lundi 24 juin 2019

C'est pas grave




C'est pas grave de franchir le cap d'une nouvelle dizaine: l'essentiel, c'est d'être toujours là.

C'est pas grave d'avoir quelques kilos en trop et de ne pas ressembler aux couvertures des magazines (même les mannequins qui sont dessus ont du mal à se reconnaître): l'essentiel, c'est de se sentir bien dans son corps.

C'est pas grave d'être réfractaire à la méthode KonMari et de vivre dans un appart toujours en bordel malgré ses bonnes intentions: l'essentiel, c'est d'avoir un toit sur la tête et de la joie à mettre dessous - même en désordre.

C'est pas grave de ne pas avoir réalisé tous ses rêves: l'essentiel, c'est d'éprouver de la gratitude pour  ce qu'on a ici et maintenant.

C'est pas grave de ne pas avoir la vie idéale de la famille Ricoré: l'essentiel, c'est d'avoir une vie qui nous convient, à nous.

C'est pas grave d'avoir divorcé ou de s'être séparée de l'autre parent de ses enfants: l'essentiel, c'est de ne pas rester coincé dans une relation où l'on est malheureux.

C'est pas grave de ne pas s'entendre avec tout le monde: l'essentiel, c'est de s'aimer soi-même.

C'est pas grave d'être considérée comme une féminazi: l'essentiel, c'est que les autres ne vous prennent pas pour un paillasson.

C'est pas grave d'avoir zappé une séance de sport ou refumé une clope; l'essentiel, c'est de persister dans ses bonnes résolutions sur le long terme.

C'est pas grave de ne pas savoir quelque chose: l'essentiel, c'est d'être prêt à apprendre, ou d'assumer joyeusement son ignorance (nul n'est omniscient).

C'est pas grave de fonctionner à l'inverse des autres: l'essentiel, c'est de se donner la permission d'être soi, sans remords et sans excuses. 

C'est pas grave de se sentir largué en permanence par les dix mille nouveaux trucs cools qui sortent chaque semaine: l'essentiel, c'est de savoir ce qui fonctionne pour nous, même si c'est considéré comme dépassé voire ringard.

C'est pas grave de ne pas avoir réussi à sortir dans les temps d'un escape game ou de s'être fait laminer au tennis: l'essentiel, c'est de s'être amusé en jouant.

C'est pas grave de faire des bourdes, même des grosses: l'essentiel, c'est d'être capable de l'admettre et de faire le nécessaire pour y remédier.

C'est pas grave d'échouer au permis ou de planter sa start-up: l'essentiel, c'est de ne pas se décourager et d'essayer encore.

C'est pas grave d'être hautement imparfait(e): l'essentiel, c'est de se dire qu'on a de la marge de progression!

3 commentaires:

Julia. a dit…

Je vous aime, toi et ta sagesse, toi et ton détachement, toi et ta vision du monde, toi et ton unicité. Sincèrement. Merci...

Emilie a dit…

juste j'adore.

Anonyme a dit…

J'approuve ! Je raisonne comme ça.
Bisous Nad :)