mardi 31 décembre 2019

Lectures de Décembre 2019




ROMANS:
- La passe-miroir #4: La tempête des échos (Christelle Dabos) ♥︎♥︎
- Les sept vies de Léo Belami (Nataël Trapp) ♥︎♥︎♥︎
- Impossible times #3: Dispel illusion (Mark Lawrence) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Pages & Co #1: Tilly and the Bookwanderers (Anna James) ♥︎♥︎♥︎
- Le Passageur #2: Le journal et le serpent (Andoryss Mel) ♥︎♥︎♥︎
- Le berger de l'Avent (Gunnar Gunnarsson) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The goldfinch (Donna Tartt)
- The Polar Bear Explorers' Club #3: Explorers on Black Ice Ridge (Alex Bell) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The rules of seeing (Joe Heap)
- Greenglass House (Kate Milford) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The map of us (Jules Preston) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA:
- Le dernier des étés (Alfonso Casas) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The mortal instruments #3 (Cassandra Clare/Cassandra Jean) ♥︎♥︎♥︎
- Five years #6 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎
- HMS Beagle: Aux origines de Darwin (Fabien Grolleau/Jérémie Royer) ♥︎♥︎
Fruits basket #6 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #7 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎

Cette rubrique, qui me servait surtout d'archive personnelle, n'intéresse pas grand-monde et fait désormais doublon avec mon compte GoodReads. Dès début janvier, elle sera donc remplacée par une liste de livres à paraître prochainement et que j'attends avec impatience. 

2019 dans le rétro




Janvier: Un samedi en amoureux à Liège pour bruncher dans un salon de thé Alice au pays des merveilles et voir l'expo Génération 80. Pas payée depuis mi-novembre, je suis forcée de me mettre en mode restrictions économiques sévères; je passe le reste du mois à bosser et à faire du yoga avec le challenge Dedicate d'Adriene, dans lequel j'entraîne pas mal de lectrices. 


lundi 30 décembre 2019

La semaine en bref #103




Lundi:
Pour positiver une journée plutôt ratée à Rotterdam, je dirais que nous avons quelques bonnes photos, plus de 16 000 pas au compteur et aucun problème de train à déplorer.
 A la Gare du Midi, un gamin de 13 ou 14 ans, très pâle et visiblement mal nourri, me demande si j'ai une pièce pour lui. Sachant mon porte-monnaie vide, je marmonne "Désolée" en détournant les yeux. Cinquante mètres plus loin, je me souviens qu'il me reste un billet de 5 euros dans une poche. Je reviens sur mes pas, mais le gamin a disparu. Son visage me hante toute la nuit. 

dimanche 29 décembre 2019

[GAND] Un brunch au milieu des lave-linges et une plongée dans la Belgique de Grand-Papy




Après une nuit moins reposante que prévu (malgré l'excellente qualité de la literie) pour les 50% d'entre nous dont les bouchons d'oreille aimablement fournis par la réception n'ont pas suffi à faire barrage aux ronflements des 50 autres %, nous traînons dans la chambre jusqu'à 11h45 pour en profiter au maximum. Fossilisée dans le petit fauteuil de lecture sous une fabuleuse couverture en nid d'abeilles, j'oublie totalement que j'ai apporté une robe qui tourne pour faire des photos d'ambiance dans le couloir. C'est ballot, il faudra revenir!

samedi 28 décembre 2019

[GAND] Une lettre avec vue sur grande roue et un petit tour au bal infernal




Jeudi 26 décembre. Après un début de semaine plutôt morose, nous prenons le train un peu avant 11h à la gare du Midi. Il n'y a pas beaucoup de monde en ce lendemain de Noël, et nous pouvons squatter tout un carré avec nos petits bagages. 29 minutes plus tard, nous débarquons à Gand Saint-Pierre, située assez loin du centre historique pour que nous préférions prendre le tram 1 au lieu de marcher. (Bon à savoir: les tickets coûtent 3€ si vous les prenez en version papier à une machine, mais seulement 1,80€ si vous les achetez en version numérique sur l'app de Delijn qui gère les transports en commun flamands.)

dimanche 22 décembre 2019

La semaine en bref #102




Lundi:
 Les Jules & Jenn que j'avais commandées sont super belles mais trop étroites pour moi. Je les renvoie à regret. Ma quête de baskets à scratch en cuir noir se poursuit.
 A partir d'octobre 2020, il y aura des vols directs Bruxelles-Singapour. Clairement, l'univers conspire pour que je retourne là-bas. Je me verrais bien y fêter mon demi-siècle...
Ce soir, je tente une recette de Nigella Lawson. Chouchou ne la connaissait pas, et à voir sa tête devant la vidéo, je sens bien que je l'ai perdu.
 N'empêche que malgré mes craintes concernant la cuisson (réduite de deux heures à une seule pour la partie à 160°), mon poulet est hyper réussi et parfaitement savoureux. Zéro féculent et des tonnes d'ail: je pense que ça deviendra un classique de la maison. 

samedi 21 décembre 2019

"Le berger de l'Avent" (Gunnar Gunnarsson)


Le premier dimanche de l'Avent, le fermier Benedikt se met en route avec son bélier Roc et son fidèle chien Leo pour aller chercher les moutons égarés dans les montagnes avant qu'ils ne soient condamnés par l'hiver. C'est la 27ème fois qu'il entreprend ce périple à pied et à skis. Mais cette année, rien ne se passe comme prévu. D'abord retardé par des imprudents, Benedikt se trouve vite confronté à une météo extrêmement hostile...

Avec moins de 70 pages au compteur, ce très court roman se lit aussi vite qu'il laisse une forte impression. Benedikt est un homme simple qui se satisfait de peu et, même dans les pires situations, ne doute jamais de sa mission. Il a la force tranquille des gens qui se sentent à leur place dans le monde. Résultat, "Le berger de l'Avent" irradie la sérénité dans la tempête - d'une façon très littérale que la lectrice admirative que je suis aimerait pouvoir transposer dans sa propre vie.

Traduction de Gérard Lemarquis et Maria S. Gunnarsdottir

jeudi 19 décembre 2019

[LECTURE] Mon budget 2019




Début 2019, j'ai eu envie de mesurer combien je dépensais exactement en livres. Je me suis donc créé un petit tableau pour noter au fur et à mesure mes achats sur Amazon ou en librairie, ainsi que mes reventes sur Momox ou en bouquinerie - car faute de place ou d'étincelle de joie à leur vue, je conserve très peu d'ouvrages après les avoir lus. 

mardi 17 décembre 2019

Ma To Do List de fin d'année




Depuis que mon père est mort et que mes rapports avec ce qui me reste de famille proche sont devenus très compliqués, j'ai pris Noël en grippe. Chaque année à cette période, je lutte pour ne pas déprimer en cherchant des activités sympas autres que décorer un sapin, acheter des tonnes de cadeaux ou préparer et avaler un repas de réveillon. Du coup, la semaine prochaine, nous ferons deux sauts de puce en train, l'un à Rotterdam et l'autre à Gand. Chouchou a du matériel photo à tester et moi des croustillons (smoutebollen en bruxellois, olliebollen en néerlandais) à manger. 

dimanche 15 décembre 2019

La semaine en bref #101




Lundi:
 Je reçois un virement au titre du droit à la reprographie pour les années 2017 et 2018. Ouah, 19,03€! Chouchou, fais tes bagages, on part fêter Noël à Singapour!
 Une manoeuvre malencontreuse efface tout le billet consacré au tome 4 de "La Passe-Miroir" que je m'étais tellement embêtée à rédiger et que je révisais une dernière fois avant publication. Tant pis, je n'ai pas le courage de recommencer. 
La SNCF invite les voyageurs munis de billets pour les prochains jours à renoncer à leur voyage et à se faire rembourser d'avance. Soit, mais le lien fourni mène à un formulaire qui refuse de reconnaître mon numéro de réservation; l'appli Oui.SNCF me dit qu'un incident technique l'empêche d'accéder à ma demande, et le chatbot Twitter me répond complètement à côté de la plaque. Moi je dis: c'est pas gagné.
 Le vent est tellement violent ce soir à Monpatelin que même avec des bouchons d'oreille et la couette rabattue sur la tête, je l'entends encore. J'arrive néanmoins à m'endormir assez vite, ce qui est toujours très bon signe quant à mon état mental.

samedi 14 décembre 2019

Les conversations absurdes #80


MOI, me pavanant devant le miroir de notre chambre avec ma nouvelle robe Son de Flor: Regarde comme elle est bêêêêêêlle! Regarde comme elle touuuuuuurne! 
MOI: OK, it's a keeper. Je la range direct dans la penderie. 
MOI, me débattant pour ôter la superbe robe: Par contre, c'est la galère pour la mettre et surtout pour l'enlever. La taille coince au niveau de la poitrine. Il n'y a pas de fermeture éclair, et le lin n'est pas du tout une matière élastique. 
CHOUCHOU, doctement: Mais tes boobs le sont.

jeudi 12 décembre 2019

2019: l'année où...




Le fabricant du You Zi Hua Cha a cessé l'exportation vers l'Europe - mais j'ai fini par lui trouver un remplaçant vietnamien à Paris.
Mon ophtalmo bien-aimée a pris sa retraite.
Attila a eu son bac et entamé des études de médecine, tandis que Darklulu partait en sport-études à Grenoble.
J'ai réalisé mon rêve de visiter le château de Neuchswanstein et eu un gros coup de coeur pour la vieille ville de Tallinn.
Je suis retournée à Porto et à Vienne pour un deuxième séjour très réussi.
J'ai connu deux mois de chômage technique suivis par une surprenante embellie professionnelle.
J'ai découvert les bienfaits de la couverture lourde contre le stress et les angoisses.
J'ai (enfin) fait réparer l'éclairage de ma cuisine et acheté un lave-vaisselle.
J'ai investi dans un canapé avec méridienne pour le salon de Bruxelles et un fauteuil de lecture pour la bibliothèque de Monpatelin.
J'ai remplacé mon vieil iPad par un iPad mini que je me suis mise à trimballer partout, tombant ainsi à moitié dans les travers des utilisateurs de smartphone.
J'ai acheté une seule paire de chaussures (des baskets, en plus!).
J'ai été hyper déçue par la fin de "Game of Thrones" et celle de "La Passe-Miroir".
J'ai fini par accepter mes limitations sociales et comportementales de probable autiste.
J'ai fait du yoga très régulièrement, pas tous les jours comme je l'ambitionnais, mais assez souvent pour en retirer un vrai bénéfice et pour que dérouler mon tapis devienne mon premier réflexe chaque fois que je me sentais mal.
J'ai arrêté de boire de l'alcool pour lutter contre mes migraines de plus en plus fréquentes. 
J'ai commencé à avoir des bouffées de chaleur sans pour autant entamer ma ménopause.
Et ma tension déjà en hausse l'an dernier est montée jusqu'à la limite de l'acceptable avant traitement.
De son côté, Chouchou a été diagnostiqué pour de multiples problèmes de santé qu'il traînait sans doute depuis très longtemps.
L'accélération palpable du réchauffement climatique, la montée des extrémismes et la destruction des acquis sociaux en France m'ont souvent donné un sentiment d'apocalypse imminente.

mercredi 11 décembre 2019

[TOULON] Best of 2019




Quand je dis "Best of", entendons-nous bien: je n'ai pas tout testé. Il ne s'agit pas d'un palmarès exhaustif, juste des adresses que j'aime, que je fréquente régulièrement et que je suis prête à recommander les yeux fermés. Toutes se situent dans le centre-ville et sont à distance de marche les unes des autres. J'actualise cette liste d'année en année. 

RESTAURANTS

Cuisine italienne sublime; pâtes maison préparées le jour même avec des produits importés d'Italie,  et pizza napolitaine dont la recette figure au patrimoine de l'Unesco. Le restaurant s'est dédoublé en récupérant un second local situé juste derrière le premier. Terrasse (couverte en hiver). Réservation conseillée.

Cuisine fraîcheur avec les produits du marché voisin. Déco fantaisiste et colorée. Plats légers et souvent inventifs. Mais le meilleur, ce sont les desserts de Gilles, qu'on peut également savourer l'après-midi avec un thé Mariage Frères ou un chocolat chaud maison. Terrasse presque toute l'année.

O garden, 6 rue Emile Zola (à côté de la cathédrale)
Le midi seulement. Cuisine multi-culturelle et healthy, avec de grandes salades variées et délicieuses - ma préférée: la Pattaya, d'inspiration asiatique. Service un peu lent aux heures de pointe, mais ça vaut la peine d'attendre. Terrasse quand la météo le permet.

Le resto des artistes, 10 rue de l'Humilité
Cuisine du marché savoureuse et salle à l'ambiance intimiste dans une toute petite rue près de l'Opéra.

Les tables de la fontaine, place Gustave Lambert
C'est le resto le mieux noté de Toulon sur TripAdvisor, et il le mérite. Accueil toujours au top. Spécialités du sud-ouest à déguster dans une salle à l'atmosphère chaleureuse ou, si la météo le permet, sur la jolie terrasse au calme devant la fontaine. Ouvert le soir seulement le vendredi et le samedi. Pensez à réserver.

Les têtes d'ail, 22 rue des Bonnetières
Pour la carte provençale variée et savoureuse, qui change tous les jours, mais surtout pour profiter de la place en zone piétonne garnie d'oliviers et de fontaines, les jours où il fait beau.

Le Bistrok, 19 rue Picot
Mon dernier coup de coeur en date. Pour la carte à base de plats asiatiques revisités, la qualité de l'accueil et l'ambiance indus chaleureuse.  

dimanche 8 décembre 2019

La semaine en bref #100




Lundi:
★ Livraison de mon lave-vaisselle. Au premier coup d'oeil, je constate que le panier (fixe) de dessus est tellement bas que mes assiettes plates ne rentreront pas dans celui de dessous. Mais après avoir mis des années à me décider pour en acheter un, j'ai la flemme de le renvoyer et de tout recommencer à zéro. De toute façon, quand je suis seule, je salis surtout des mugs, des bols et des couverts.
★ Arrivée du thé vietnamien à la fleur de pamplemousse envoyé par Shermane. Je le goûte immédiatement. Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant le Lipton jaune et 10 le You Zi Hua Cha, je lui attribue un petit 9. Autrement dit, il fera très bien l'affaire, d'autant que le vendeur est disposé à me l'envoyer par la Poste quand j'aurai épuisé ce premier sachet. Hourra!

samedi 7 décembre 2019

[NOEL 2019] 10 idées de bédés à offrir aux grands




Tout le monde aime les albums de Pénélope Bagieu ou Riad Sattouf; du coup, la personne pour qui vous cherchez un cadeau risque fort de les avoir déjà lus! Voici quelques suggestions de bédés moins connues, mais qui me semblent susceptibles de plaire aussi bien aux fans du genre qu'à ceux qui en lisent peu. A une exception près, ce sont toutes des histoires complètes.

"Nous vivons chez nos chats": La journée ordinaire d'un couple d'artistes très amoureux, qui travaillent à la maison et doivent affronter deux deuils parallèles. Une tranche de vie réaliste et hyper touchante. Ma critique détaillée ici.  

jeudi 5 décembre 2019

[TOULON] Le Bistrok




Depuis son ouverture au début de l'été, je voulais tester ce resto-concept où tout est à vendre: les meubles, la vaisselle et la déco aussi bien que les plats de la carte (mais pas le personnel... quoi que, vous précise-t-on malicieusement). J'avais déjà tenté ma chance un samedi midi et m'étais heurtée à une porte close. Ma seconde tentative, mardi midi après un rendez-vous médical, fut la bonne.

mardi 3 décembre 2019

Envies délirantes de décembre




Cher Papa Noël,

J'ai été exceptionnellement sage cette année, et ça fait des lustres que je ne t'ai rien demandé. Aussi, tu trouveras ci-dessous une liste de cadeaux tout à fait hors de mon budget, mais que je mérite de découvrir le 25 au pied de mon sapin ma piléa:

Un puzzle en bois artisanal de 900 pièces, représentant les 4 saisons de Mucha (Ce sera toujours moins cher qu'une oeuvre originale de l'artiste, et ça m'amusera plus longtemps.)

Les 3 volumes de l'omnibus de "Sandman" (Te rends-tu compte que je n'ai lu que deux ou trois bribes de cette oeuvre majeure? Mon honneur de lectrice est en jeu.)

Une robe en lin brodée sur mesure par la talentueuse Pinja Heikkinen (Oui, je passe trop de temps sur Instagram.)

Un traitement visage raffermissant "Biotec firm-a-lift" d'une heure et demie, au spa Elemis de Londres (Merci de joindre un aller-retour en Eurostar, ainsi qu'une nuit dans un hôtel de bon goût.)

Un baptême de montgolfière en Suisse (C'est sur ma bucket list depuis si longtemps que ça en devient presque embarrassant.)

Une nuit au Full Moon Lodge de Pairi Daiza (Si possible avec ma soeur, mon beau-frère et mes neveux puisque le logement est pour 6 personnes.)

Et si vraiment tu es disposé à casser ta tirelire: un voyage en Orient-Express: Londres-Vérone, par exemple (Mais honnêtement, n'importe quelle destination me conviendra.)

Merci, bisous.

lundi 2 décembre 2019

Novembre 2019



Lectures de Novembre 2019




ROMANS/RECITS/NOUVELLES
- Un sandwich à Ginza (Yôko Hiramatsu/Jirô Taniguchi) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The Storm Keeper's island (Catherine Doyle) ♥︎♥︎♥︎
- A witchcraft mystery #9: A magical match (Juliet Blackwell) ♥︎♥︎
- The Starless Sea (Erin Morgenstern) ♥︎♥︎♥︎
- Cruelty (Roald Dahl)
- Oligarchy (Scarlett Thomas) ♥︎
- Dreamer #1: Call down the hawk (Maggie Stiefvater) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- The last Spell Breather (Julie Pike) - en cours

BEDE/MANGA
- Fruits basket #1 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Je veux manger ton pancréas #1 (Yoru Sumino/Idumi Kirihara) ♥︎♥︎♥︎
- Kitsune (Stéphane Presle/Thibaut Chimier) ♥︎♥︎♥︎
- La boîte de petits pois (GiedRé/Holly R) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #2 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Five years #5 (Terry Moore) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #3 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Stand still, stay silent #2 (Minna Sundberg) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #4 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Fruits basket #5 (Natsuki Takaya) ♥︎♥︎♥︎
- Nous vivons chez nos chats (Eloisa Scichilone) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- L'atelier des sorciers #5 (Kamome Shirahama) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Gloutons & dragons #7 (Ryoko Kui) ♥︎♥︎♥︎

DIVERS
- Boutiques de Tokyo (Mateusz Urbanowicz) - en cours
- La maison de Madame M (Clotilde Perrin) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Big dreams, daily joys (Elise Blaha Cripe) ♥︎♥︎♥︎

dimanche 1 décembre 2019

La semaine en bref #99




Lundi:
Après plus de deux mois de vaines tentatives pour donner notre ancien canapé-lit, nous nous résignons à appeler les encombrants afin qu'ils viennent le chercher. Ils promettent de passer "entre 7h et 14h" dans une dizaine de jours. Merci d'avance à la Seconde Epouse de Chouchou, qui va venir l'aider à descendre le bouzin sur le trottoir à une heure où l'aube n'aura pas encore blanchi la campagne.
 Chouchou a reçu les verres progressifs commandés pour une bouchée de pain chez Polette, et ils lui conviennent parfaitement. J'espère qu'il en ira de même pour moi l'an prochain.