mardi 4 juillet 2017

Où nous sommes deux pirates congelés à Oslo




Hier soir, nous étions si excités par notre futur projet que nous avons discuté au lit jusqu'à 2h du matin largement passées au lieu de dormir. Résultat, le démarrage est rude aujourd'hui. / Pour la dernière fois, nous prenons le tram à Torshov en direction du centre-ville. / J'ai toujours envie de tout acheter chez Lagerhaus, mais faute de place dans mes bagages, je me retiens. / Encore que... Cette bougie parfumée à l'ananas me tente vraiment. / Chouchou pense qu'on risque de me la confisquer à la sécurité de l'aéroport. / Impossible de trouver une info catégorique sur internet: tant pis, je la prends, on verra bien. / Tout à fait par hasard, tomber sur Outland, un immense magasin pour geeks plein de romans de fantasy (en norvégien ou en anglais), de comics et de manga, de figurines, de jeux de société, de casse-tête et de Lego. / Dans une boutique Odd Molly, j'essaie une robe très belle et très bien soldée. Je rentre à l'aise dans la taille 1, mais elle fait un peu trop hippie pour moi, donc je la repose. / Je suis tellement raisonnable que je m'effraie moi-même. / Le fauteuil en velours pourpre DANS les toilettes de The escape games: pourquoi? / La salle pirates, où nous transpirons copieusement entre 14h20 et 15h20, aura droit à son billet dédié, mais en gros: beaucoup de fun. 







Un coup d'oeil au grand magasin Steen & Strom, le Printemps Haussman local, juste histoire de. / Le maquillage, je m'en fous, les fringues, y'a que des marques étrangères (françaises pour beaucoup), et la déco, y'en a pas. / Mais Chouchou passe quand même un moment au rayon Lego de l'étage des jouets, pour la forme. / "Regarde, me dit-il. Maintenant, il y a des personnages féminins dans les boîtes." Dénombrement rapide. "Ouais, une sur cinq. Je rappelle que nous composons toujours la moitié de l'humanité et pas 20%, merci, bisous." / Ces carrés de pizzas achetés au food court pour combler notre petit creux de 16h sont juste fabuleux. / En plus, ça m'évitera d'être soûle tout de suite au Magic Ice Bar. / ...Lequel vient juste de se vider suite au départ des passagers d'un bateau touristique, de sorte que nous sommes seuls dans la salle, sans même la barmaid qui tarde à se manifester. / Clairement, il faut venir pour l'originalité de l'endroit et pas pour la déliciosité des cocktails super basiques. / "J'ai eu la main lourde sur l'aquavit, me prévient la barmaid, vous voulez que je le recommence?" "Non non c'est bon ça ira." / En fait, l'aquavit, c'est la vodka scandinave: c'est transparent, ça ne goûte rien donc on ne se méfie pas, et paf! 




Le Hard Rock Café local est à 130 mètres, ce serait ballot de ne pas aller voir la boutique. / 80% des T-shirts sont des modèles pour hommes - mais quelle surprise. Pourtant, la moitié de l'humanité pourvue d'un vagin doit s'habiller aussi; elle est même réputée pour aimer particulièrement ça. / Me voyant passer avec un magnet évoquant le Vigelands Parken à la main, le manager m'informe fièrement que c'est lui qui l'a dessiné, et on se lance dans une grande discussion vu qu'il a géré le restaurant de Nice pendant 2 ans et qu'étant originaire de Hongrie, il a l'habitude des escape games. / Pendant ce temps, Chouchou patiente sur le côté. Mais bon, il a un T-shirt, lui. / Il était censé pleuvoir presque toute la semaine à Oslo, et au final, nous n'aurons reçu que trois pauvres gouttes de pluie en retournant prendre le tram à Kontraskjaert.

Aucun commentaire: