dimanche 6 janvier 2019

7 idées pour documenter le quotidien sans se prendre la tête





Chaque fois que je montre mes journaux décorés, je suis frappée par le nombre de gens qui commentent qu'ils trouve ça super chouette et qu'ils aimeraient bien s'y mettre, mais qu'ils ne sauraient pas par où commencer. J'ai déjà traité le sujet des carnets de voyage ici, et mis sur mon IGTV une vidéo dans laquelle je montre le type de choses avec lesquelles j'agrémente mes agendas: masking tape, illustrations découpées dans des magazines, petits autocollants, billets de spectacle ou d'exposition, cartes de restaurant, prospectus, cartes postales, photos, dessins, timbres, étiquettes de produits, plans de ville, feuilles séchées... 

Mais sorti du contexte exceptionnel d'un voyage, le quotidien peut paraître un sujet aride - peu inspirant et pas très intéressant à immortaliser. Pourtant, j'ai toujours un plaisir énorme à reprendre mes vieux carnets - dont les premiers remontent à près de 40 ans! - et à voir ce qui a évolué à la fois en moi et autour de moi; c'est un excellent moyen de mesurer le chemin parcouru. Et si vous avez ou envisagez d'avoir un jour des enfants, quel trésor pour eux plus tard...

Documenter le quotidien, ce n'est pas forcément compliqué et/ou chronophage. Ca ne passe pas non plus forcément par le papier, ni même par l'écriture. Voici quelques suggestions pour vous aider à commencer petit:

1. Une phrase par jour. Il existe des tas de carnets du type "5 year diary" (j'ai eu celui-ci et celui-là), sur lesquels chaque date comporte 5 emplacements successifs à remplir au fil d'autant d'années. Un moyen peu encombrant de ne garder que le plus marquant! 

2. Un journal de gratitude. Chaque soir avant de vous coucher, notez 3 jolies choses qui vous sont arrivées ce jour-là. Plus on en cherche, plus on en trouve, même dans les périodes difficiles. C'est l'exercice de base de la pensée positive, l'un des plus efficaces que je connaisse pour prendre conscience de sa chance et apprécier davantage les petits bonheurs du quotidien. Et du coup, on ne conserve que de bons souvenirs. 

3. L'écriture intuitive. Chaque matin, vous, une page blanche, un stylo et un chrono réglé sur la durée de votre choix: 5 minutes, par exemple, durant lesquelles vous allez écrire tout ce qui vous passe par la tête sans vous censurer ni vous soucier de qualité littéraire. Un super moyen de lâcher prise et de débloquer les émotions enfouies. 

4. Une moodmap. J'avais expliqué ici comment je cartographiais mes humeurs. Vos objectifs seront sans doute différents des miens, mais n'hésitez pas à vous inspirer du principe pour mettre au point votre propre méthode. Et colorier des carrés, c'est vraiment le degré zéro virgule cinq de l'effort! A la place d'un carnet, vous pouvez même gribouiller directement sur un calendrier. (Voir l'illustration ci-dessus.)

5. Un carnet à thème. Concentrez-vous sur une chose qui vous tient particulièrement à coeur. Notez les livres que vous avez lus, avec peut-être un ou deux citations que vous avez aimées et une note sur 10. Notez ce que vous achetez - en plus, ça mettra en évidence les achats inutiles a posteriori, ou ça vous aidera à établir un budget. Notez les bons mots ou les progrès de votre jeune enfant. 

6. Une seconde de vidéo par jour. Le jour où je finirai par craquer et acheter un smartphone, la première chose que je ferai sera de télécharger cette application géniale. Ca me paraît une solution idéale pour ceux qui aiment tout dématérialiser et/ou à qui les images parlent plus que les mots. Au 31 décembre, vous vous retrouvez avec un petit film de 6 minutes, véritable concentré de votre année que vous pouvez facilement partager avec vos proches. 

7. Un projet Instagram "365 days". Comme beaucoup d'artistes qui se sont fait connaître par ce biais, décidez que chaque jour, vous prendrez et publierez une photo de: votre petit déjeuner, votre tenue, la vue depuis la fenêtre de votre chambre à 8h pile, votre séance de fitness, votre projet créatif en cours, le plat que vous avez cuisiné pour le dîner... Les possibilités sont infinies, avec le double bénéfice de vous motiver à être plus créatif. Pensez à choisir un hashtag spécifique. 

Lecture recommandée: "Un journal à soi", magnifique bouquin qui regorge d'exemples de journaux intimes. Souvent beau, parfois émouvant, toujours inspirant. 


Mon cultivateur de bonnes habitudes

5 commentaires:

Balise a dit…

Le concept de "rhoo c'est joli tous ces journaux décorés" ça m'a longtemps chatouillée aussi... et j'ai fini par en commencer un le 26 novembre dernier (c'est facile, c'est là que j'ai commencé à mettre une grille avec des couleurs), initialement comme "journal de lecture"... et ça a très vite dérivé, j'ai ajouté des pages "Personal Log" pour mettre quelques notes sur ce qu'il s'est passé pendant la journée, j'y ai ajouté un challenge de lecture pour 2019, des trackers "style de lecture ; activité physique ; méditation) mois pas mois... Et pour les vacances de Noël je suis partie avec, ainsi qu'avec une trousse minimale de stylos et crayons de couleurs ;) C'est aussi là que je fais des expériences lettro-typographiques, c'est rigolo et ça calme :P

Et, du coup, j'ai attaqué la page 51 dudit journal aujourd'hui ;)

FraiseDesBois a dit…

J'ai installé 1s, c'est plutôt pas mal, je vais tenter une mini vidéo de moi par jour
(il me faut donc un cultivateur de bonnes habitudes)
(tu aurais pas une version avec matin/midi/soir d'ailleurs, c'est pour pas oublier mes compléments)

ARMALITE a dit…

@FraiseDesBois: 3 alarmes quotidiennes sur ton smartphone seraient moins contraignantes, non? Que cet engin du Diable serve à quelque chose :-D

FraiseDesBois a dit…

@Armalite testé pas approuvé, il me faut du concret, du coup j'ai mis un triple tracker dans mon bujo ^^'

ARMALITE a dit…

@FraiseDesBois: Tu peux aussi imprimer un CBH exprès et, au lieu de noircir le rond après avoir fait ton truc du jour, le barrer d'un trait à chaque fois que tu prends tes compléments. En fin de journée, il devrait donc être biffé de trois traits parallèles.