mardi 6 juin 2017

Quand les Tartes de Françoise s'emparent d'une recette bien de chez moi: la tropézienne




Je suis née dans le Midi de la France. La tropézienne fait partie de mon patrimoine gourmand depuis toujours. Alors, quand Les Tartes de Françoise (qui régalent depuis des années mes goûters chez Filigranes et accompagnent tous mes longs trajets en TGV depuis la gare du Midi) m'ont proposé de tester leur propre version de cette grosse brioche au sucre fourrée d'un crapuleux mélange de deux crèmes, vous pensez bien que j'ai sauté sur l'occasion! D'autant que nous étions invités à un barbecue dimanche soir, et qu'on est toujours bienvenu chez ses amis quand on apporte un bon dessert. 

J'avoue que j'étais assez impatiente de goûter cette tarte - tout en redoutant qu'elle ne tienne pas bien la comparaison avec la tropézienne originale. En fait, j'ai été très agréablement surprise. La brioche est un peu moins épaisse, ce qui rend l'ensemble moins bourratif. Et la crème hyper onctueuse a un goût vanillé plus prononcé. On peut ne pas aimer; personnellement, je n'aurai qu'un mot: MIAM.

La version qui m'avait été offerte était la plus grande (22€), prévue pour 8 à 10 personnes d'après le charmant jeune homme de l'atelier d'Ixelles qui me l'a remise. En fait, à 5, nous n'avons même pas réussi à en manger la moitié le soir même. Je pense qu'à la fin d'un repas, il y a largement moyen de contenter une douzaine de gourmands avec cette tropézienne. Si on est moins nombreux, il existe une version plus petite (16€) théoriquement prévue pour 4 à 6 personnes. 

Les tropéziennes sont disponibles dans tous les ateliers des Tartes de Françoise, dont vous trouverez la liste complète sur leur site internet. Si toutefois vous en souhaitez une pour une occasion particulière, il est sans doute plus sage de la commander à l'avance. 



1 commentaire:

Mojito Cerise a dit…

Bon sang ... ça donne sacrément envie !!