dimanche 27 septembre 2020

"L'anomalie" (Hervé Le Tellier)


Cette année, j'ai vraiment lu BEAUCOUP des romans les plus mis en avant pour la rentrée littéraire, et j'ai aimé voire adoré la plupart d'entre eux. Ca faisait longtemps que je n'avais pas enchaîné autant de livres à 4 ou 5 étoiles sur GoodReads! Alors que je pensais en avoir fini avec les candidats aux prix littéraires, j'ai fini par craquer pour "L'anomalie", dont l'auteur m'était totalement inconnu malgré une carrière très prolifique mais dont j'avais vu passer des dizaines de critiques toutes plus enthousiastes les unes que les autres. Beaucoup d'entre elles insistaient sur le fait qu'on profitait mieux de l'histoire si on l'abordait en sachant le moins de choses possible, et après lecture, je suis assez d'accord. Difficile dans ce cas de donner envie avec une critique, mais je vais quand même m'y essayer. 

En mars 2021, alors que Trump est hélas toujours président des Etats-Unis, un avion d'Air France qui relie Paris à New York traverse une tempête de grêle inattendue, d'une violence inouïe. Les pilotes parviennent néanmoins à se poser sans déplorer autre chose que des dégâts matériels et une grosse frayeur. Chacun des passagers reprend le cours de sa vie. Le tueur à gages qui mène en apparence l'existence d'un respectable entrepreneur marié et père de famille. L'écrivain apprécié de la critique mais dont les ventes ne suivent pas. La jeune monteuse de cinéma et son vieil amant architecte. L'ambitieuse avocate noire qui a accepté une affaire moralement douteuse pour payer les frais de santé de sa soeur cadette. La petite fille dont la meilleure amie est une grenouille nommée Betty. Le rappeur nigérian obligé de cacher son homosexualité. Jusqu'au jour où des hommes en noir viennent les chercher. Il semble qu'il y ait un gros, gros problème avec le vol AF006 à bord duquel ils se trouvaient trois mois plus tôt. Le genre de problème pour lequel il n'existe aucun protocole de résolution, et qui sèmerait la panique dans le monde entier s'il venait à s'ébruiter...

Je n'irai pas par quatre chemins: ce roman est un joyau et son auteur un fantastique orfèvre, capable de disserter aussi brillamment de mathématiques que de religion ou de philosophie sans jamais perdre le lecteur néophyte en chemin. Bien qu'il joue sur une multitude de points de vue, les portraits qu'il brosse sont toujours fouillés, crédibles et profondément humains. Il distille ses révélations avec un brio incroyable qui tient en haleine d'un bout à l'autre, décrivant les répercussions du vol AF006 sur la vie de chacun de ses personnages de telle sorte qu'il est impossible de ne pas imaginer comment on réagirait à leur place, si on y verrait là une catastrophe absolue ou une folle aubaine. "L’anomalie" est un de ces rares romans qui divertissent autant qu'il fait réfléchir - et, en ce qui me concerne, un des très gros coups de coeur de cette rentrée littéraire. 

3 commentaires:

Elmaya a dit…

C’est bon, tu as gagné, je le commande illico ! ^^

ARMALITE a dit…

@Elmaya: *rire diabolique*

Isa a dit…

J'ai déjà plusieurs livres en attente, dont certains que j'ai achetés en ta compagnie ;) Mais je le mets direct dans ma liste de livres à lire sur Goodreads, merci !