Affichage des articles dont le libellé est Noël. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Noël. Afficher tous les articles

lundi 8 octobre 2018

SECRET SANTA 2018: Un swap de Noël





La fin de l'année approchant tout doucement (oui, déjà!), j'ai envie de vous proposer une ronde de surprises de Noël. Le principe? La première inscrite envoie un paquet à la deuxième, qui envoie un paquet à la troisième, et ainsi de suite jusqu'à la dernière qui envoie un paquet à la première. Si vous êtes tentée, voici la marche à suivre:

samedi 24 décembre 2016

It's all a gift




Je me rends compte en vieillissant que les cadeaux qui me font le plus plaisir ne sont jamais des objets, mais plutôt les choses immatérielles que je peux garder bien au chaud dans ma tête et emporter où que j'aille: les belles expériences, les moments partagés, les compliments sincères. Alors, parce que c'est Noël demain, je vais me permettre de demander quelque chose à ceux d'entre vous qui voudront bien participer - oui, j'ai lu "The Art of Asking" d'Amanda Palmer et j'entends bien mettre ses conseils à profit une fois dans l'année!

J'adorerais que vous me citiez, en commentaire, une fois où ce blog vous a été utile, où il vous aidé(e), où il a embelli votre vie. Un chouette resto que vous avez découvert grâce à un de mes articles? Une expo sur laquelle j'ai attiré votre attention et que vous avez adorée? Un bouquin à côté duquel vous seriez passé(e) si je n'en avait pas parlé? Une partenaire de swap qui est devenue une amie dans la vraie vie? Une mésaventure qui vous a fait rire un jour où vous en aviez besoin? Un moment où vous vous êtes senti(e) moins seul(e) parce que j'évoquais un problème qui était aussi le vôtre? Ca me ferait vraiment plaisir de savoir. 

Et même si ce blog ne vous a jamais servi à rien, ou si Noël ne signifie pas grand-chose pour vous, je vous souhaite à tous et toutes une excellente fin d'année, aussi sereine que possible après les turbulences des douze derniers mois. Prenez soin de vous et des gens que vous aimez.

lundi 4 janvier 2016

Les non-fêtes de fin d'année




Je ne vais pas vous répéter à quel point j'ai détesté ces fêtes et déprimé pendant la fin du mois de décembre; je crois que tout le monde a bien compris. Il faut avouer toutefois qu'être restée à la maison sans marquer Noël ni le Nouvel An d'aucune façon n'a pas eu que des inconvénients:

- Nous avons mangé normalement, en nous offrant juste des gâteaux Méert pour les deux réveillons, et pas bu une seule goutte d'alcool. Donc, pas de gueule de bois à déplorer, ni de kilos surnuméraires à reperdre en urgence début janvier.

- Sachant que nous ne partirions pas, j'avais accepté un thriller à rendre le 8 janvier, et que je n'avais que quatre semaines pour traduire. Si je ne suis pas ravie de m'être passée de vacances, mon compte en banque, lui, s'en réjouit. Du coup, nous pouvons envisager la Suisse au début du printemps et l'Ecosse au début de l'été!

- Nous avons conservé notre rythme habituel. Je me suis levée le matin vers 7h30 (9h le week-end) et couchée aux alentours de 23h30, ce qui m'a évité de ruiner les efforts déployés depuis début décembre pour profiter davantage du peu de lumière en cette saison. J'ai donc souvent eu le temps de sortir pour marcher une fois mon quota de pages terminé - de l'air et de l'exercice, deux choses qui ne pouvaient m'être que bénéfiques. 

- Quand je suis déprimée, je trie et je range pour me changer les idées. Résultat, j'ai donné les trois quarts de la laine qui me restait, apporté un gros sac de bouquins chez Pêle-Mêle, fait du vide dans certains placards de cuisine qui commençaient à développer leur propre écosystème et mis de côté deux grands sacs de vêtements et autres pour la prochaine troc party.

N'empêche que j'ai bien retenu la leçon. Cette année, je m'y prendrai dès les grandes vacances pour m'organiser un break pendant les fêtes! J'ai déjà l'idée d'un petit road trip sur la côte italienne dans le coin des Cinque Terre...

vendredi 30 octobre 2015

Secret Santa: une surprise pour Noël





Les fêtes de fin d'année approchant, j'ai envie de vous proposer une ronde de surprises de Noël. Le principe? La première inscrite envoie un paquet à la deuxième, qui envoie un paquet à la troisième, et ainsi de suite jusqu'à la dernière qui envoie un paquet à la première. Si vous êtes tentée, voici la marche à suivre:

- Envoyez-moi à leroseetlenoir@hotmail.com un mail intitulé "Secret Santa", dans lequel vous m'indiquerez votre adresse postale - sans oublier votre pays de résidence, en Europe uniquement. Je n'accepterai que les lectrices que je connais un minimum: à savoir, celles qui ont déjà commenté ici (dans ce cas, merci de me préciser le pseudonyme que vous avez utilisé) ou sur la page Facebook du blog. Clôture des inscriptions, sans limite de nombre: dimanche 8 novembre à midi

- Lorsque vous aurez reçu l'adresse de votre correspondante, prenez le temps de choisir, d'acheter ou de confectionner pour elle un cadeau d'une valeur comprise entre 10 et 20€. Mettez-y du coeur et/ou de l'imagination; l'idée, ce n'est pas de dépenser plein de sous, mais de faire plaisir avec une gentille attention! Ajoutez une carte de voeux, et envoyez le tout de façon à être raisonnablement certaine que votre paquet arrive à destination pour le samedi 19 décembre au plus tard. 

- Signalez-moi (toujours par mail) quand vous avez reçu le paquet de votre Mère Noël. Si vous le pouvez, envoyez-moi une photo de son contenu, et je créerai une mosaïque que je publierai pendant les fêtes. 

A très vite?

jeudi 25 décembre 2014

Le jeudi de Noël où on reste peinard à la maison


Introducing: Pitichompignon

Exceptionnellement, je me donne la permission de traîner au lit jusqu'à 10h30 en délirant avec Chouchou sur les macaques rhésus et la nomenclature des groupes sanguins (nous avons au lit, le soir comme le matin, des conversations parfaitement absurdes et hilarantes). Les chaussettes à orteils Totoro que j'avais détestées la première fois que je les avais portées me semblent très confortables lors la deuxième tentative. Obtenir une photo potable avec un retardateur, c'est moins facile que ça n'en a l'air, et que dire des manips avec l'application A Beautiful Mess? Mon iPad frôle le défenestrage. Je ne félicite pas Rad qui refuse de me laisser créer un compte client pour commander ce monument de fatalisme désinvolte. "Chouchou, tu veux une coupe de champagne en apéro?" "Ouhlà, surtout pas." Bon, ben ça en fera plus pour moi. Dans cette maison, il y a deux camps en matière de potée: la team "moutarde bio au vinaigre de cidre" et la team "sauce Bulldog". Pour Noël, mes neveux ont eu un baby-hockey, un but de hockey grandeur nature, et ils partent en stage de hockey dimanche. Au moins, ils ont de la suite dans les idées. Le truc qu'il ne fallait surtout pas faire: dérouler les pièces du George-Arthur en faux origami sur une table mouillée. Les Shalbuline vont à Toulouse pile le Noël où on n'y est pas; je pense qu'ils nous évitent. Chouchou s'acharne à télécharger une application dont son appareil photo ne veut pas, dessine des monstres pleins de tentacules et vole mon lait dans le placard. 17h, ça me paraît le moment idéal pour prendre une douche et étrenner mon D'Fluff. En dressant une liste de mes thés afin de l'envoyer à Shermane (avec qui nous projetons un échange), je me rends compte que je n'ai plus que quatre variétés de vert nature. Velouté de cresson devant "Last holiday": désolée, mais même en lui collant mentalement une barbe et un sabre laser, je ne reconnais absolument pas Alec Guinness. Maintenant, la grande question est de savoir si j'entame la relecture de "Touch" demain, pour me sortir le début des pattes, ou si je laisse reposer jusqu'à notre retour de Porto...

Le mercredi du réveillon de Noël tout tranquille en amoureux




Bien contente d'avoir terminé le premier jet de ma traduction hier et de pouvoir aller me promener aujourd'hui, même si faire des courses en centre-ville un 24 décembre n'est pas forcément l'idée du siècle. A l'arrêt de bus, j'échange un sourire sans paroles avec une fille aussi frigorifiée que moi - mais j'ai de la chance aujourd'hui, le 95 arrive en moins de deux minutes. Impossible de trouver le tome 3 de "Tokyo River's Edge" - j'imagine que Chouchou s'est trompé et qu'il n'est pas encore paru. A la place, je vais lui prendre le tome 1 de "Coq de combat", des mêmes auteurs. Résister à la tentation d'acheter une troisième licorne Tokidoki en aveugle chez Brüsel. Il n'y a pas de queue au stand de crêpes géantes, hourra! 8 ans que je viens/vis à Bruxelles, 8 ans que le même monsieur à barbe blanche est toujours assis à faire la manche devant chez Sasha. Je voudrais lui demander s'il a quelque part où aller ce soir, mais je n'ose pas. En apnée, je pénètre dans la boutique Lush pour m'acheter un pot de D'Fluff - comment ai-je pu ignorer si longtemps l'existence de savons spécial rasage? Le rayon papeterie d'Hema, cette tentation perpétuelle qui ne grève même pas le porte-monnaie. Des barrières de sécurité bordent toute la rue Neuve; il faut faire la queue pour entrer chez H&M et Primark, deux des marques les plus réputées pour faire produire leurs fringues dans des conditions abominables. Les magazines de DIY anglais coûtent désormais 9,50€ chez Waterstone, c'est n'importe quoi; pour quelques euros de plus, je vais plutôt m'offrir un roman qui parle de romans. Qui aurait cru qu'un jour, le collant rouge serait un indispensable de ma garde-robe? Chez Nature & Découverte, hésiter entre la bougie "Après la pluie" et la "Fleur d'oranger", pour finalement choisir la seconde. Rentrer à 15h avec le sentiment de ne pas m'en être si mal sortie, et préparer une tarte pommes/confiture d'abricots pour le petit-déjeuner de demain en attendant le retour de Chouchou. Quand soudain, l'ampoule de l'hallogène éclate - juste après la fermeture des magasins, et alors que nous n'avons pas de rechange sous la main. Un réveillon à la bougie? Non, car Chouchou trouve un substitut acceptable à la cave. Accessoirement, il trouve mon super champagne Art Déco "un peu sec" - la prochaine fois, je lui achète du Champomy. Les feuilletés de l'apéro sont légèreent brûlés sur le dessous, les magrets un poil trop cuits et les soufflés aux asperges un poil pas assez, mais on s'en fout, on est au chaud et on s'aime. 24 ans après, "Gremlins 2" reste aussi jouissif que dans mon souvenir, et Chouchou imite très bien le chant de Gizmo. Quant à "The Boxtrolls", il est vraiment très beau - y'a pas à tortiller, autant je déteste l'animation en 3D "classique", autant je kiffe le stop motion. Par contre, le dessert, ce sera sans moi: visiblement, 5h ne me suffisent plus pour assimiler 2 verres d'alcool, un apéro, une entrée et un plat principal. Chouchou a très bien calculé la programmation du thermostat: cette nuit, je vais réussir à dormir en petite tenue.

mercredi 24 décembre 2014

❅❆❄︎




(...Et si, comme moi, vous vous fichez complètement de Noël et ne faites rien de spécial à cette occasion, je vous souhaite une fin d'année sereine qui vous permettra d'attaquer 2015 reposés et pleins d'enthousiasme.)

samedi 6 décembre 2014

Projets anti-déprime pour décembre




Me voici de nouveau à Bruxelles, dont je ne bougerai plus jusqu'à notre départ à Porto pour fêter le Nouvel An. 

Ca va me faire tout bizarre de ne pas être avec ma famille pour Noël. Mais c'est mon choix, et je l'assume. Entre la place vide de mon père à table, ma mère avec qui je me dispute généralement au bout de 24h, ma soeur, son mari et ses enfants qui sont toujours tellement occupés, j'ai estimé que descendre à Toulouse me ferait plus de mal que de bien, et je suis très peu maso sur le plan affectif. Donc, nous nous contenterons d'une petite soirée à la maison avec un repas amélioré (qui proviendra sans doute de chez Picard, par flemme), un peu de champagne et un bon film. 

D'ici là, j'ai énormément de boulot. J'aimerais rendre ma traduction du nouveau roman de Claire North avant de m'envoler pour le Portugal (même si en vérité, j'ai jusqu'au 15 janvier pour la finir), ce qui va impliquer des jours de semaine bien chargés. Et pour ne pas avoir le temps de déprimer, je suis en train de remplir mes week-ends à fond. 

Aujourd'hui, nous allons tester un resto de bagels et faire quelques petites courses: du thé pour Funambuline, du shampoing Lush pour moi, éventuellement la dernière bédé de Taniguchi. Demain, la météo devrait être assez dégueu, ce sera donc une journée cocooning: compta pro, épluchage du Cartoville de Porto, finalisation de mon long post sur les carnets de voyage, peut-être un petit DIY qui me trotte dans la tête. 

Le week-end prochain, il y aura une dédicace d'Aurélie Neyret (dessinatrice des "Carnets de Cerise") au Lotus Noir le vendredi en fin de journée, un cours de yoga le samedi matin et le festival Ice Magic de Bruges le dimanche. Celui d'après, re-yoga le samedi matin, et brunch plus test du Quarantine Live Escape Game le dimanche. Et le dernier week-end du mois, nous bouclerons nos affaires en cours avant de partir. Bref, plein de jolies choses et de billets intéressants - du moins, je l'espère! - en perspective. 

lundi 30 décembre 2013

Christmas holidays




EasyJet c'est quand même le top en matière d'organisation, le taxi qui pendant deux ans a conduit mon père à ses séances de radio et de chimiothérapie vient nous chercher à l'aéroport de Blagnac, le chat de ma mère s'est changé en veau roux depuis qu'on l'a stérilisé, Marika m'a envoyé une ravissante boîte de thé rétro à trois étages, il y a d'étranges bouquets de tiges rouges géantes sur la place du Capitole et des saynètes parfaitement creepy dans le passage qui traverse le bâtiment, Chouchou s'approvisionne au Paradis Gourmet en sardines hors de prix pour son petit-déj', les vitrines du magasin Repetto sont vraiment chouettes, Tata Bidule fait le meilleur cheesecake que j'aie mangé de ce côté de l'Atlantique, le "Chute libre" de mademoiselle Caroline est franchement excellent, j'entame un gros point de croix cthulhuesque, incroyable: à 44 ans, Fanfan est papa pour la première fois, une salière qui fait aussi lampe-torche c'est original, ma famille réveillonne à la choucroute (et moi à la cassolette de Saint-Jacques), les Têtes à Claques me laissent de marbre, la nuit je rêve de Benedict Cumberbatch, mon beau-frère monopolise l'hélicoptère télécommandé que le Père Noël a apporté à Cahouète, Attila reçoit son premier téléphone portable, "Casse-tête chinois" est très exactement ce à quoi je m'attendais, "Mais tu n'as pas peur d'avoir des carences?" is the new "Mais pourquoi tu ne veux pas d'enfants?", ma mère pleure de trouille à l'idée d'aller passer sa prochaine mammo, un chanteur mort rend hommage à un chanteur vivant, ce chat me dégoûterait presque de la gent féline, "C'est bientôt Noël, on est des fruits tout nus, la neige tombe du ciel et ON SE PELE LE CUL!", comment s'appelle donc la jolie plante posée sur le comptoir du Motchiya?, des nains de jardin coulés dans des blocs de béton montent la garde sur l'expo Plonk & Replonk, on pénètre dans cette parfumerie très chic au péril de ses yeux et de son odorat, La Mucca ne vend plus le type de carnet dont j'ai besoin, Nekkonezumi louche très joliment dans sa tasse de Ceylan, ces mômes de 11 ans cuisinent mieux que moi, je dois absolument retourner chercher la jolie tasse à pois multicolores, la porte coulissante de chez Hugo Boss reste obstinément fermée devant nous comme si elle devinait qu'on n'a aucune intention d'acheter quoi que ce soit à l'intérieur, vingt personnes au moins attendent sous la pluie devant chez Bapz, "Ah on était justement en train de vous mettre un mot sur Facebook" s'exclament les deux serveuses de chez Tata Bidule en me voyant entrer, j'aurais dû commander un bagel végétarien, la pomponette familiale fait un vol plané et répand tous ses grains de sucre dans le hall de la Fnac, pitié que quelqu'un explique à Muriel Robin qu'ELLE NE SAIT PAS CHANTER, l'écharpe à largeur variable c'est un concept, occupons-nous agréablement en attendant que la salle de bain soit à la bonne température, un apéro improvisé avec le reste du champagne de Noël et des Tuc saveur chorizo, oui Maman nous connaissons déjà le coupable dans "The Bletchley Circle", Chouchou ton sweat à capuche sècherait mieux si tu allumais le radiateur sur lequel tu l'as posé, l'avantage de ne presque plus faire de shopping c'est que je suis sûre d'arriver à fermer la valise au retour, pourvu que la Polo plus vieille qu'Attila ne rende pas son dernier soupir avant l'aéroport!

mardi 24 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Ce soir et demain, offrez-vous le cadeau de voir le verre à moitié plein. Ne bloquez pas sur les petites tensions familiales ou les présents décevants. Concentrez-vous sur votre chance d'avoir des gens avec qui partager ces moments, un endroit douillet où vous blottir ensemble, de la bonne chère dans vos assiettes. Et joyeux Noël à tous. 

lundi 23 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT




Pour traîner agréablement sur le canapé après avoir ingéré 17 milliards de calories, téléchargez procurez-vous les DVD d'une poignée de films ayant Noël pour thème: vous en trouverez toute une liste ici

dimanche 22 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Si vous avez un(e) amoureux/se, rédigez de votre plus belle écriture une liste (non-exhaustive) de 10 raisons pour lesquelles vous l'aimez. N'énumérez pas ses qualités, ou pas seulement: évoquez vos meilleurs moments partagés, les choses qui vous touchent le plus chez lui/elle, les petites bêtises spécifiques à votre couple. Et offrez-lui pour Noël quelque chose qui vient vraiment du coeur!

samedi 21 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT


Au lieu de vous ruiner en papier cadeau, amusez-vous à recycler des matériaux que vous avez déjà sous la main pour emballer vos paquets: journaux, pages de magazines, chutes de tissu... Un gros rouleau de kraft décoré à l'aide de tampons, de masking tape ou de motifs de perforatrices peut également faire des merveilles. Des idées supplémentaires ici et . Enrôlez votre partenaire et/ou vos enfants pour changer cette corvée en moment de partage créatif!

vendredi 20 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Pour occuper les soirées de vacances en famille, ressortez du placard les bons vieux jeux de société, ou bien investissez quelques euros dans une des merveilles d'inventivité produites par l'éditeur français Asmodée.  Ma recommandation perso: le Time's Up. Fous-rires garantis!


jeudi 19 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Simplifiez-vous les fêtes. Sur la liste de toutes les choses restant à faire d'ici le 24 au soir, barrez-en une qui vous fatigue d'avance, une que vous considérez comme une corvée. Même si quelqu'un s'aperçoit que les petits fours viennent de chez Picard au lieu d'avoir été faits maison, ça m'étonnerait qu'on vous en tienne rigueur. 

mercredi 18 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Ecrivez une lettre de gratitude à une personne qui compte beaucoup (ou qui a beaucoup compté) pour vous. Dites-lui ce que vous avez appris d'elle, et de quelle façon elle a influencé le cours de votre vie. Remerciez-la pour ce qu'elle vous a apporté. Envoyez la lettre par la Poste, afin que sa destinataire puisse la conserver précieusement. 

mardi 17 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Entre le froid et la fatigue, vos batteries sont à plat? Rechargez-les en mettant dans un mug un demi-citron bio coupé en tranches et quelques rondelles de gingembre frais. Versez de l'eau très chaude sur le tout; laissez infuser 5 minutes, puis retirez les fruits. Ajoutez une cuillère à soupe de miel et remuez bien pour faire fondre avant de boire. 

lundi 16 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Afin de garder en tête les objectifs définis hier, trouvez quelque chose qui vous les rappellera chaque jour: un mot pour vous accompagner, une citation à noter en couverture de votre agenda, un dessin à afficher au-dessus de votre bureau, un collage à aimanter sur la porte de votre frigidaire...

dimanche 15 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



A partir du bilan d'hier, dressez une liste d'intentions pour l'année prochaine. Visualisez qui vous avez envie d'être et ce que vous avez envie de faire. Demandez-vous quelles actions concrètes vous pouvez entreprendre pour y parvenir. 
(A suivre demain...)

samedi 14 décembre 2013

DEFI DE L'AVENT



Faites le point de cette année qui se termine. Quels ont été ses événements marquants? Les choses qui vous ont plu ou pas? Qu'avez-vous le sentiment d'avoir accompli? N'hésitez pas à rédiger une ou plusieurs listes.
(...A suivre demain!)