dimanche 18 février 2018

Les conversations absurdes #26


Nous venons d'avoir une longue conversation sur la privatisation prochaine du rail français et belge. Sans surprise, je suis contre. 
MOI (un peu énervée): De toute façon, les transports en commun, c'est comme l'éducation et les soins médicaux: tout le monde en a besoin, donc, ça doit rester un service public. 
CHOUCHOU (le nez dans ses raviolis): Alors pourquoi le fromage, c'est pas un service public?

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Très bonne question,pertinente :D
Il a l'art de dédramatiser toutes les situations ton chéri lol
Mais sinon je suis de ton avis ;)
Bisous Nad :)