samedi 8 septembre 2018

Le minimalisme appliqué au thé





S'il est un domaine dans lequel je me suis souvent laissée déborder sans remords, c'est bien le thé! Abonnement ou tests de diverses box, achat systématique à titre de souvenirs dès que je voyage... Mais arrivée au stade où mes réserves occupaient deux grandes étagères d'une petite cuisine à Bruxelles, et trois petites étagères d'une cuisine minuscule à Monpatelin, je me suis dit que c'était ridicule et qu'il fallait que ça cesse. Surtout que le thé, c'est un peu comme les chaussures autrefois: je me laisse facilement séduire en magasin, et en réalité, au quotidien, je bois toujours les 3-4 mêmes variétés. 

J'ai donc profité de cet été caniculaire pour évacuer moult sachets de thé vert aux fruits, neufs ou à peine entamés, sous forme d'infusion glacée. J'ai également jeté ceux qui étaient trop vieux ou qui ne me disaient plus rien. Du coup, il ne doit plus me rester actuellement qu'un tiers de mes stocks initiaux. Le retour de l'automne va me permettre de faire un écrémage parmi les thés noirs parfumés. J'ai un objectif bien précis: d'ici le 31 décembre, je ne dois plus avoir qu'une demi-douzaine de boîtes dans mes placards. Aussi, j'ai entrepris de dresser une liste de mes thés indispensables, que je m'en vais partager avec vous (notez l'agencement de la phrase autour du verbe "partager" et notamment la place relative du "vous", merci, bisous).

- Du Hou Zi Hua Cha du Nong Cha, forcément: ce thé vert façonné à la fleur de pamplemousse est le fidèle compagnon de mes réveils laborieux depuis presque dix ans, et ce n'est pas près de changer. 
- Un très bon thé vert japonais nature: du Kama-iri cha Hyûga de Lupicia, du Kabuse Kukicha du Comptoir Florian ou du Fuka-mushi Sencha d'Unami, par exemple.
- Un thé vert aux fruits: pour les soirées bouquin-canapé; en ce moment, je raffole du Volupté (fruits du verger, jasmin, rhubarbe) que j'achète à la pâtisserie portugaise Forcado.
- Un Earl Grey: pour un petit coup de fouet pendant les après-midi difficiles. Je n'ai pas de marque chouchou - honnêtement, pour mes papilles, ils ont tous le même goût. Pourra éventuellement être remplacé par un autre thé noir aux agrumes.
- Un thé noir gourmand, au chocolat et éventuellement aux fruits: le Neige Blanche de Lupicia et le Chocolat-écorces d'oranges confites de Maison Bourgeon sont actuellement mes préférés, mais je ne me priverai pas d'explorer d'autres options cet hiver.
- Un thé joker: pour me laisser quand même la latitude de faire des découvertes.

Si vous êtes également fan de thé, à quoi ressemblerait la liste de vos 6 indispensables?

15 commentaires:

Sunalee a dit…

Le matin, il me faut un thé noir, aromatisé ou pas, mais j'ai une préférence pour les Earl Grey. Du coup, pour pouvoir varier tous les jours de la semaine, j'en ai au moins cinq. Pour le moment, je bois notamment le Earl Grey Brit Pop acheté à Hambourg (il fallait que je le cite juste pour le nom ;-) ). J'ai presque éliminé mes stocks de thés srilankais - pas sûre que j'en rachèterai - je préfère les Darjeeling en fait.
Quant aux thés verts, je me réjouis de pouvoir racheter du Wakayanagi très bientôt chez Ippodo à Kyoto (oui, je me la pète un peu !).

Tu m'a également convaincue avec le Hou Zi Hua Cha du Nong Cha, mais j'aime aussi leur Evergreen (un presque Earl Grey). Ces thés-là sont réservés pour ma tasse le matin au bureau (avec quelques autres qui changent et qui sont souvent ceux qui ne me plaisent pas à la maison).

Tout ça ne fait pas 6 thés mais biens quelques styles que je préfère. Mais cela fait bien un an que je n'ai rien acheté, justement pour vider un peu mes stocks après les razzias au Japon, au Sri Lanka et à Hambourg.

Anonyme a dit…

Partager avec... MERCI ! L’autre version me donne de l’urticaire 😃
Catherine

funambuline a dit…

Je ne bois pratiquement plus que des infusions froides. Et mon estomac ne supporte plus du tout le thé noir, snif.
Du coup ça réduit pas mal :

- une thé vert à la menthe, façon marocaine, qui me boost quelle que soit l'heure

- un thé vert chinois profond et "herbacé" (j'alterne entre plusieurs mélanges, mais mon préféré je l'avais acheté avec toi à Bruxelles "entre nuage et pluie", tuerie).

- deux thés verts aux agrumes (il y en a TELLEMENT de formidables)

Et, à ton grand dégoût, j'ajoute de l'excellent flor de jamaica-carcadé-fleur d'hibiscus, dont j'adore l'acidulé fruité. En plus c'est excellent pour tous les "problèmes de femmes", du coup je ne bois presque que ça au moins 1 semaine par mois...

VirGinie a dit…

Ahhhhhh merci pour le "partager avec"!!!!


Concernant le thé, ainsi que les tisanes et infusions pour ma part, je me suis laissée débordée également... Je m'interdis d'en acheter mais je résiste difficilement, hélas!

Anneso a dit…

N'étant pas une vraie théphile (même si j'en bois tous les jours vers 17h, c'est SACRE), je n'en ai pas du tout 6:
-Thé (vert) du Hammam de Palais des thés
-Thé (noir) Marco Polo de Mariage Frères
-Thé (noir) Chandernagor de Mariages Frères again.

That's all, folks (je suis polyglotte).

Bee a dit…

Je dois être blonde, mais si on ne partage pas avec, on partage comment? :-)

Sinon, je viens de découvrir le thé blanc, pur, et c'est une tuerie.

Et je me fais une joie de vider tous les pots de thé de ma maman, qui change de thé comme de chemise, et qui se me refile tous ses restes :-) (mais délicieux tout de même :-)) J'ai une préférence pour le thé noir parfumé, de préférence aux fleurs.

ARMALITE a dit…

@Bee: La nouvelle formule à la mode, c'est "Je vous partage + COD", ce qui me fait toujours grimper la tension à 46. Si tu ne l'as encore vue nulle part, tu es bénie des dieux.

Caroline DRX a dit…

Je me disais qu’il fallait que je fasse le même exercice ;), alors voilà :
- le Earl Grey Yin Zhen de Dammann (pour le réveil, avec un nuage de lait),
- un thé aux épices, le thé des mille collines de Dammann par exemple,
- le thé au chocolat de Lupicia,
- le Rehab (thé vert citron gingembre) de Kodama,
- les perles de Mo Li Cha de Comptoirs Richard (le seul thé au jasmin qui me plaît)
- un thé vert aux agrumes, Soleil Vert de Dammann (orange sanguine) ou/et Vive le thé du Palais des thés
Tant que j’y suis, j’ajoute 2 tisanes : tilleul et hibiscus.

Ness a dit…

Je suis devenue plutôt fan de tisane et roibos avec le temps.
En ce moment, je bois beaucoup de tisane au pamplemousse du salon de thé Tea for two à Saint-Gilles et les tisanes des deux marmottes. Quand j’ai envie d’un dessert, je prends le roibos calisson (ça goûte les amandes à fond, comme un goûter sucré). Et pour le thé, c’est sable émouvant (thé vert menthe fleur d’oranger de Café liégeois) ou un milky oolong.
Pour éviter d’accumuler et découvrir, je fais des petits sachets individules de découverte pr les copines qui font pareil :)

ARMALITE a dit…

@Ness: ah oui, j'aimais beaucoup le Sable émouvant que j'achetais au Café Liégeois de la gare du Midi, mais il a récemment été remplacé par un Rituals ^_^

mmarie a dit…

Aaah, savoir qu'en un lieu, ici donc, on partage à bon escient, quel plaisir. Merci aussi pour le "pas près de" que tu n'as pas souligné mais trop souvent écorché.

Allons-y pour la demi-douzaine :

- mon thé "de base" : noir, Yunnan (de chez mon petit dealer indépendant, à Saint-Gilles : jadis, quand j'habitais presque en face, j'y allais avec ma boîte, que je faisais remplir ; maintenant je l'achète moins souvent mais par 500 g) >> il m'arrive, en cas de pénurie, de le remplacer par un Assam ou un Orange Pekoe. Mais décidément c'est le Yunnan que je préfère. Le thé du matin >> théière d'un litre, j'en bois deux mugs, j'emporte le reste dans mon thermos.

- un Earl Grey, noir toujours, que je choisis au nez chez les détaillants qui en vendent en vrac. Variante agréable quoiqu'un peu gadget : le Blue of London du Palais des thés (Earl Grey + fleurs bleues)

- un oolong ou wu-lung, semi-fermenté. Préférence pour les variétés aux notes boisées. Mon chouchou actuellement : le Milky Oolong (Dille & Kamille)

- l'outsider : Keemun, un noir de Chine à nouveau (chez Tea4Two), rafraîchissant, rond, mais un peu trop peu corsé pour mon goût - voire trop subtil pour moi.

- un vert nature : de base (type gunpowder) à boire tel quel ou à la menthe fraîche, ou avec des tranches de gingembre, ou plus raffiné selon ce que j'aurai goûté dans un salon de thé par exemple.

- un vert parfumé : soit jasmin, soit gen-mai-cha (riz grillé).

J'en ai d'autres, et du tri s'impose ici aussi.
Les thés aromatisés aux fruits : bof. Quelques fantaisies en sachets efficaces en version glacée.
Et les tisanes : menthe, fenouil, thym, lavande, citron-gingembre, orange-gingembre, verveine.

ARMALITE a dit…

@mmarie: Le pas près est effectivement souvent massacré en pas prêt, mais ça me choque moins car c'est une faute d'orthographe et non de grammaire - ça ne s'entend pas à l'oral, donc je trouve plus d'excuses aux gens qui la commettent.

Anonyme a dit…

J'ai le même problème avec le thé : près d'une vingtaine de boîtes différentes, qui périment lentement mais sûrement dans mes placards... Maintenant je ne les achète plus qu'en format 50g, pour espérer les finir un jour. Malheureusement je digère de moins en moins bien le thé (et pas mal d'autres choses d'ailleurs). Une tasse par jour max, et encore... snif.

Méghane

agdel a dit…

Dans mon cas, il y des thés d'été et des thés d'hiver !
Quelques basiques "toutes saisons" : Strong breakfast pour se réveiller le matin, en alternance avec un thé noir à l'orange, un thé vert à la menthe pour les fins de repas, un thé vert aux agrumes pour 17h et un Hojicha grillé pour accompagner les plats asiatiques du soir
et puis
en été : un thé vert au citron (souvent préparé glacé), un thé breton au sarrasin (nos vacances en bord de mer…), un thé aux fruits : pêche vanillée, mangue ou fraise-rhubarbe
en hiver : un Lapsang souchong (délicieux avec une raclette !), un thé aux épices pour me réchauffer les jours de pluie, un thé de Noël, un thé gourmand (avec du chocolat, de la vanille, du caramel)
Tout ceci occupant à peine la moitié d'un tiroir de cuisine car je le conserve en sachets hermétiques.
Et cet été aussi, j'ai fini tous les sachets de thés pas terribles ou tisanes en infusions froides. Seul bénéfice de cette canicule : le désencombrement des infusions !

Allie a dit…

Ces derniers temps, j'essaye de privilégier les thés bio et/ou commerce équitable et j'ai découvert la marque Les Jardins de Gaïa qui propose une belle gamme et qui a le mérite de se trouver facilement en magasin bio.
Sinon, coup de cœur l'année dernière pour le thé vert de Noël 1336 (aussi une marque avec de belles valeurs à soutenir!). Je compte en racheter cette année!
C'était l'instant pub ;)