dimanche 9 juin 2019

La semaine en bref #74




Lundi:
Fenêtre fermée, je ne dors pas parce que j'ai trop chaud. Fenêtre ouverte, je suis réveillée par des petits salopards d'oiseaux qui chantent à gorge déployée dès 4h40. L'été s'annonce bien.
 Nous regardons le dernier épisode de "Good omens". J'ai globalement beaucoup aimé, malgré la disparition de plusieurs de mes scènes préférées du livre. Chouchou, en revanche, a trouvé l'apocalypse riquiqui. Je lui fais remarquer que c'est une histoire de gens, de choix, de pouvoir de l'imagination et pas de grosse baston, mais il semble peu convaincu. 

Mardi:
 Après avoir trié toutes les pièces du second puzzle Wasgij prêté par Sophie-Grosquick, je dois me rendre à l'évidence: il manque manque au minimum 7 bords dans la boîte. Du coup, je n'ai pas le courage de poursuivre le motif pourtant bien entamé.
 Je pique une grosse colère à la lecture de cet article. En gros, un juge britannique a statué qu'au nom de son droit fondamental à baiser, on ne pouvait pas empêcher un homme d'avoir des rapports sexuels avec son épouse handicapée mentale - donc pas en état de consentir. Les droits fondamentaux de la femme en question, en revanche, on s'en fout. En Occident au 21ème siècle, nous ne sommes toujours pas des êtres humains mais des objet à deux fonctions: satisfaire le désir des hommes et servir d'incubateurs à leurs éventuels rejetons. De gré ou de force.
 Après six semaines de chômage technique, un de mes éditeurs m'informe qu'il aura un texte pour moi vendredi ou lundi prochain. Soulagement intense.

Mercredi:
 J'adore Adriene, et je lui suis très reconnaissante de m'avoir permis d'instaurer une pratique quasi-quotidienne depuis plus de 7 mois. Mais j'avoue que ses longs blablas m'ennuient parfois, et aussi que je commence à me lasser de ses postures préférées. Pour changer un peu, je teste la chaîne YouTube de Tara Stiles: des vidéos très courtes qui enchaînent les positions rapidement et avec peu d'explications. Tout à fait ce qu'il me faut en ce moment.
 Comme je n'en peux plus d'être enfermée à la maison, je prends mon MacBook et vais m'installer au Living Room. Là, une femme parle très fort au téléphone avec un(e) collègue londien(ne) sans se soucier de gêner les autres. Dieu que je hais ces profils de cadres sup confits dans leur propre importance; Dieu que je suis contente de ne pas être partie dans cette direction malgré les difficultés de la voie que j'ai choisie à la place.
 Averse de grêle brève mais spectaculaire sur Bruxelles. Je me réjouis d'être à l'abri et au chaud, sans rien de plus urgent à faire que regarder de vieux épisodes de "The Big Bang Theory". Dans la saison 4, les garçons développent une app, et j'y vois un signe que je ferais bien de ressortir mon propre projet du carton où il moisit depuis l'an dernier.

Jeudi:
 La deuxième paire de chaussures achetée en 2019 est une paire de baskets de ville noires Skechers, légères et confortables. Elles vont remplacer les babies à petit talon de ma quarantaine, qui avaient elles-mêmes remplacé les escarpins improbables et vertigineux de ma trentaine. Une soixantaine en Méphisto se profile à l'horizon.
 Le beau hardback du dernier roman d'Elizabeth Gilbert coûte moins de 20€ à la Fnac: je me laisse tenter et vais aussitôt l'entamer chez Méert, avec une délicieuse tartelette citron-yuzu-menthe. D'après les soixante premières pages, je crains hélas que ça ne soit pas ma came du tout.

Vendredi:
 Comme j'ai sauté les deux premiers repas de la journée à cause de ce temps orageux qui trouble mon sommeil et me coupe l'appétit, le soir, je fais honneur à l'excellent steak irlandais de La Meute. J'envisage même un dessert. "Alors on a de la tarte au citron avec la croûte en spéculoos, ou du gâteau au chocolat aux spéculoos aussi." "...Juste l'addition, s'il vous plaît."

Samedi:
 La météo étant toujours très incertaine, nous nous contentons d'aller faire le plein du frigo chez notre dealer habituel (bonne nouvelle: il vend du lemon curd; en revanche, je n'ai pas pensé à regarder s'il avait du jus de rhubarbe). Puis Chouchou passe l'après-midi à bosser, et moi à faire mon 4ème puzzle Wasgij de la semaine. J'ai vraiment hâte de reprendre le boulot.
 On termine la première saison de "Dead to me", qu'on a beaucoup aimée tous les deux. Des amies nous ont conseillé d'enchaîner avec "After life" - mais on va sans doute le garder au chaud le temps de mater d'abord la deuxième de "Big little lies".

Dimanche:
 Nous bravons la menace de pluie pour aller photographier le street art de Greta Thunberg à la cité du Sureau, et puisque nous sommes juste à côté de Gaston, nous en profitons pour acheter notre première glace de l'année (caramel beurre salé + ananas, gingembre et poivre de Sichuan en ce qui me concerne). Au bord du bassin de la place Sainte-Catherine, des gosses de bobos projettent des gerbes d'éclaboussures vers de minuscules canetons. Je me retiens à grand-peine de les étrangler avec les bretelles de leur père.

7 commentaires:

MadeleineMiranda a dit…

Hello! Je suis aussi l'affaire évoquée dans The Guardian. En fait le juge de la Cour de Protection n'a pas encore statué. A l'audience préliminaire le juge a juste dit que puisque a priori un homme a "le droit" de coucher avec sa femme, qu'il faudrait qu'il entende des arguments des deux côtés avant de rendre sa décision. Il s'agit d'un cas où les époux sont mariés depuis plus de 20 ans et qui ont eu une vie amoureuse jusqu'à présent. Les facultés mentales de la femme sont en train de détériorer. La question est de savoir si cette femme a encore la capacité à consentir ou pas. A ma connaissance, l'audience suivante n'a pas encore eu lieu.

En attendant, le mari a dit qu'il était ok pour signer une promesse juridique qui dit qu'il ne couchera pas avec sa femme. Après avoir entendu les arguments il est très possible que le juge donne un ordre interdisant le mari de coucher avec sa femme, mais tout dépendra des facultés mentales de la femme dans ce cas précis. La loi concernant le consentement est claire. J'attends la suite de l'affaire.

Elo a dit…

La 2e saison de big little lies ???whaaaaaaat?

ARMALITE a dit…

@MadeleineMiranda: Merci pour ces précisions!

Jenny_Salvatore a dit…

deux chaines de yoga que je teste en ce moment après m'être moi aussi un peu lassée de celles de yogawithadriene c'est youdoyoga : https://www.youtube.com/user/DoYouYoga et badyogi https://www.youtube.com/user/badyogitv j'ai fait le 30 days challenge de la première et je pioche un peu au pif dans la seconde ;)

ARMALITE a dit…

@Jenny-Salavatore: Merci pour les liens!

Laurence a dit…

Merci pour les deux fous rire, le premier sur les cadres sup et le second sur les Mephisto! Tu fais du bien à tes lecteurs, j'espère que tu t'en rends compte.

ARMALITE a dit…

@Laurence: Tu m'en vois ravie :-)