mardi 7 novembre 2017

[BRUXELLES] Robert Doisneau au Musée d'Ixelles



"Le baiser de l'Hôtel de ville" est sûrement l'une des photos les plus célèbres de l'histoire, et celle qui a fait connaître son auteur Robert Doisneau du grand public. Mais vous connaissez sans doute aussi "L'enfer", qui montre un policier en képi et pèlerine passant très sérieusement devant l'entrée d'un nightclub façonnée en forme de démon grimaçant, ou "Les deux frères" qui illustre l'affiche de la rétrospective que le musée d'Ixelles consacre actuellement à l'artiste. 








Robert Doisneau, pour moi, ce sont des photos en noir et blanc qui montrent des gens ordinaires dans les rues de Paris en soulignant l'énergie, la gaieté, voire la petite touche de magie qu'on peut trouver dans le quotidien. On sent que l'homme était un humaniste, quelqu'un qui aimait ses modèles et les gens en général et qui portait sur eux un regard très tendre. Si tendre que même lorsqu'il est parti en Californie faire un photoreportage sur la vie des riches, il a réussi à mettre en évidence le côté touchant de cette débauche de luxe, sans rien de l'ironie grinçante qu'aurait fait ressortir un Martin Parr. La série d'images en couleur qui en découle, joliment mise en valeur par des murs peints en rose, est sans doute la plus surprenante de cette exposition.






On notera également la présence, à l'étage, de portraits de célébrités de l'époque: Picasso, Braque et d'autres artistes dont l'histoire a moins retenu le nom, généralement à l'oeuvre dans leur atelier. Et même si ce ne sont pas les photos qui m'ont le plus touchée, dans l'ensemble, je ne peux que vous recommander la visite de cette très belle rétrospective. 

jusqu'au 4 février 2018
Musée d'Ixelles
Rue Jean Van Volsem 71
1050 Bruxelles
Ouvert du mardi au dimanche, de 9h30 à 17h

Aucun commentaire: