dimanche 7 janvier 2018

La semaine en bref #1




Lundi: 
Après trois jours de pluie et de grisaille, il faisait un temps magnifique le matin où on a quitté Cologne. Et - surprise! - une météo de merde quand on a débarqué à Bruxelles. M'en fous, la semaine prochaine, je retourne me mettre au chaud dans le Sud de la France. 
★ J'ai fait des potatoes pour la première fois, et c'était pas mal, mais la prochaine fois, je modifierai le mélange d'épices (aussi: je rachèterai du paprika, le nôtre étant périmé depuis 2010). Cette première velléité culinaire de l'année a coûté la vie à un grand saladier Ikea en verre vieux de dix ans; puisse-t-il reposer en paix au paradis des saladiers. 

Mardi:
★ Fidèle à mes intentions pour 2018, je me suis créé un compte Good Reads - sous le pseudonyme d'Armalite, si vous voulez me demander en amie.
J'ai dû interrompre la construction de ma fusée Lego pour aller faire les courses chez Delhaize. Ce quotidien trivial aura la peau de ma créativité scientifique.

Mercredi:
★ J'ai attaqué ma première trad de l'année, un roman jeunesse sympa comme tout qui vient juste de paraître aux USA.
★ Je suis passée chez Look 50's voir si les bottines Art Harlem brodées de fleurs que je guignais depuis un moment étaient soldées. Réponse: oui, mais il n'y avait plus ma pointure. Par chance, je les ai trouvées quasiment à -50% sur Amazon. Par contre, le joli manteau à capuche que j'espérais m'offrir est en rupture chez Belldandy, et même à plein tarif, je n'ose pas le commander sur le site de la marque Collectif parce que le renvoi en Angleterre serait galère si la taille ou la qualité ne me convenaient pas.
★ Après une descente en bonne et due forme chez Filigranes, je suis allée me faire mon premier cocktail-lecture de l'année au bar de l'Hôtel Le Berger. Le nouveau barman n'est pas très avenant et les petits zakouskis ont de nouveau disparu. Je continuerai à y aller seule pour la proximité et le confort des fauteuils, mais je n'y donnerai plus mes rendez-vous.
★ Pour enchaîner, j'ai proposé à Chouchou de me rejoindre au Yamato afin de nous goinfrer du premier miso katsu ramen de l'année. Le genre d'offre qu'il ne sait pas refuser. J'ai l'impression qu'ils ont un peu modifié la recette - le bouillon m'a paru moins aillé que d'habitude, donc un chouïa moins goûtu mais nettement plus digeste. La preuve: pour une fois, j'ai réussi à finir mon bol. Et j'ai bien dormi la nuit d'après.

Jeudi:
★ Quand je l'ai contactée au sujet de la réduc promise il y a longtemps, la Game Master qui nous avait reçus chez Questomatica en septembre 2016 m'a dit qu'elle se souvenait encore "de nous et de notre enthousiasme". On retourne à Amsterdam tester leur salle "jeux d'arcade 80's" en avril!
★ Dans la fameuse recette de soupe à la tomate, j'ai remplacé les tomates en conserve ordinaires par des tomates cerise. C'était encore meilleur. Modification adoptée à 100% des voix exprimées dans notre foyer.

Vendredi:
★ Après les SP qui mettent des mois à arriver et les avis de passage invisibles soi-disant déposés dans ma boîte alors que je n'ai pas bougé de chez moi, la Poste présente: le colis qui apparaît directement sur mon paillasson, au deuxième étage d'un immeuble dont la porte d'entrée est verrouillée, et ce sans qu'aucun livreur n'ait sonné ou frappé. PUIS, plus tard dans la journée, un mail m'avertissant que mon colis n'a pas pu m'être livré. Le chat, c'est so 2017 - place au colis de Schrödinger.
★ Une conversation avec Sunalee m'a poussée à sortir de ma PAL un récit de voyage au Japon qui languissait là depuis des années, et dans lequel je me suis plongée avec délectation. Tout espoir n'est donc pas perdu pour mes "vieux" bouquins en attente!
★ Chouchou a acheté spontanément une galette des rois, et comme je n'aime pas la frangipane, j'ai eu peur l'espace d'un instant. En fait, elle était fourrée à l'abricot - et délicieuse. Même si j'ai failli me casser deux dents sur la fève "Reine des neiges".

Samedi:
★ On a coché la case "sport" avec un cours d'aerial yoga où on a fait la saucisse et la banane (2018 sera sexy); on a coché la case bouffe avec un goûter chez Coco Donuts (dont on a trouvé les donuts compacts et secs, pas bons du tout comparés aux merveilles moelleuses de chez Chouconut); on a coché la case "culture" avec la dernière expo du Centre Culturel Coréen (moui bon bof); on a coché la case "shopping" avec, en ce qui me concerne, des achats dans pas moins de 4 librairies d'affilée (on ne pourra pas dire que je ne soutiens pas mon secteur d'activité); on a coché la case "détente" avec des donburi du Takumi livrés à la maison et dévorés devant le dernier épisode de "The Good Place", puis la reprise de "The witness" abandonné six mois plus tôt parce qu'on butait sur une de ces foutues ombres portées (j'ai fini par admettre qu'il n'était pas honteux de chercher la soluce de cette énigme précise si c'était pour ne pas jeter le reste du jeu). Bref, on a passé une excellente journée - mais oublié d'aller à l'Univers du Sommeil pour remplacer nos oreillers comme prévu.

Dimanche:
★ J'ai refait ma colo pour la première fois depuis ma nouvelle coupe fin novembre. Cheveux plus courts, donc moins lourds, et raie approximative sur le côté plutôt que droite au milieu = repousse beaucoup plus discrète. J'ai aussi besoin de deux fois moins de produit qu'avant. Bref, des économies de temps et de sous!

Toute la semaine:
★ On a regardé "Paris etc.", qui démarre sur une scène de cul drôlissime, mais dont le côté ultra-bobo n'a pas tardé à me gêner (alors que je suis moi-même l'incarnation du concept). Bon, les trajectoires des cinq héroïnes m'ont quand même suffisamment intéressée pour que je me fasse les 12 épisodes en 5 jours - et que je chiale ma race à la fin.

1 commentaire:

nini a dit…

J'adore votre blog. Je lis tous vos articles. Vous avez une certaine plume. Une bonne année 2018 à vous et vos proches.