lundi 6 novembre 2017

C'était la semaine où... (#44)




...la nouvelle éditrice pour laquelle je vais enchaîner deux trads début 2018 m'a TELEPHONE pour qu'on s'accorde sur les dates de remise. Je ressemblais à un lapin pris dans les phares d'une voiture, mais je pense que ça ne s'est pas trop entendu dans ma voix.

...je me suis rendu compte qu'au bout de dix ans de pratique, je ne sais toujours pas quoi faire de mes boobs dans la posture du pigeon. Mais la longue séance de yin yoga entre la fin de ma journée de travail et la préparation du repas du soir, c'est tellement bon que je devrais en prendre l'habitude cet hiver.

...pour compenser la baisse de forme due au changement de saison, j'ai recommencé une cure de fer végétal et de magnésium noté que je devais racheter du magnésium.

...on s'est fait la soirée d'Halloween du LIB avec Gasparde et Bohemond. Les cocktails créés spécialement pour l'occasion étaient super jusque dans la déco. J'ai adoré mon Zombie, et découvert en buvant un Transfusion O+ que je n'aime pas du tout le mezcal. (Commentaire de Gasparde, avec une grimace comique: "Ca goûte le vieux cendrier." Je suis assez d'accord.)

...le mercredi férié ensoleillé, passé à se goinfrer le midi chez des amis puis à digérer en bouquinant sur leur canapé, avait de belles allures de dimanche et coupait très joliment la semaine de boulot en deux.

...on a dévoré la saison 2 de "Stranger things" et beaucoup aimé. Je ne raffole pas de l'ajout de Billy et de Max, mais la série continue à titiller à fond le nerf de la nostalgie, ce qui fonctionne bien sur moi.

...j'ai passé l'essentiel d'une journée de travail à me documenter sur l'équipement utilisé pour la chasse au grand gibier. Alors que si mon père avait encore été là, il aurait suffi que je l'appelle pour avoir mon renseignement. Parfois je crois que je me suis faite à son absence, et puis parfois, le chagrin me cueille sans prévenir aux moments les plus inattendus.

...j'ai acheté du safran et manqué faire une crise cardiaque. 7,50€ le demi-gramme. On va tâcher de ne pas gaspiller.

...j'ai constaté que si aucun acteur actuel ne me donne de palpitations, le rockeur blond quinquagénaire à guitare électrique et fringues noires moulantes fait toujours bien la blague, lui. Graou.

...on a compris pourquoi Ibis fait tant de pub pour la literie de ses chambres d'hôtel. Le matelas ferme et moelleux à la fois, je ne pensais pas que c'était possible - et pourtant.

...j'ai craqué pour de ravissantes bottines rouges à bout pointu à la Basement Sale de Noë. Elles ont une légère tache sur l'extérieur du talon droit, et du coup, elles coûtaient 79€ au lieu de 169. Je ne m'achète plus beaucoup de chaussures depuis deux ou trois ans, mais là, ça valait vraiment la peine: c'est pile ma couleur et elles ne ressemblent pas à mes autres paires. Je sais que je les porterai.

...on a découvert par hasard la plus chouette librairie et le plus chouette café d'Anvers, et longuement traîné aux deux endroits. Du coup, j'envisage de publier un mini-guide de mes adresses préférées dans cette ville.

...j'ai découvert qu'en belge, "orthophoniste" se disait "logopède".

...invités à tester le brunch au champagne du Châtelain Brussels Hotel, on a eu le plaisir d'y croiser Charline du blog Minimalist Coffe Girl que j'avais déjà rencontrée à plusieurs events Sushi Shop. Le reste, je vous le montre et vous le raconte dans un billet cette semaine.

3 commentaires:

Ladypops a dit…

En Suisse on coupe la poire en deux entre la France et la Belgique... nous on dit Logopédiste ;D

nelly poipoi a dit…

Un grand oui pour des adresses cool sur Anvers. Vive toi.

shermane a dit…

Stranger Things saison 2 a été une torture au début, puis ça s’est amélioré, mais j’ai quand même fini la saison en roupillant sur monsieur. Il faut dire que, n’ayant aucune référence 80s, tout ou presque me passe au-dessus de la tête. Et mettre Wynona Rider dans ce rôle, quel gâchis de talent !

Sinon, je suis curieuse de savoir ce que tu vas faire du safran.