dimanche 10 décembre 2017

C'était la semaine où... (#49)




...j'ai craqué et acheté mon premier guide sur Hong-Kong et Macao pour préparer les vacances de l'automne prochain. Depuis le temps que j'en rêve, je vais le mitonner aux petits oignons, ce voyage!

...la secrétaire de ma dentiste m'a appelée pour me dire de venir à 11h30 plutôt qu'à 11h45 au nouveau cabinet, mais je suis passée à 11h50. La machine à carte ne fonctionnait pas encore et je n'avais pas mon chéquier; j'ai dû payer en liquide. La feuille de soins ne pouvait ni être télétransmise directement à la CPAM, ni même émise tout de suite pour que je l'emporte. Et une fois à l'autre bout de la ville, je me suis aperçue qu'elle avait oublié de me rendre ma carte Vitale. Je n'ai même pas râlé: je suis prête à accepter bien pire que ça pour un détartrage sans douleur. 

...j'ai été ravie de pouvoir manger ma pizza napolitaine sur la nouvelle terrasse couverte et chauffée de Marco, même s'il paraît que c'est un gros bordel à monter tous les matins. 

...chez Lilith, j'ai craqué pour un hybride de robe d'hiver et de veste longue absolument sublime, une pièce de fin de série à 95€ au lieu de 495. Maintenant, je vais être obligée de sortir avant le mois de mars pour me montrer avec. 

...il faisait si beau et si doux que j'ai voulu aller boire un cocktail glacé à la terrasse du Chamo. Qui s'est révélé fermé jusqu'à fin février selon l'annonce dans la vitrine. Ah oui, quand même, ça fait de belles vacances.

...après que Facebook m'a demandé si je connaissais l'ex-femme de l'Homme-ce-chacal-jaune, un statut sur la mort de Johnny a fait ressortir de leur terrier la moitié de mes vieux potes de JdR que je n'ai pas vus depuis 20 ans. De nos jours, on ne peut plus jamais perdre contact avec PERSONNE, et je trouve ça vraiment étrange, cette nouvelle impossibilité d'oublier réellement qui que ce soit.

...mon superbe calendrier de l'avent Theodor ne rentrait pas dans ma valise; j'ai dû l'éventrer pour en sortir tous les sachets de thé et les babioles qu'il contenait et les foutre dans un sac en vrac. C'était bien la peine de m'offrir un truc qui coûtait une fortune à cause essentiellement de l'emballage, pffff.

...après test de la deuxième variété (cheesecake-framboise), plus aucun doute n'est permis: malgré leur chouette nom et leur joli rendu sur Instagram, les éclairs de génie de Christophe Adam sont à la fois quelconques et hors de prix.

...à l'embarquement du Thalys, une jeune femme m'a abordée pour savoir si je pourrais rapporter à Bruxelles une clé avec laquelle elle était partie par mégarde, et la donner à son ami à la descente du train. Je me suis demandé pourquoi elle m'avait choisie parmi tous les passagers de ce train bondé: je ne crois pas avoir une tête particulièrement aimable, mais je portais mes lunettes rouges dont le côté loufoque doit me donner l'air sympa. Bref, j'ai accepté volontiers - c'était un service facile à rendre.

...une autre de mes succulentes est décédée. De neuf cet été, je suis tombée à trois survivantes seulement. Quand je vous dis que je n'ai vraiment pas la main verte.

...on a été luncher chez Banh and rolls qu'on voulait tester depuis longtemps. On y a mangé le banh-mi le moins subtil et le pho le plus fade de toute notre vie. Bon, ben on ne reviendra pas.

...je suis allée chez Be Creative by Schleiper m'acheter trois pelotes de Big Wool Rowan pour commencer mon plaid islandais. Un peu plus d'une heure après m'être mise au travail, j'avais déjà utilisé la totalité d'une pelote à 15,50€ et monté seulement 8cm. Je me souvenais à la fois combien j'adorais travailler la laine, et pourquoi j'avais fini par renoncer. Afin de limiter les dégâts, je suis allée fouiller sur eBay où j'ai trouvé la même référence de pelote à 9,09€ chez un marchand anglais. Ce sera toujours ça d'économisé.

...j'ai dû me résoudre à jeter une de mes robes d'hiver préférée, l'Anatopik noire et orange qui m'a valu tant de compliments: elle est probablement passée au séchoir par erreur l'an dernier, parce que la partie tricotée a horriblement feutré et rétréci, et il me manque désormais 10 cm de manches. Pffff.

...on a commencé la série "Dark", thriller temporel allemand à l'ambiance glauque, et tout de suite accroché très fort.

...j'ai réussi à faire un chameau décent à l'aerial yoga. Par contre, l'arc (que Chouchou réussit très bien), y'a juste pas moyen. Sur l'avant ou les côtés, je me plie tant qu'on veut, mais vers l'arrière, j'ai zéro flexibilité.

...j'ai créé une page "Ma PAL", accessible par un onglet sous la bannière du blog. Je la mettrai à jour chaque début de mois. Sur ma lancée, je me suis fait une Google Sheet pour le suivi des services de presse reçus, car je commençais à tout mélanger.

...on a emmené les Gron-Chevalier au Green Mango, où j'ai mangé le burger du mois: steak de gibier, confitures d'airelles, pleurotes. Plus frites-ketchup. Je m'attendais à ne pas digérer, comme d'hab, mais c'est très bien passé. Du coup, j'ai démasqué le coupable de ma grogne gastrique: ce n'est pas la viande mais la mayo - ou les sauces crémeuses, genre celle au poivre que j'aime tant. Bon à savoir!

...il a neigé tout dimanche matin; du coup, petite nature que je suis, j'ai renoncé à aller faire le marché. Tant pis pour les légumes frais: ce soir, on mangera des crêpes!

Aucun commentaire: