dimanche 5 janvier 2020

La semaine en bref #104




Lundi:
30 pages de traduction + 150 pages de relecture d'épreuves: je me lève à 7h30 pour reprendre le boulot sur les chapeaux de roue. Même pas mal. La belle lumière hivernale aide beaucoup. 
 Je vois passer sur Twitter des bilans de la décennie écoulée - les gens qui énumèrent les grands changements dans leur vie depuis début 2010. Moi j'ai toujours le même mec, le même nombre d'enfants, le même boulot et les mêmes apparts. (Par contre: moins un père et moins deux chats, aucun des trois n'ayant été remplacé.) Dois-je en déduire que j'ai gaspillé mon temps?
 Chaque fois que Chouchou annonce qu'il met les princesses à cuire, j'ai des visions de Blanche-Neige et Cendrillon marinant dans une cocotte-minute. Alors que c'est juste le nom des haricots verts en Belgique.

Mardi:
★ Garcia étant fermé, Chouchou saute dans une Poppy pour se rendre chez Forcado et acheter nos pastéis de nata du réveillon. Je n'avais pas encore goûté ceux au citron: ils sont fameux.
★ Soufflant et transpirant, je finis mon année de travail à 6h30 des douze coups de minuit, avant de devoir réattaquer demain dès potron-minet. Mais les 2 dernières semaines ont été productives: la bibliothèque est allégée et rangée, tout comme ma penderie d'hiver; notre prochain voyage est entièrement organisé, et nous avons repris en main notre alimentation en tenant compte de nos nouvelles contraintes. Nous pouvons clôturer 2019 au calme et l'esprit serein.
★ Nous regardons le dessin animé "The Addams family" (bof) et la fin de la 3ème saison de "The marvelous Mrs Maisel". Je ne suis toujours pas une grande fan, mais il y avait quelques très bons épisodes - et au moins un vraiment nul. 

Mercredi:
★ Je commence l'année par un des énormes fou-rires que je souhaitais à mes lectrices en découvrant, à mon réveil, deux photos de moi endormie. J'ai tiré toute la couette de mon côté du lit, et Chouchou commente dans ma boîte Messenger: "Le sol a eu bien chaud".
★ De contrition, je propose pour la première fois en 13 ans d'aller chercher les croissants du petit déjeuner. Le quartier est totalement désert: pas un passant, pas une voiture qui roule, et tous les commerces fermés à l'exception de notre boulangerie et du fleuriste voisin. Je n'avais encore jamais vu ça.
★ Ce 1er janvier marque l'abandon du filtre LoFi et de sa bordure si reconnaissable, que j'utilisais systématiquement sur Instagram depuis des années. Ils correspondaient bien à mon style, m'évitaient de me casser la tête et créaient un feed cohérent, mais j'ai fini par m'y sentir à l'étroit. En 2020, je vais tenter d'être un peu plus aventureuse!

Jeudi:
★ Je m'attelle à l'essai qu'on m'a réclamé juste avant les vacances: il est plein de fourberies minuscules. Un jeu de mots à base de bouffe et de culture coréenne (en VO: Heart & Seoul), voyons voir...
★ Je reçois un mail de Barack Obama me remerciant pour une incroyable année 2019. Je pense qu'il s'est trompé d'interlocutrice, et aussi de planète.
★ Entre l'Australie et l'Iran, ce n'est malheureusement pas en 2020 que l'actualité va devenir moins anxiogène. J'ai l'impression de vivre une dissonance cognitive permanente entre le futur probable et la manière dont nous menons nos vies. 

Vendredi:
★ Nous n'avons fait aucun excès pendant les fêtes. Ce soir, j'étais prête à me lâcher lors du repas de Nouvel An dans la famille de Chouchou. Mais au menu, il y a... de la raclette. Alors que je n'ai plus droit ni au fromage ni à la charcuterie. Bon, ben l'avantage, c'est que je n'aurai pas pris un gramme ces deux dernières semaines.
★ Je pensais que la coquille Saint-Jacques porte-serviettes serait un cadeau moche impossible à surpasser, mais la mère de Chouchou a réussi à dénicher, pour lui, un chat en céramique proprement hideux, et pour moi, un tablier de cuisine brodé à mon prénom avec la mention "Top Chef". Je. Ouah. (Pendant ce temps, presque tous les autres ont reçu des livres. Injustice, je crie ton nom.)

Samedi:
★ Hier soir, j'ai accroché mes collants Snag Tights sur la boucle d'un de mes escarpins. Ce matin, je constate qu'ils présentent un petit trou parfaitement rond qui ne file pas même si on tire un peu dessus. De plus en plus intéressant.
★ Toujours à la recherche du shampoing idéal, je commande une formule customisée sur le site function of beauty. Je vous en reparle après avoir testé.
★ A 16h, je dis à Chouchou: "On n'irait pas goûter au Vatel, là? C'est juste en bas et ils ont des crêpes très correctes". Dans la file d'attente du Vatel, je dis à Chouchou: "Tu vas prendre quoi?", il me répond "Des pastéis de nata", je dis "Si c'est pour manger des pastéis de nata, on aurait dû aller chez Forcado", il me répond "On n'a pas encore commandé". On attend le 60 un quart d'heure, et il se met à pleuvoir. Le 60 se traîne, et après en être descendus, on doit encore marcher un quart d'heure jusque chez Forcado. On arrive à 17h04. Les admissions au salon de thé cessent officiellement à 17h, et la serveuse reste inflexible. Puis le 81 nous file sous le nez, et on décide de rentrer à pied plutôt que d'attendre des plombes à l'arrêt Trinité. On aurait mieux fait de manger des crêpes au Vatel.
★ Une pote suisse qui a le même prénom que moi est intéressée par le tablier belmaternel. Je propose de le lui envoyer en échange d'une photo porté. Elle décide que ce qui donnerait bien, c'est qu'elle soit nue dessous. J'ai hâte.
★ Pas du tout convaincue par le premier épisode de "Spinning out" et les drames en gros sabots qu'on entend venir à quinze kilomètres. Next!

Dimanche:
★ Tombée amoureuse hier d'une laine sublime, je me lance aujourd'hui dans la confection d'une écharpe légère.
★ Nous étions censés aller faire une séance photo du côté de Woluwé avec ma nouvelle robe Son de Flor, mais je peine à trouver la motivation pour sortir dans le froid alors que j'ai une séance de yoga à faire, un ouvrage à continuer, un cake marbré à préparer et trois nouveaux bouquins dans ma PAL Kindle.

4 commentaires:

Elmaya a dit…

Quand j’ai vu la photo de la laine, j’ai tout de suite regardé si tu nous donnais la référence... malheureusement le prix est à la hauteur du sublime... Pas dans mes moyens , hélas... Mais tu voudras bien nous montrer l’écharpe terminée ?

Anonyme a dit…

Si ce type de laine t'intéresse, jette un oeil à la Malabrigo un jour... à tes risques et périls ^-^ (Des couleurs sublimes, une merveille à travailler, je suis plus que fan mais ça n'engage que moi.)

Mélusine

Laurence a dit…

J’espère que la BM ne lit pas ton blog! 😉

ARMALITE a dit…

@Elmaya: Quand j'ai vu la laine, je me suis dit "Oooooh, un pull avec ça, ce serai trop beau!" Après j'ai vu le prix et je me suis dit qu'un bonnet ou une écharpe suffirait :-D Oui, bien sûr, je montrerai ce que ça donne une fois terminé.
@Laurence: Ni ma BM ni ma mère, sans quoi je ne pourrais plus rien écrire!