dimanche 3 septembre 2017

C'était la semaine où... (#35)




...mon père aurait eu 71 ans. 

...j'ai rusé comme un Sioux en surfant sur internet afin de ne voir aucun spoiler sur le finale de GoT avant de pouvoir le regarder, lundi soir.

...j'ai poursuivi le grand ménage entamé la semaine précédente en faisant le tri dans mes bijoux fantaisie, mes bougies parfumées, mes carnets vierges, nos affaires de voyage et une partie de nos affaires de cuisine. Puis j'ai descendu deux caisses de brols dans le hall de l'immeuble avec une pancarte "Servez-vous".

...je suis allée boire un verre et manger au resto avec Sunalee et Gasparde. La conversation m'a donné l'impression d'être un cyborg (surnom attribué par Chouchou, qui ne plaisantait qu'à moitié). Mais comme ma rationnalité maladive et mon imperméabilité absolue à l'opinion d'autrui me facilitent franchement le quotidien, je compte faire zéro effort pour y changer quoi que ce soit.

...j'ai attaqué le traitement proposé par ma nouvelle gynéco en remplacement du Lutényl: moins fortement dosé, il devrait permettre de diminuer les effets secondaires indésirables. Toute la question étant de savoir s'il aura la même efficacité contre mon endométriose. #suspens

...j'ai été toute contente de revoir ma copine de l'aerial yoga après plus de 4 mois. Entre-temps, elle a passé sa certification, mais n'a pas forcément l'intention d'enseigner parce qu'elle est trop souvent en voyage. Un problème que j'espère avoir aussi un jour!

...j'ai fini "Stolen things" chez Forcado devant ma commande habituelle - un pastel classique, un pastel au chocolat, un thé Volupté - en essayant de renifler discrètement pour que personne ne se rende compte que je chialais le nez dans mon bouquin.

...on a testé les ballekes du resto éponyme, en face de chez Cami. Elles étaient bien meilleures que celles de chez Balls & Glory, mais néanmoins un peu chères.

...parce qu'il avait beaucoup ronflé la nuit précédente, Chouchou est allé chercher des croissants ET une boîte de gallets (oui, moi aussi, l'orthographe me laisse perplexe) de chocolat Jacques à faire fondre dans du lait chaud.

...on a trouvé la nouvelle expo bédé du Centre Culturel Coréen plutôt décevante, alors qu'on avait adoré les deux précédentes. Cette fois, le rapport de certaines planches avec "les préoccupations de la jeunesse d'aujourd'hui" nous a semblé plus que ténu. Surtout qu'un des albums datait des années 80. Par contre, j'ai eu très envie de me joindre aux gens qui suivaient un cours de coréen dans une des salles du fond.

...après des mois à en parler sans mettre notre menace à exécution, on est enfin passés au Chien Vert pour s'offrir une nouvelle toile cirée - avec un motif d'oiseaux tropicaux qui rend très bien dans notre pièce à vivre.

...j'ai finalement découvert la nouvelle carte du LIB: une dizaine de créations toutes plus originales les unes que les autres, le choix fut rude! J'ai goûté le El Juego Amargo, dont l'amertume initiale disparaît sous la fraîcheur du citron, le piquant du piment et le twist floral de la lavande. Une vraie réussite. Le "dukka de tomates séchées" n'est pas mauvais non plus.

...dans la rue du Marché aux Herbes, on est tombés par hasard sur Garulfo qu'on n'avait pas vue depuis bien trop longtemps, et on s'est aussitôt calé un déjeuner pour dans 3 semaines.

...on a traversé tout le centre-ville à pied pour remonter chez nous, et en longeant le parc Royal, on s'est arrêtés à un food truck vietnamien où on a commandé un banh mi et un mixed rice bowl qu'on a partagés en regardant l'horizon virer au rose.

Aucun commentaire: