dimanche 5 août 2018

La semaine en bref #31





Lundi:
 Ayant ressorti la centrifugeuse pour préparer une soupe froide tomate/poivron rouge/pastèque/fraises, je m'étonne: "Il marche très bien cet appareil, je ne comprends pas pourquoi on ne s'en était pas servis depuis si longtemps". Après, devant la quantité de chair gaspillée et la chiantise du nettoyage, la mémoire me revient.
Au bout de presque 12 ans de vie commune, je finis par craquer et par hurler à Chouchou que s'il commence encore une seule phrase par "Y'a une série qui faisait ça très bien, c'était Les Sopranos...", je le passe par la fenêtre.

Mardi:
 Alors que j'achève la relecture d'un roman jeunesse que je n'enverrai à mon nouvel éditeur que mi-août pour ne pas l'affoler, je reçois un mail promotionnel du Serendip Spa. -20% sur les massages demain et après-demain. Le précédent remonte au mois de mars; ça fera un parfait auto-cadeau de fin de trad!
 Chouchou ayant eu une journée de boulot très pénible et le frigo étant passablement désert, nous allons dîner à La Meute au milieu d'une rue Lesbroussart envahie par la poussière et les engins de chantier. Au moins, ce n'est pas difficile d'avoir une table.

Mercredi:
 En me levant après une très mauvaise nuit (canicule + moustique affamé, le combo qui tue), je suis en train de nettoyer mon filtre à thé, les yeux encore collés de sommeil, quand je me rends compte que la poubelle grouille de vers blancs. Apparemment, la pulpe de fruits et de légumes d'avant-hier a tourné avec la chaleur. Ca réveille. Chouchou ce héros se dévoue pour tout nettoyer à la Javel dans la baignoire.
 La meilleure infusion à froid de la saison jusqu'ici est réalisée avec le thé vert au pamplemousse de Lupicia.
 Quand j'arrive au Serendip Spa, M. Oh est derrière le comptoir, et un instant, j'espère que c'est lui qui va s'occuper de moi. Mais non: quand on réserve au dernier moment, on n'a JAMAIS M. Oh. Mon masseur du jour est compétent et surtout silencieux, mais il n'a pas ses mains magiques. Néanmoins, je savoure ma séance de réflexologie plantaire.
 Après ça, je vais au Café Chyl luncher tardivement et papoter avec Gasparde une bonne partie de l'après-midi. Le début de la prochaine trad attendra demain.
 Oh, les carottes et les patates douces qu'on garde normalement dans un placard se sont littéralement liquéfiées à cause de la chaleur. Bon, ben jusqu'à nouvel ordre, on stocke tout au frigo.
 Calibre ne convient pas pour gérer ma bibliothèque numérique. En revanche, depuis la dernière fois que j'ai cherché vainement, l'app Kindle a rajouté la possibilité de créer des collections, ce qui devrait me suffire pour le moment.

Jeudi:
 Jamais je n'aurais cru qu'un jour, ça me servirait professionnellement d'avoir fait de la boxe. Non, je ne suis pas partie tabasser un mauvais payeur!
 Après 4 mois de stress intense parce que je suis convaincue d'avoir choisi des places hyper mal situées dans les 4 avions que nous devons prendre cet automne, je me décide à passer à l'agence de voyage pour demander s'il y aurait moyen de changer. En fait, nos places sont très bien (ou aussi bien que possible en classe éco), et l'employée me regarde avec le sourire fixe des gens qui, confrontés à un déséquilibré mental, s'efforcent de ne pas le contrarier de peur qu'il n'entre dans une rage meurtrière.
 Cocktail au LIB avec Gasparde, Sylvie et Mathilde. A cause d'un YouTubeur très connu (sauf de moi) qui a enlevé le fils de Sylvie en pleine nuit pour l'emmener faire un tour en montgolfière, nous nous demandons quel invité surprise pourrait venir nous réveiller à 4h du matin sans qu'on le transforme en chair à saucisse. Gasparde: "Michael Fassbender". Sylvie: "Jeff Goldblum". Mathilde: "Harrison Ford à l'époque du premier Indiana Jones" (au point où on en est dans l'improbabilité!). Moi: "Benedict Cumberbatch. Il a l'air intéressant et il est féministe." Gasparde: "Ah mais c'est pour discuter?"
 On papote tellement bien que quand je me décide à regarder l'heure, il est déjà 21h alors que j'avais dit à Chouchou que je serais rentrée vers 20h30. Gloups. En arrivant à l'appart', je m'excuse pour mon retard, mais Chouchou a un geste d'une désinvolture princière: "J'ai l'habitude que tu racontes n'importe quoi". HEIN?

Vendredi:
 Suite à ma conversation d'hier avec Sylvie, j'ai la curiosité de regarder une description précise du syndrome d'Asperger. Ah oui, c'est moi. Jusque dans le moindre détail: la logique et la mémoire, la difficulté à se situer dans l'espace, l'incapacité à supporter le bruit, le manque de compétences sociales, la propension à la colère, les intérêts ultra-limités, les comportements répétitifs pour contenir l'anxiété... J'essaierais bien d'obtenir un vrai diagnostic, mais une recherche rapide m'apprend qu'en France, c'est un vrai parcours du combattant, et je ne suis pas curieuse à ce point.
 Feu d'artifice de Laeken, seconde tentative. La foule n'est pas horrible, et on ne croise pas de petits os. Par contre, le feu lui-même est ridicule très court et tout petit (mais j'ai vu celui du 14 juillet à Carcassonne, qui doit être un des plus beaux au monde, donc je suis sans doute blasée). Et je réussis à rater absolument toutes mes photos. Sans parler des trois quarts d'heure de trajet fois deux dans un métro bondé et chauffé à blanc. Mais bon, je suis sortie de ma zone de confort et il ne m'est arrivé aucune catastrophe, ça reste encourageant!

Samedi:
 J'enfile une robe propre avant d'aller faire mon marché. Quand je rentre chez moi une heure plus tard, elle est à tordre et file directement à la lessive. Je n'ose pas me plaindre: il paraît qu'il fait jusqu'à 46° au Portugal en ce moment.
 Jeudi soir j'ai commandé une râpe électrique (la même que celle de ma soeur, testée et approuvée), qu'on m'a annoncée livrée dès aujourd'hui, ce que je trouvais étonnamment rapide. Ce matin, mail rectificatif: ma râpe arrivera le 10. Cet après-midi, coup de sonnette: c'est le livreur avec ma râpe. Faut pas chercher à comprendre.
 Barbecue chez les Gron-Chevalier. Le pâté maison et la fougasse d'Aigues-Mortes sont très réussis; j'essaie les transats basculants et m'amuse à chercher le point d'équilibre; je vois plein de chauve-souris passer dans le ciel à la tombée de la nuit. Par contre, aucun des chats de la résidence n'a envie de me faire de câlin, snif.

Dimanche:
 Je me décide enfin à terminer le dernier carnet de voyage que j'ai réalisé - celui de Lisbonne en mars 2017. Mieux vaut tard que jamais! Du coup, ça me redonne envie d'en faire un pour HK et Singapour, surtout si je renonce à emporter mon MacBook histoire de m'alléger et de faire une vraie coupure.
 Dernier après-midi à bouquiner à l'étage de Chouconut avant de rentrer à Toulon pour y passer le reste du mois d'août. J'avoue, j'ai hâte de retrouver ma clim' bien-aimée.

7 commentaires:

thi phane a dit…

Finalement ce n'est pas plus mal que ton appareil photo soit tombé en panne pendant le feux d'artifice. Ce moment là il est fait pour être regardé, pour en prendre plein les yeux, pour profiter sur le moment..Bref c'est à savourer par à regarder en replay sur un écran...

ARMALITE a dit…

@thiphane: Je n'ai pas dit que mon appareil était tombé en panne, j'ai dit que j'avais raté mes photos. Et je suis assez grande pour déterminer seule de quelle façon je dois apprécier un feu d'artifice ou autre chose, merci.

Mangaverse a dit…

Sur Asperger, tu connais la BD La différence invisible de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline ? Si jamais...

ARMALITE a dit…

@Mangaverse: Oui, à l'époque où il est sorti. Je me souviens avoir été agacé parce que les explications de la fin confondaient Asperger et simples introvertis...

Méghane a dit…

Salut,
Notre appart était infesté de moustiques l'année dernière (on en tuait entre 5 et 10 chaque nuit), puis on a mis ce genre de moustiquaires aux fenêtres : https://www.lesateliersdelaurene.com/moustiquaire-diy/

On n'avait pas tout à fait le matériel nécessaire, alors on a fait un peu plus basique avec des champlats et un pistolet à colle. Elles sont maintenues contre la fenêtre à l'aide de boîtes de boules quies vides... Pas très esthétique, mais c'est efficace !

Félicitations à ton compagnon pour le nettoyage de la poubelle, un vrai héros en effet ^^

ARMALITE a dit…

@Méghane: Oh, merci pour le tuyau! Les piqûres ne me dérangent pas trop, je ne suis pas allergique ni rien, mais le bzzzzz est super désagréable quand tu essayes de dormir!

funambuline a dit…

Team : "il y a une série qui fait ça très bien c'est The West Wing" et "tout est dans Friends".