jeudi 9 novembre 2017

[BRUXELLES] Les brunchs du dimanche (48): Le Châtelain Brussels Hotel




Une invitation à tester le brunch au champagne d'un hôtel 5, ça ne se refuse pas. "Si jamais ton amoureux n'est pas disponible pour t'accompagner, fais-moi signe", m'a dit une amie deux jours plus tôt. Ce à quoi j'ai répondu: "Oh, il a vu les photos du buffet sur leur site internet. Même mourant, il viendra." 






Dimanche dernier, nous avons donc bravé la météo menaçante pour nous rendre à l'hôtel Le Châtelain, dans la rue et le quartier du même nom (au moins, c'est facile à retenir). Arrivés à midi, en tout début de service, nous avons été accueillis chaleureusement et avons pu choisir notre table dans la salle encore vide - mais qui n'a pas tardé à se remplir. Une serveuse est aussitôt venue nous apporter une flûte de champagne. Nous avons trinqué en lorgnant sur le buffet aussi splendide que prévu, même si sa composition varie d'une fois sur l'autre en fonction des produits de saison disponibles à ce moment-là. En ce début novembre, pour compléter les plats et les desserts préparés dans les cuisines de l'hôtel, on pouvait ainsi admirer un assortiment de donuts COCO Donuts et de cupcakes Darling's Cupcakes, tous décorés sur le thème d'Halloween. Avec tout ça, difficile de savoir où donner des papilles, mais nous nous sommes attelés à la composition de deux assiettes chacun, une salée et une sucrée, avec tout le courage qui nous caractérise dans l'adversité calorique. 







J'ai savouré une verrine avocat-chèvre très fraîche, puis un délicieux porc aux champignons, un heureux mariage crevette-poisson blanc et des légumes marinés, tout en me répétant qu'il fallait que je garde de la place pour le dessert. La conversation avec mon amoureux s'est limitée à: "Et ça, tu en as pris? C'est super bon!", "Misère, je ne vais jamais réussir à tout goûter." et "Je ne cours pas après le luxe, mais une fois de temps en temps, c'est bien agréable." Car de toute évidence, nous n'étions pas dans un restaurant quelconque: il suffisait pour s'en convaincre d'observer l'efficacité discrète des serveurs ou d'écouter le pianiste qui jouait en sourdine. Et même si la question ne se posait pas pour nous, les parents désireux de venir bruncher tranquillement pouvaient laisser leurs enfants dans la pièce de jeux prévue exprès pour eux, avec une grande télé et des activités organisées sous la surveillance d'une charmante jeune femme. 






Au moins autant que le fabuleux buffet, j'ai aimé ce luxe sans ostentation, le côté chaleureux plutôt que guindé de l'établissement. Une visite guidée nous a permis d'admirer aussi le bar muni d'une cheminée en état de fonctionnement, de tous les ingrédients nécessaires pour préparer des cocktails dignes de ce nom et même d'une cave à cigares pour les amateurs. Dehors, dans le jardin fermé, la tonnelle piquetée de lumières minuscules doit être un vrai paradis aux beaux jours. Bref, il est quasiment certain que je reviendrai. Le brunch au champagne coûte 45€, et même si c'est à peu près le double du budget d'un brunch ordinaire, je vous assure qu'il en vaut chaque cent - surtout pour une occasion spéciale ou si vous avez envie de gâter quelqu'un. Celui de décembre, sur le thème de la Saint-Nicolas, s'annonce mémorable. Si vous êtes tenté, ne tardez pas à réserver: ce sera certainement plein longtemps à l'avance. 




Rue du Châtelain 17
1000 Bruxelles
Brunch le premier dimanche du mois
Réservations: 02 646 00 55 

Merci à tout le personnel de l'hôtel Le Châtelain pour ce moment délicieux, 
notamment à Raoul Goncalves et Marion Pantel pour leur accueil chaleureux 
et la patience avec laquelle ils ont répondu à toutes mes questions!

2 commentaires:

Aurore a dit…

Le buffet tout comme le décor est absolument magnifique !
Merci pour l'adresse :)

Gasparde a dit…

ça fait vraiment très envie pour une grande occasion :)