maison de Madame M (Clotilde Perrin) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Big dreams, daily joys (Elise Blaha Cripe) ♥︎♥︎♥︎

samedi 30 novembre 2019

[NOEL 2019] Des idées de livres à offrir aux ados




"Magic Charly (1 tome paru): Un Harry Potter à la française avec un jeune héros noir. Beaucoup de références aux classiques du genre, et notamment aux Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett. Un de mes grands coups de coeur de l'année, dont ma critique détaillée se trouve ici.

"Chroniques des Cinq Trônes" (1 tome paru): Une saga envoutante et épique entre magie séculaire et combats médiévaux. La mägerie n'obéit qu'à un seul principe : elle ne peut s'exercer qu'à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l'époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. Exilée au nord des terres, elle serait morte sans l'aide des caravaniers et de Rollon, un mäge à l'esprit torturé. Épris l'un de l'autre, Liutgarde et Rollon se déplacent en roulottes avec leur communauté dans l'hostile forêt de la Sylverëe, ancien royaume des Faëes de l'Hiver. Mais l'équilibre de cette vie en cavale va complètement basculer, les obligeant l'un et l'autre à régler les dettes de leurs vies antérieures. Car dans ce monde tout se sait et tout se paie un jour. Leur pouvoir et leur amour suffiront-ils à les protéger ?

mardi 26 novembre 2019

[NOEL 2019] Des idées de livres à offrir aux 3-12 ans




3-8


JOLIES HISTOIRES:

"La maison en thé": Michèle et ses parents viennent d'emménager dans une nouvelle maison. La petite fille commence à aimer ce nouvel endroit, mais une chose cependant l'intrigue. Tous les jours, à l'heure du goûter, son chat se met à gonfler puis disparaît comme par magie ! Bien décidée à percer ce mystère, Michèle entreprend alors de le suivre discrètement. Sortant d'une plinthe, tremblotante et fumante, une théière fait alors son entrée sur le parquet. Comme une locomotive, elle traîne tout un convoi de porcelaine derrière elle. Ses étranges passagers et son contrôleur poussent alors Michèle à grimper à bord et la voilà, devenue minuscule, embarquée pour une étrange aventure aux accents d'"Alice aux pays des merveilles"...

"Le pull de Noël": C'est Noël ! Le chat Fransson sort pour se promener dans la ville en fête. Heureusement, son beau pull de laine rouge lui tient chaud. Pourtant, au bout d'un moment, une étrange sensation de froid le saisit au ventre : son pull s'est entièrement détricoté en chemin ! Comment va-t-il faire pour tenir bon dans sa maison de carton ? S'ensuit alors une course-poursuite après le dernier fil de son pull. Parviendra-t-il à en retrouver la trace ?

samedi 23 novembre 2019

"Nous vivons chez nos chats" (Eloisa Scichilone)


Dans une maison rustique, au cœur de l’hiver italien, Elo et Mao essaient tant bien que mal d’avoir un bébé. Difficile pour eux de se ménager des moments d’intimité avec leurs cinq chats qui cherchent à obtenir toute l’attention possible - pires que des enfants, mais si attachants! Un dimanche en apparence ordinaire égrène les attentes, les espoirs et confronte le couple à la perte de deux êtres chers. Heureusement, les facéties félines vont animer cette journée faite de drames et de sourires… 

A l'époque où j'avais des chats, je me suis souvent fait la réflexion que c'était moi qui habitais chez eux et non l'inverse. Du coup, lorsque mon regard s'est posé sur la couverture du roman graphique d'Eloisa Scichilone, ce choix de titre m'a d'abord fait craindre une bédé humoristique - créneau dont je ne suis vraiment pas cliente. Un rapide feuilletage m'a vite rassurée: il s'agissait plutôt d'une tranche de vie réaliste. Et ça, par contre, j'adore!

lundi 18 novembre 2019

"The Starless Sea" (Erin Morgenstern)


Alors qu'il prépare une thèse sur la narration dans les jeux vidéo, Zachary Rawlins découvre un curieux livre dans la bibliothèque de son université. Parmi les histoires de pirates amoureux, de cités perdues et d'acolytes sans nom, il tombe sur une scène extraite de sa propre enfance. Bien décidé à résoudre cette énigme, il suit la piste des indices présents sur la couverture. Une abeille, une clé et une épée le guident jusqu'à un bal masqué, puis un inquiétant club privé, et pour finir, une porte magique. De l'autre côté de celle-ci s'étend un monde souterrain rempli d'histoires...

8 ans. 

Après le succès mondial de "The Night Circus", que j'avais adoré à l'époque, c'est le temps qu'Erin Morgenstern aura pris pour publier son deuxième roman à la quatrième de couverture si prometteuse. Je l'attendais avec tant d' impatience qu'à minuit une le jour de sa sortie, je le téléchargeais sur ma Kindle.

mardi 5 novembre 2019

"Un sandwich à Ginza" (Yôko Hiramatsu/Jirô Taniguchi)


Ecrivaine et gastronome, autrice de nombreux essais culinaires, Yôko Hiramatsu se penche sur les délices que propose la cuisine japonaise, de la plus populaire à la plus raffinée. "Un sandwich à Ginza" rassemble quantité d'histoires délectables classées en une douzaine de thèmes et illustrées par le regretté Jirô Taniguchi. On y découvre le végétarisme bouddhique à Kamakura, la fête de l'anguille à Narita ou le pot-au-feu de fugu à Osaka, mais aussi les menus de restaurants d'entreprise, les sandwichs au pain de mie de Ginza, la comfort food par excellence que peut être un simple omu-rice, la façon différente de savourer un nabe selon qu'on se trouve dans un cadre moderne ou traditionnel, une toute première dégustation de viande d'ours... La curiosité de l'autrice la pousse également à écumer les restaurants chinois d'Ikebukuro à la recherche des plats régionaux les plus authentiques, ou à se lancer dans une étude des bières belges en pleine percée sur le marché japonais.

jeudi 31 octobre 2019

Lectures d'Octobre 2019




ROMANS:
- The Dutch House (Ann Patchett) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Tout quitter (Anaïs Vanel) ♥︎♥︎♥︎
- Falalalala (Emilie Chazerand) ♥︎♥︎♥︎
- Le prince à la petite tasse (Emilie de Turckheim) ♥︎♥︎♥︎
- Mon année de repos et de détente (Ottessa Moshfegh)
- Magic for liars (Sarah Gailey) ♥︎♥︎♥︎
- The Heavens (Sandra Newman) ♥︎♥︎♥︎
- Evvie Drake starts over (Linda Holmes) ♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA:
- La tectonique des plaques* (Margaux Motin) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Jeune dragon recherche appartement ou donjon #1 (Kawo Tanuki/Choco Aya) ♥︎♥︎
- Five years #4 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Formica (Fabcaro) ♥︎♥︎
- Une année sans Cthulhu (Thierry Smolderen/Alexandre Clérisse) ♥︎♥︎
- L'imprimerie des sorcières #1 (Mochinchi/Yasuhiro Miyama) ♥︎
- Nagasaki (Agnès Hostache) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Stand still, stay silent #1 (Minna Sundberg) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- Le Detection Club (Jean Harambat) ♥︎♥︎
- La cantine de minuit #6 (Yaro Abe) ♥︎♥︎♥︎

DIVERS:
- Midi pile (Rebecca Dautremer) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- La maison en thé (Nicolas Zouliamis) ♥︎♥︎♥︎
- 100 ans, tout ce que tu apprendras dans la vie (Heike Faller/Valerio Vidali) ♥︎♥︎♥︎

mardi 15 octobre 2019

"Stand still, stay silent" (Minna Sundberg)


90 ans se sont écoulés depuis qu'une maladie mystérieuse appelée la rouille a éradiqué presque toute l'humanité. Seule l'Islande, qui s'est immédiatement coupée du reste du monde, a pu se préserver pour l'essentiel. Le reste de la Scandinavie est ravagé. En Finlande ne subsistent que quelques bastions isolés et presque aucune technologie. Les Suédois jouissent de meilleures conditions de vie et se prennent pour les maîtres du monde connu, mais ne sont plus qu'une vingtaine de milliers. La Norvège a basculé dans le mysticisme. Les Danois, eux, sont résolument athées mais obsédés par la récupération de documents de l'ancien monde.

Epargnés par la contamination à l'inverse de nombreuses espèces animales, les chats sont devenus de féroces guerriers et les meilleurs protecteurs des hommes. Partout sévissent des trolls et des géants redoutables, dont la lumière est la seule faiblesse. Et au sein de l'humanité, de nombreux individus naissent désormais avec des pouvoirs magiques. Lalli l'éclaireur en fait partie. Avec sa cousine Tuuri, une érudite qui rêve d'explorer le monde, il est engagé pour participer à une expédition dans les territoires silencieux...

mardi 1 octobre 2019

Lectures de Septembre 2019




ROMANS: 
- The ten thousand doors of January (Alix E. Harrow)
- Une partie de badminton (Olivier Adam) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Miss Islande (Audur Ava Olafsdottir) ♥︎♥︎♥︎
- Dans la mansarde (Marlen Haushofer) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- The swallows (Lisa Lutz) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The Spellman files #6: The last word (Lisa Lutz) ♥︎♥︎
- Three dark crowns #4: Five dark fates (Kendare Blake) ♥︎♥︎♥︎
- Changer l'eau des fleurs (Valérie Perrin) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- City of ghosts (Victoria Schwab) ♥︎
- The girl who speaks bear (Sophie Anderson) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Let's call it a Doomsday (Katie Henry)

BEDE/MANGAS:
- March comes in like a lion #14 (Chica Umino) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- Les deux vies de Pénélope (Judith Vanistendael) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- La vie devant toi (Hideki Arai) ♥︎♥︎
- The Poe clan #1 (Moto Hagio) 
- BL métamorphose #2 (Kaori Tsurutani) ♥︎♥︎
- La lanterne de Nyx #3 (Kan Takahama) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Les temps retrouvés #1 (Kei Fuji/Cocoro Hirai) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Mes voisins les esprits #1 (Shirotori Ushio) ♥︎♥︎
- Les Cinq Terres #1: De toutes mes forces (Lewelyn/Jérôme Lereculey) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Marry Grave #1 (Hidenori Yamaji) ♥︎♥︎♥︎

dimanche 29 septembre 2019

Les cinq langages de l'amour




Toujours à la recherche d'outils pour améliorer la communication dans mon couple, je suis tombée cette semaine sur un livre très intéressant appelé "The 5 languages of love" - en français, avec une couverture superbement cucul qui ne m'aurait pas du tout donné envie à elle seule: "Au coeur des 5 langages de l'amour : Le secret des couples qui durent". Oeuvre d'un pasteur baptiste qui travaille également comme conseiller conjugal, il ne date pas d'hier puisqu'il a été publié en 1992, mais j'ai trouvé qu'il développait une classification très pertinente.