dimanche 30 juillet 2017

C'était la semaine où... (#30)




...la dame assise à côté de moi dans le TGV a reçu un coup de fil pour l'informer du suicide d'une de ses amies; du coup, elle a passé le reste du voyage à téléphoner en sanglotant bruyamment et en se mouchant dans un Kleenex vite désintégré. Coincée contre la fenêtre, j'aurais donné cher pour être ailleurs.

...pendant mon absence, j'ai reçu une mystérieuse lettre recommandée avec accusé de réception qui, comme je ne suis pas allée la chercher à temps au bureau de Poste, est repartie à son expéditeur sur Paris. J'ai déclaré mes revenus 2016 avant la date-butoir; je ne dois de sous à personne et je ne risque pas d'avoir chopé une contravention vu que je ne conduis pas. Tout de même, ça me turlupine.

...la fille de ma voisine Solange avait glissé un mot sous ma porte pour me prévenir que sa mère avait fait une mauvaise chute et qu'elle était hospitalisée. J'ai craint pour pour elle (à 90 ans passés, rien n'est plus très solide), mais en fait, elle avait regagné ses pénates entre-temps avec plus de peur que de mal.

...je n'ai pas bien dormi à cause du vent. "Ah moi, c'est parce qu'il y a eu un départ d'incendie dans ma commune; ce matin quand je suis partie bosser, les Canadair arrivaient juste", m'a raconté ma fleuriste avant de m'offrir une botte de dahlias orange en plus des mini-tournesols que je lui achetais. "En pleine nuit, au beau milieu de la forêt dans une zone interdite au public, vous n'allez pas me dire que c'est quelqu'un qui a jeté un mégot!" Non, je ne vais pas.

...j'ai passé un quart d'heure à débiner joyeusement Macron avec ma voisine mélenchoniste végane dans le hall de la résidence. Jusqu'à ce qu'elle me dise "C'est comme tous ces nouveaux vaccins qu'il veut rendre obligatoires, alors qu'on sait très bien que ça donne l'autisme!". Là, je me suis soudain rappelé que j'avais des produits frais dans mon caddie et que ça serait bien que je rentre les mettre au frigo. Cette dame est aide-soignante; il y a vraiment de quoi désespérer.

...après deux ans et demi de tergiversations, je suis enfin allée voir une nouvelle gynéco - choisie un peu au hasard sur la base de deux critères: que ce soit une femme, et que son cabinet se trouve dans un endroit facile d'accès en bus. J'ai eu une chance folle: elle est beaucoup plus à l'écoute, moins stressante et moins péremptoire que l'ancienne, et pour la première fois en dix ans, un frottis ne m'a pas fait hurler de douleur. J'en aurais pleuré, mais de soulagement cette fois. (Je vais quand même attendre le résultat de l'analyse, des fois que.)

...mon billet sur les projets d'avenir a été Coup de coeur Humeurs sur HelloCoton - alors que je me pose depuis un moment la question de quitter ou pas cette plateforme dont l'orientation ne me correspond plus du tout.

...j'ai reçu la robe Lindy Bop commandée trois jours plus tôt sur Bell Dandy, à un prix canon parce qu'il ne restait plus que du 42. Le buste était trop haut et un peu trop large pour moi, mais ma fée-retoucheuse va me rattraper ça sans problème. Et l'imprimé volcans + dinosaures est vraiment génial!

...j'ai été très très émue par le geste de John McCain qui, atteint d'une tumeur au cerveau, est quand même allé voter contre l'abrogation de l'ObamaCare. Bravo à lui et aux deux autres sénatrices Républicaines qui ont choisi de servir leur peuple plutôt que leur parti.

...je me suis traînée jusque chez Zôdio, nouvelle enseigne de déco qui a ouvert un immense magasin au centre commercial Grand Var. Alors que je reprenais le chemin de l'arrêt de bus sous un soleil de plomb avec les quelques bricoles pour lesquelles j'avais craqué, j'ai entendu quelqu'un m'appeler depuis une voiture qui passait en sens inverse. C'était mon amie Gaby. Elle m'a ramenée chez moi, et on en a profité pour papoter et se fixer un rendez-vous "glace sur le port" la semaine prochaine.

...j'ai bu un verre et mangé un bagel avec Kiki et sa fille, que je n'avais pas vue depuis plus d'un an et qui mesure désormais une tête de plus que moi. Je me sentirais beaucoup moins vieillir si les enfants de mes proches daignaient rester éternellement petits, merci, bisous.

...après avoir dit que le shopping de fringues, c'était fini pour moi jusqu'à cet hiver, j'ai encore craqué pour deux jupes vertes trois-quarts: une en tissu moiré avec de fines rayures bordeaux, soldée à -70% chez Lilith, l'autre en lin chez Monoprix. Trouver le débardeur noir tout simple qui ira parfaitement avec? Ce sera pour un autre jour.

...suite à la publication de mon billet "Tostaky-Chantilly", je me suis demandé: "Tiens, il est devenu quoi, Nicolas?" J'ai tapé son nom (hyper commun) dans Facebook sans me faire trop d'illusions. Et puis j'ai dû me rendre à l'évidence: sur la première vidéo qui est apparue, le type avec la coupe de beauf, les fringues de beauf et 15 kilos de plus qu'à l'époque, c'était bien lui. Mais le pire, c'est que s'il a eu un jour la curiosité de me chercher sur internet, il a probablement dû être tout aussi horrifié que moi. Putain, le temps est assassin.

Aucun commentaire: