lundi 23 avril 2018

La semaine en bref #16





Lundi:
La semaine commence bien: ma grande copine B. m'annonce qu'elle part chez Le Seuil et que bien sûr, on continuera à bosser ensemble une fois qu'elle sera là-bas. Du coup, en plus d'être ravie pour elle, je suis ravie pour moi.
 Journée relecture au Living Room avec du cake à la poire et une délicieuse salade pois chiches rôtis/shiitake. J'envoie ma trad à l'éditrice avec quelques palpitations: c'est la première fois que je travaille pour elle, j'ai adoré le bouquin, il me semble avoir fait du bon boulot et j'espère qu'elle sera du même avis que moi.
 Je rentre à travers le parc Léopold. Les saules pleureurs sont couverts de feuilles vert tendre; un étudiant dort allongé au bord de la mare; de petites fleurs violettes se balancent dans la brise: youpi, c'est le printemps!

Mardi:
 Comme j'ai rendu ma trad très en avance hier, je décide de m'accorder deux-trois jours de congés pour m'occuper de diverses bricoles en souffrance: paperasse, prise de rendez-vous... Et puis aussi pour glander un peu, parce que je le vaux bien.
 Un mail de l'AB m'annonce qu'il reste quelques places libres pour le concert des Brigitte demain soir. J'avais bien fait de me mettre sur liste d'attente il y a plusieurs mois!
 Fin officielle de la ma saison de la couette: crevant de chaud au point de ne pas arriver à m'endormir, je me relève à une heure du mat' pour la sortir de sa housse et l'entasser sur la moitié de lit de Chouchou (qui la veut encore, lui).

Mercredi:
 Mon coiffeur est malade, ma frange est tellement longue que je ressemble à un bobtail et que je dois nettoyer mes lunettes 47 fois par jour. En sortant de la douche, je prends des ciseaux et je coupe.  Le résultat? Hé bien, je vais souvent être de dos sur les prochaines photos que Chouchou prendra de moi.
 Voyant que le planning du nouvel escape game Harry Potter d'Edimbourg se remplit à toute allure, je tente de faire une réservation, mais... les paiements ne sont pas sécurisés. J'envoie un mail aux organisateurs pour leur dire que j'ai "vraiment vraiment envie de jouer leur salle, mais vraiment vraiment pas envie de me faire pirater ma carte bancaire".
 Je vais chercher Shermane à la descente de son Ouibus; on passe poser ses bagages à l'appartement Air B'n'b qu'elle a loué (et où je me verrais bien habiter s'il était un poil plus lumineux), puis on va goûter chez Méert, visiter une expo sur la bédé chinoise au CBBD, acheter du thé au Nong Cha, boire un mojito à La Machine et dîner rapidement au Yi Chan avant que je rejoigne Chouchou devant l'AB.
 Le concert des Brigitte est très sympa; tout le monde danse pendant le premier et le dernier tiers durant lesquels se succèdent les chansons les plus pêchues, et tout le monde écrase une larmichette pendant la partie du milieu consacrée aux morceaux calmes et sentimentaux. Ou peut-être que c'est juste moi à cause de "Mon intime étranger". Si ça vous intéresse, les photos de Chouchou sont ici.
 Quand on sort, il est 22h30 et je n'ai toujours pas froid bien qu'en T-shirt à manches courtes sans veste par-dessus. Il aura été très bref ce printemps: nous voilà déjà en été!

Jeudi:
 De deux choses l'une: soit le fromage blanc que j'avais entamé hier matin s'est fait repousser un opercule, soit Chouchou a boulotté tout le reste du pot l'après-midi en mon absence et est allé en racheter un autre dans la foulée. J'hésite à lancer des accusations sans preuves. Si ça se trouve, le fromage blanc est le Clark Kent des produits laitiers, et il possède des pouvoirs insoupçonnés.
 Première application d'écran total avant de sortir, première lunettes de soleil et premières sandales de l'année - en évitant les premières ampoules grâce à ma fidèle crème Nok.
 Je me réjouis d'avance à l'idée de passer l'après-midi à bouquiner à la terrasse du Stam avec un de leurs délicieux thés glacés maison. Sauf que l'électricité est en panne dans tout le pâté de maisons et qu'ils ne peuvent me proposer qu'un soda tiède. Euh non merci.
 Contre tout attente, la prochaine Funko Pop de ma collection ne sera pas le T-Rex de Jurassic Park mais Miss Tick, trouvée tout à fait par hasard à la Fnac, et dont je découvre à l'occasion que son nom originel était Magica de Spell. Cette sorcière glamour, caractérielle et poissarde, qui échouait toujours à voler le sou fétiche d'oncle Picsou était mon héroïne jusque vers mes 8 ans (après j'ai reporté mon admiration sur Fantômette).
 Dîner à l'Ouzerie avec Chouchou, Shermane et Sunalee. J'étais tellement occupée à goûter nos dix mezze (enfin non, neuf: je n'ai pas touché au poulpe au miel) que je n'ai même pas pensé à prendre de photos. Mais tout le monde apprécie le repas, c'est l'essentiel!

Vendredi:
 Début de ma nouvelle trad. Après celle-là, mon planning est vide pour le moment; il va falloir que je me bouge pour chercher du taf.
 Deux mois et demi. C'est le temps qu'il m'aura fallu pour tuer la première des succulentes achetées chez Groendekor. Et les feuilles de ma précieuse beaucarnea ont commencé à brunir d'un coup cette semaine. Je suis désespoir.

Samedi:
 Oui, nous avons galéré pour arriver jusqu'à Halle, et les jacinthes sont plus difficiles que prévu à photographier. Mais hé, ça aurait pu être pire: j'aurais pu me faire piquer par une tique dans les bois. Et ne pas avoir le premier barbecue de l'année pour me consoler.

Dimanche:
 Pas d'ail des ours au marché ce matin, caramba. Mais ça fait du bien de sortir un peu de la maison pour profiter du soleil - et, OK, engouffrer deux portions de pad thai du Chang Noi sur un banc en face de la librairie Flagey.
 Un après-midi paresseux à bouquiner sur le lit en sous-vêtements, avec un verre d'eau parfumée citron/menthe/concombre à portée de main. La vie est dure.
 Le soir, on teste cette recette en divisant par deux la quantité de saucisse, en multipliant par deux la quantité de légumes et en rajoutant 2-3 trucs pour donner du goût. Et on entame "La casa de papel", dont je suis très surprise de comprendre 80 à 90% de la bande-son en VO.

1 commentaire:

Melle Mars a dit…

Malheureuse ! Ne jamais se couper la frange les cheveux mouillés :D ! (Mais en fait, c'était très bien)