jeudi 15 février 2018

[BRUXELLES] Une masterclass cocktails à l'hôtel Le Châtelain





J'avais tellement aimé le brunch au champagne de l'hôtel Le Châtelain, la qualité de l'accueil et les cocktails que j'étais retournée prendre au bar avec une amie quelques jours plus tard, que je n'ai pas hésité une seconde lorsqu'on m'a proposé de tester leur nouvelle masterclass cocktails. Un mardi soir, en compagnie d'une douzaine d'autres journalistes, blogueurs et instagrameurs, j'ai donc découvert leur salle à manger transformée en vaste atelier, avec des stations de travail pour deux personnes extrêmement bien équipées: alcools basiques, instruments parfois bizarres aux yeux d'une néophyte, corbeille de fruits frais, grand seau à glaçons... 




Hassan, le barman de l'hôtel, nous présente rapidement le programme du jour. D'abord, nous allons confectionner sur son exemple deux cocktails classiques, puis chacun de nous sera invité à préparer sa propre création qu'un jury composé de lui-même et de Marion, la chargée de communication de l'hôtel, goûtera pour choisir la meilleure de la soirée. En jeu: l'inscription de ce nouveau cocktail à la carte du Châtelain pour un mois, et la possibilité pour le ou la gagnante de venir le savourer gratuitement au bar pendant la même durée. 




Nous commençons par préparer un Old Fashioned, mélange de Bourbon, de sucre roux, d'angostura, d'eau gazeuse et, pour changer un peu, de marasquin ou de liqueur de pêche de vigne. Le tout mélangé à la cuillère plutôt qu'au shaker, ce qui rend la manipulation assez simple et quasi impossible à rater. Du moins, jusqu'au moment où il faut faire flamber l'alcool exprimé d'une écorce d'orange et où je ne réussis qu'à me brûler les doigts avec mon briquet... Hum. 




Après ça, un daiquiri à la fraise. Rhum blanc, sirop de sucre, jus de citron vert pressé d'une manière totalement contre-intuitive et fraises fraîches bien qu'un peu pâlottes (parce bon, février, c'est pas trop la saison...). Cette fois, il faut secouer tout ça. Mon shaker n'est pas bien fermé et fuit; Hassan a pitié de moi et vient le fermer correctement; du coup quand je veux le rouvrir, je me meurtris vainement le talon de la main, et Hassan doit encore voler à mon secours. Re-hum. 

Le temps de finir nos verres, et c'est déjà le moment de passer à la partie créative. Il y a des dizaines et des dizaines d'ingrédients, et faute d'instructions spécifiques ou de la moindre expérience en la matière, je ne sais absolument pas par quel bout commencer. En panne d'inspiration, je finis au bar où une autre participante fait goûter ses lasagnes végétariennes (délicieuses, soit dit en passant). Et quand Hassan annonce qu'il ne reste que cinq minutes, je me dépêche de mélanger cinq ou six trucs un peu n'importe comment, d'en renverser la moitié sur la table en essayant de les transvaser du shaker au verre et de coller une pauvre framboise sur le bord. Quelque chose me dit que ça ne va pas être l'invention du siècle. 

En effet, quand Hassan, après avoir goûté plusieurs autres cocktails et commenté leur composition, en termes souvent flatteurs, arrive au mien, il repose mon verre en grimaçant et en disant: "Non, ça c'est pas bon". La preuve est faite: mixologue, c'est un métier, et ça ne va jamais devenir le mien. Mes petits camarades semblent néanmoins beaucoup plus doués que moi, au point qu'Hassan et Marion peinent à départager deux de leurs cocktails - très différents l'un de l'autre - avant de les déclarer gagnants tous les deux. Les participants de l'atelier ont alors le droit de goûter ce qu'on fait les autres, et j'avoue: il y a des trucs vraiment pas mal dans le lot. A peu près tous sauf ma mixture, en fait. Les cocktails, désormais, je n'essaierai plus de les préparer: je me contenterai de les boire!




Si vous souhaitez organiser une masterclass cocktails avec un groupe de 10 à 20 personnes pour un anniversaire, un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, un team building ou n'importe quelle autre occasion, l'hôtel se charge de tout pour vous, n'hésitez pas à les contacter pour demander un devis!

Rue du Châtelain 17
1000 Bruxelles


Aucun commentaire: