mardi 15 décembre 2020

Le meilleur de 2020

 


Globalement, on a tous galéré en 2020, et je ne fais pas exception à la règle. Zéro voyage pour la première fois depuis... le millénaire dernier, à vue de nez. Un seul spectacle, en février. Une poignée d'expos dont aucune qui m'a vraiment marquée. Quelques restos en début d'année et cet été - mais surtout beaucoup trop de repas commandés chez Uber ou Deliveroo. Presque pas de contacts sociaux, et même quand on a des besoins très réduits en la matière, on finit par éprouver un manque. Mon couple au bord de l'implosion cet été. Ma famille? Je préfère ne pas y penser sinon je vais me remettre à pleurer. Quant aux problèmes d'Urssaf, il m'en est encore tombé un dessus en début de mois, histoire de conclure l'année en beauté.

Les points positifs et les beaux souvenirs de 2020 ne seront pas nombreux: raison de plus pour ne pas les oublier. 

LES POINTS POSITIFS

♥︎ Mes proches et moi finissons tous l'année vivants et en bonne santé. Ce n'était pas gagné d'avance et j'en suis très reconnaissante.

♥︎ Après deux années marquées par d'inquiétantes périodes de chômage technique, j'ai eu du boulot en continu, et pas de grosses difficultés pour me faire payer. 

♥︎ Faute de pouvoir voyager, j'ai mis de côté l'argent que j'aurais dépensé en billets d'avion, en Air B'n'B et autres frais de déplacement, soit environ 20% de mes revenus. Ma banquière me kiffe. 

♥︎ J'ai eu du temps à consacrer à l'appartement de Monpatelin, auquel j'ai apporté plein de petites améliorations cosy. 

♥︎ Après une période très noire, je me suis décidée à entamer une thérapie ruineuse et frustrante - ce qui est sans doute un pléonasme. Mais j'ai déjà quelques progrès notables à mon actif; je sens que j'avance et ça me fait beaucoup de bien. 

♥︎ J'ai aussi commencé à peindre à la gouache et trouvé ça vachement plus facile (donc plus agréable...) que l'aquarelle qui avait fini par me décourager faute de bases techniques. 

♥︎ Mon style vestimentaire a opéré un virage serré vers le cottage core dans lequel j'ai beaucoup investi, ce qui m'a permis à la fois de découvrir une communauté très inclusive et de soutenir des petites créatrices souvent aussi adorables que talentueuses.

♥︎ Enfin, j'ai crée un coin "mini-jungle" pour pimper l'appartement de Bruxelles qui commence à me sortir par les trous de nez. Toutes mes plantes n'ont pas survécu, mais j'affine mes choix au fur et à mesure des décès tragiques. 

LES BEAUX SOUVENIRS

♥︎ L'atelier de fauconnerie au Jardin des Hiboux. Sans aucun doute mon moment préféré de toute l'année. Je n'ai qu'une hâte: y retourner. 

♥︎ La nuit passée dans la chambre des morses à Pairi Daiza. En rentrant, j'étais à deux doigts de lâcher l'édition pour me lancer dans une carrière de soigneuse.

♥︎ Le petit saut à Gand en début d'été: certes, presque tout était encore fermé, mais j'adore cette ville et je suis toujours ravie de passer une nuit à l'hôtel 1898 The Post.

♥︎ L'autre saut à Aix-en-Provence où j'ai pu voir Isa et découvrir la Maison du Collectionneur - j'ai tellement aimé que nous devrions y retourner avec Chouchou pendant les fêtes. 

LES MEILLEURES LECTURES

J'ai lu beaucoup moins qu'on aurait pu s'y attendre avec un double confinement, mais dans l'ensemble j'ai eu la main heureuse et attribué 5 étoiles à bon nombre de bouquins sur GoodReads. Mes préférés par catégories (sans compter les suites de séries commencées précédemment):

♥︎ BD: "Le serment des lampions", "L'été à Kingdom Fields", "Malgré tout"

♥︎ 9-12: "The house in the cerulean sea" et "The unadoptables

♥︎ YA: "Age tendre", "Bordeterre", "A deadly education", "The inheritance games"

♥︎ ADULTES: "Imaqa: Une aventure au Groenland", "Les toits du paradis", "The glass hotel", "La maison dans laquelle" - qui remporte le titre de claque littéraire de l'année -, "Americanah", "L'anomalie", "Tiny moons: A year of eating in Shanghai"

LES SERIES MARQUANTES

♥︎ La 4ème et dernière saison de "The Good Place", avec ce final si merveilleux et parfaitement lacrymal. 

♥︎ La 2ème saison de "The Umbrella Academy", totalement jouissive. Team Five Forever. Vivement la suite!

♥︎ "The Queen's Gambit", gros coup de coeur partagé avec la moitié de la planète. J'aime le format mini-série qui évite de tirer inutilement une histoire en longueur.

♥︎ "The Great Pretender": à première vue, on se dit que cet anime est une splendeur graphique dotée d'un scénar punchy et rigolo. Puis on entrevoit l'arc général qui relie entre elles les différentes arnaques à travers le monde, et on arrive au bout des 23 épisodes soufflé par la façon dont la boucle se referme. 

♥︎ Comme d'habitude j'ai vu peu de films, parmi lesquels "Knives out" est le seul que j'ai vraiment adoré.


3 commentaires:

Lylou a dit…

Bonjour Armalite,

Si tous vos proches sont relativement en bonne santé, je suis d'accord avec vous, c'est un bon point. Il n'y a rien de plus important que la famille. Faire de la peinture, voir des couleurs et mettre en avant sa créativité, quoi de plus reposant. L'aquarelle est une technique intéressante si on a un bon professeur. Sinon tout se noie dans l'eau. ;-) Bon mercredi ! :-)

petite_g a dit…

Je valide aussi The Umbrella Academy, on a vu les deux saisons d'affilée et on a adoré ! La maison dans laquelle reste une des meilleurs livres que j'ai lus, et s'il n'était pas aussi épais et dense (et ma PAL aussi conséquente) je l'aurais déjà relu car je pense qu'on n'en a a jamais fait le tour ..
Je dévute juste L'anomalie... à suivre . Et je n'ai pas embarqué Bordeterre à la médiathèque tout à l'heure : j'ai voulu être "raisonnable" (mon panier débordait déjà...) , maintenant je regrette !

Nelly Poignonnec a dit…

C'est une très belle synthèse. Je n'ai pas le courage de faire la mienne, alors que je fête demain mes 40 ans.
Certains des liens ne fonctionnent pas, je voulais juste te le signaler en passant.
Merci pour ces billets si inspirants et dont je guette depuis si longtemps- chaque jour- la publication.