mardi 22 mai 2018

Comment occuper utilement un mois de chômage technique





Si je dois rester un mois entier sans bosser, il est hors de question que je passe mes journées à me morfondre en regardant baisser le solde de mon compte bancaire. Improductive sur le plan professionnel, il va falloir que je le sois sur à peu près tous les autres plans possibles pour ne pas sombrer dans la déprime. Quelques idées d'occupations utiles qui ne me coûteront rien:

- Aller faire un don de sang, ou même de plaquettes si je peux *
- Me pencher enfin sur le concept de SEO pour l'appliquer à ce blog; comprendre comment attacher des mots-clés à mes photos
- Aller lire au parc à côté de chez moi - double effet Kiss Cool: je prendrai l'air, et je ferai baisser ma PAL
- Ecrire davantage de critiques sur L'Annexe **********
- Faire un peu de yoga chaque jour, voire tester le fameux programme de fitness pour les plus de 40 ans repéré il y a deux mois *
- Reprendre sérieusement les cours de coréen sur Duolingo (jusqu'ici, j'ai fait ça de manière assez sporadique, découragée par la difficulté de la prononciation et de la compréhension orale) *
- Eplucher les guides de voyage sur Hong Kong et Singapour afin de préparer une ébauche de programme **
- Suivre un MOOC, si j'en trouve un sur un sujet qui m'intéresse
- Rattraper mon retard de conférences TED ****
- Dessiner mon quotidien avec ce hors-série de Flow Magazine
- Tester des recettes de cuisine, notamment des compositions différentes de Buddha bowls ****
- Essayer de nouvelles séries (dans le collimateur: "Patrick Melrose" avec Benediiiiict, "Travelers" à côté de laquelle je suis inexplicablement passée jusqu'ici, et Chouchou est intéressé par "Legion" même s'il ne sait pas qui c'est et que c'est moi qui ai dû le lui expliquer) ***

Aucun commentaire: