mardi 12 juin 2018

[GLASGOW] Une journée sur la Mural Trail





Glasgow n'est pas particulièrement belle; j'irais même jusqu'à dire que je l'ai trouvée encore plus moche que Cologne qui occupait depuis quelques mois le sommet de mon hit-parade personnel. Ses façades traditionnelles mal entretenues, couleur de rouille ou de suie, se mélangent à nombre d'immeubles modernes massifs et sans charme. De plus, en ce moment, le centre-ville est littéralement éventré par des travaux de construction ou de rénovation des chaussées. Autant dire que les photos un peu jolies se méritent.

Chouchou s'en fout, il adore photographier des trucs moches, décrépits ou en ruines ce qui explique sans doute pourquoi il fait tellement de portraits de moi. Moi, ce genre de paysage urbain me fait assez vite déprimer. Pour contourner la difficulté, et parce que nous n'avions pour des raisons budgétaires programmé ni escape game ni visite de musée durant ce bref séjour dans la plus grande ville d'Ecosse, nous avons décidé de nous balader à la recherche des superbes fresques murales qui pullulent dans ses ruelles. La carte complète se trouve ici.




















J'ai deux préférées. D'abord le St-Mungo que l'on voit en ouverture de ce billet, et qui n'a pas été nommé ainsi par son auteur mais par ses admirateurs, en référence à la cathédrale voisine. C'est vrai que la bonté, l'humilité et la douceur qui se dégagent du personnage en feraient un merveilleux Saint des temps modernes. Ensuite l'immense fresque des créatures des bois que je ne peux vous présenter que découpée en morceaux. Toutes deux sont l'oeuvre de Sam Bates, un Australien installé à Glasgow qui sévit sous le pseudonyme de Smug. Avec les autres fresques de cette Mural Trail, elles apportent une note de beauté et de couleur fort bienvenue dans les rues de la ville. 

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Merci pour ce bout de voyage.
Bisous Nad ;)