samedi 18 novembre 2017

[ANVERS] "Ai Weiwei - Miroir" au Fotomuseum




Pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Ai Weiwei est un artiste chinois engagé qui s'est attiré les foudres de son gouvernement, notamment pour la photo où on le voit faire un doigt d'honneur à la place Tian'anmen. Arrêté en 2011 et détenu plusieurs mois dans des conditions assez éprouvantes, il a été mis en liberté conditionnelle et n'a pas pu quitter son pays pendant les 4 années suivantes. De cette période, il a tiré une série de photos assez hallucinante dans laquelle il confronte les agents gouvernementaux chargés de sa surveillance (et visiblement peu discrets), montre les mouchards trouvés chez lui et le bouquet de fleurs fraîches qu'il laissait tous les matins dans le panier d'un vélo devant son immeuble pour protester pacifiquement contre son sort. 

Depuis qu'il a récupéré son passeport, Ai Weiwei parcourt le monde et continue à exprimer son indignation à travers son travail, dont le musée de la photographie d'Anvers propose actuellement une très intéressante rétrospective. Outre le projet "Fuck off" et le compte-rendu en images de sa surveillance, on peut y admirer une série de selfies très variés dans lesquels l'artiste n'a jamais peur de se ridiculiser ou de se montrer à son plus vulnérable, des portraits de couples, une série délicieusement absurde appelée "Gun leg" où il fait poser des gens tenant un de leurs mollets comme si c'était un fusil, et surtout son impressionnant travail sur la crise des réfugiés. J'ai beaucoup aimé cette expo sur un artiste capable aussi bien de sérieux que de légèreté, d'irrévérence devant le pouvoir que de compassion devant les opprimés. 







Ai Weiwei - Miroir
jusqu'au 18 février 2018
Waalsekaai 47
2000 Anvers
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Entrée tarif normal: 10€

Aucun commentaire: