samedi 28 juillet 2018

Les conversations absurdes #38


CHOUCHOU, s'arrêtant devant un restaurant: Oh, un KipKot! Ca fait longtemps que j'ai envie d'essayer. C'est un resto de poulet rôti. (Il déchiffre le menu et prend un air déçu.) Ah, mais ils ne vendent que du poulet par quart ou par demi. 
MOI (qui connais bien le bonhomme depuis le temps que je le pratique): ...Et toi, en fait, tu espérais des nuggets ou une autre recette transformée sans petits os. Comme tu ne veux manger de la pastèque ou des raisins que s'ils n'ont pas de pépins. 
CHOUCHOU, piquant du nez d'un air penaud: C'est ça. (Une pause.) Tu m'aimes quand même?
MOI: Oh, tu sais, hier soir, je t'ai fait conduire pendant trois quarts d'heure pour aller voir un feu d'artifice, et en arrivant sur place, j'ai décrété qu'il y avait bien trop de monde et qu'il fallait qu'on reparte immédiatement. Et tu ne m'as pas fait le moindre reproche, donc bon. 
CHOUCHOU, hochant sagement la tête: Je comprenais très bien. S'il y avait eu des petits os, moi non plus, je n'aurais pas voulu rester.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est génial votre couple:D
Bisous Nad ;)

elmaya a dit…

L’amour se niche dans les petits…os.

Clarisse a dit…

Vous êtes mignons :D

(Je me suis dit "non, c'est cucul et inutile, d'écrire ça", puis je me suis souvenue d'un ancien article, où tu parlais de cette retenue qu'on a trop souvent, surtout pour dire des choses gentilles, alors bon... je l'ai écrit qd-m :D )