lundi 11 novembre 2019

La semaine en bref #96





Lundi:
Alors que j'attends le métro à Trône, un monsieur aux cheveux teints en orange me demande avec un fort accent indien: "Doubroukèr?" en désignant le panneau d'affichage sur lequel ne figure aucune station de ce nom. J'essaie de lui expliquer que De Brouckère est sur l'autre ligne et qu'il faut changer à Arts-Loi, mais visiblement, il ne comprend pas l'anglais. Et il traîne une énooorme valise. Du coup, je renonce à rester sur ma ligne jusqu'à Rogier, et je l'accompagne à sa destination. Tant pis pour Waterstones: ce n'est pas comme si je manquais de bouquins à lire! 
 Je retrouve Nelly au Peck 47 pour lui donner les poêles en inox achetées il y a quelques années, et dont nous n'avons jamais su nous servir correctement. Elle et son chéri cuisinent beaucoup; ils en feront sûrement un meilleur usage! En échange, elle m'a apporté des cannelés maison. Je lui dis que je les dégusterai demain; elle me suggère d'en goûter au moins un ce soir, "pendant qu'ils sont bien craquants". Puis nous passons une soirée agréable à discuter autour d'un burger. 
 Mon métro de retour tombe en panne à Parc, et après 20 minutes d'attente vaine, je me décide à finir le trajet à pied. On est mal récompensée de ses bonnes actions, je vous jure. 
 Arrivée chez nous, je dispose les cannelés sur une jolie assiette et j'attends Chouchou (qui avait un événement pro ce soir) pour les partager avec lui. Quand il vient s'asseoir face à moi, il est déjà en train d'engloutir le deuxième. Je pousse les hauts cris. "Mais je croyais que tu avais mangé les tiens et que les autres étaient tous pour moi!" se défend-il. Du coup, obligée de me jeter dessus pour en avoir. "Au moins un ce soir", tu parles: ils ont tous disparu en 5 minutes.

Mardi:
 Depuis le début de l'année, le reach des publications sur ma page Facebook a été divisé par trois, alors que c'est le principal accès à mon blog - qui a donc perdu environ un tiers de ses visites quotidiennes. Pour enrayer cette dégringolade, Chouchou informe Facebook que mon blog est une  de ses applications. On verra si ça suffit à redresser la barre. 
 L'épisode de "21cm" avec Pénélope Bagieu (vu en replay sur le site de Canal+) est un pur bonheur. Mais bon, j'ai un énorme crush sur cette nana.

Mercredi:
 Comme je le soupçonnais, les Petits Riens ne veulent pas de notre vieux canapé, en bon état mais décoloré du côté qui était tourné vers la fenêtre. Presque deux mois après avoir acheté le nouveau canapé, notre salon n'est toujours pas débarrassé, et ça me soûle très fort.
 Chouchou doit tester les verres progressifs et ne veut pas y laisser un rein. Nous nous rendons donc chez Polette où, après avoir essayé des tas de montures, il décide de reprendre celle qu'il a actuellement sur ses verres de loin, et qui lui va hyper bien. En début d'année prochaine, ce sera mon tour: je jongle avec deux paires de lunettes (trois l'été...) depuis presque 5 ans, et ça commence à me gonfler.
 Nous voulions tester les gaufres salées de chez Gaufres & Waffles, mais ils ferment à 19h. Nous nous rabattons donc sur Baogo. Et comme j'ai déjà mangé un burger avant-hier, je goûte leur version du donburi au poulet croustillant. Mon bol déborde de légumes frais et croquants: fèves, bok choi, mange-tout, chou rouge... J'adore!

Jeudi:
 Des années que je bave devant les souliers Patricia Blanchet en me disant que j'ai pas la vie qui va avec. Aujourd'hui, je profite que Rose fait -20% pour essayer enfin les escarpins à paillettes dorées: le 36 est trop long, et le 35 (s'il existe) serait probablement trop étroit. Bon, ben ça règle définitivement la question. Mes pieds frustrés sur rabattent sur des semelles Toasties en peau de mouton, à fourrer dans mes bottines pour ne pas avoir froid cet hiver.
 Je demande à Gasparde si elle a un produit tenseur à me conseiller, et je finis avec une ordonnance qui implique que je me tartine la figure de 17 trucs différents matin et soir - moi dont la routine cosmétique se borne à un nettoyage à l'eau micellaire tous les matins et de la crème hydratante quand j'y pense (soit pas souvent). Vieillir est un passe-temps coûteux et chronophage.
 Sinon, dîner à 18h30 avec les poules a trois avantages: c'est plus facile de lutter contre la tentation du cocktail pré-resto; on est rentrée chez soi de bonne heure, et on a le temps de bien digérer avant de se coucher.

Vendredi:
 Pas de miracle avec la manoeuvre d'il y a trois jours: mes stats Facebook (et par ricochet, celles du blog) sont toujours à la ramasse. Je me console en me disant que c'est beaucoup moins grave pour moi que pour les créatrices dont Instagram était le principal outil promotionnel, et qui ont soudain vu leur reach divisé par 20 ou 30 cet été.
 Suite à mon billet du jour, une adorable lectrice qui vivait autrefois à Bruxelles m'annonce qu'elle a toujours un paquet entier de You Zi Hua Cha, qu'elle ne l'aime pas et qu'il n'est sans doute plus de la première fraîcheur, mais qu'elle me l'envoie volontiers si je veux. Cette année, le miracle de Noël a un mois et demi d'avance.
 Lors de sa parution française initiale, il y a 20 ans, j'avais abandonné "Fruits basket" en cours de route. Je profite de la réédition collector pour me replonger dans ce classique du shôjo. Bizarrement, je l'apprécie davantage aujourd'hui.

Samedi:
 Pendant que Chouchou photographie des fâmâpoâls à la Brussels Tattoo Convention avec sa seconde épouse, je m'offre un après-midi cocooning. Je prépare un crumble aux pommes, teste le Sweater Weather d'Essie (il est vraiment très beau), dessine dans mon agenda puis fais du vide et du rangement dans les étagères à épices, une des quatre Billy et l'ensemble des placards de la salle de bain tout en rattrapant mon retard de podcasts. Après ça, une bonne petite séance de yoga, et j'estime avoir gagné le droit de m'écrouler sur mon canapé!

Dimanche:
 Le coup de fil à ma mère dépressive, cette demi-heure hebdomadaire de flingage de moral en règle. Elle ne veut pas prendre d'anxiolytiques parce qu'elle en a testé un une fois et qu'elle a fait une mauvaise réaction; elle ne veut pas non plus aller chez un psy parce qu'elle en a vu un pendant quelques mois et que ça n'a pas miraculeusement transformé sa vie. Ce qu'elle veut, c'est quelqu'un pour lui tenir compagnie au quotidien, l'écouter se plaindre et s'occuper de tout ce qui l'emmerde. Hormis un majordome grassement rémunéré, je ne vois pas bien qui se dévouerait - ni pourquoi.
 Je doutais que ce jour finisse par arriver, et pourtant: aujourd'hui, en sortant d'une expo d'art contemporain ("Obsessions" au MIMA), Chouchou a convenu que c'était nul. Bizarrement, répéter à l'infini le même sujet moche ou inintéressant ne le pare d'aucune qualité supplémentaire.
 Malgré une première moitié assez molle, j'ai adoré la 3ème saisons d'"Atypical". J'espère que la série sera renouvelée!
 Si vous n'avez pas vu la story Instagram dans laquelle Kristen Bell (fraîchement rentrée d'une tournée de promo super glamour pour "Frozen 2") s'emballe les pieds dans des sacs plastique et, armée d'une pince à gâteau, joue les spéléologues pour aller ramasser les crottes de sa chienne borgne derrière une machine à laver géante, vous avez raté ce qu'internet a produit de plus hilarant cette semaine.

5 commentaires:

rosaannoma a dit…

Réorientation facebook ou pas, je te lis toujours avec grand plaisir.
J ai éclaté de rire à la description de ta mère. Ca me rappelle la mienne...
Bon dimanche.

mmarie a dit…

Pareil pour moi. Zéro influence de FB, je viens en direct et je me régale de tes semaines hétéroclites.
À propos de canapé à dégager : lorsque nous avions remplacé le nôtre, je me suis inscrite sur le groupe Brussels de Freecycle.org (peu de pages web sont aussi vilaines, j'admets) et c'est ainsi qu'il est parti rendre service à d'autres.

Laurence a dit…

La retranscription de la conversation téléphonique avec ta mère est magistrale! Merci du partage.

Laurence a dit…

Et je ne suis pas impactée non plus par les changements FB qui me dépassent. Je viens directement sur le blog pour voir s'il y a de nouveaux articles...Il n'y a plus que les "vieux" qui font comme ça, c'est ça? Mais FB est aussi un truc de "vieux" de toute façon! Je te souhaite un lectorat fidèle quoi qu'il arrive (et il me semble que c'est ce qui se passe), la qualité de tes posts le mérite.

FraiseDesBois a dit…

Merci pour le lien vers les semelles, me voilà avec une paire aux pieds \o/