dimanche 25 juin 2017

C'était la semaine où... (#25)




...au troisième essai, j'ai réussi à reboucher le bon micro-trou dans la poutre de ma mezzanine. Me voilà débarrassée des fourmis et des résidus d'isolant sur mon oreiller jusqu'à nouvel ordre (= jusqu'à ce qu'elles trouvent un autre trou par où passer).
...j'ai testé la nouvelle trattoria sur la jolie place dame Sibille avec Kiki, que je n'avais pas vue depuis une éternité. La bouffe était bonne, mais la compagnie était mieux.
...le sorbet chocolat noir à la fleur de sel de chez Fred que j'ai mangé en guise de dessert valait le détour lui aussi. 
...je me suis offert un rafraîchissement de coupe et de colo chez mon coiffeur historique. 30% moins cher que chez Wakko, 60% moins bien. Pffff.
...Attila s'est fait enlever les dents de sagesse sous anesthésie générale. Il était un peu gonflé, mais moins hamster que son père il y a 25 ans.
...à peine deux semaines après son licenciement économique, Autre Moi a déjà retrouvé un boulot mieux payé que le précédent. Champagne!
...un nouvel attentat (foireux, heureusement) a eu lieu à la gare Centrale de Bruxelles. Ca commence à faire un peu beaucoup, là.
...je me suis tapé une petite crise d'angoisse après être partie de chez moi: avais-je bien éteint la clim? J'étais à peu près sûre de l'avoir fait, mais pas à 100%; du coup, je voyais des images apocalyptiques d'appareil en surchauffe provoquant un court-circuit et un incendie à peine moins spectaculaire que celui de la tour Grenfell. Mon cerveau, ce troll.
...j'ai passé deux jours du côté d'Avignon avec Isa. On a testé le salon de thé Simple Simon (bof), découvert plein de petites boutiques de déco ultra-sympas, dîné dans un resto grec-arménien qui fait de fabuleuses assiettes de mezze, beaucoup marché dans les rues piétonnes le soir de la fête de la musique, et surtout parlé-parlé-parlé pendant des heures. A refaire!
...après des semaines de recherches vaines à Bruxelles comme à Toulon, j'ai enfin dégoté une paire de sandales correspondant à mon cahier des charges - dans un chouette magasin nommé Ma deuxième mule du Pape où la vendeuse pestait contre sa fille qui avait oublié d'aller à un oral de rattrapage.
...j'ai reçu la confirmation d'un des deux projets que j'évoquais la semaine dernière. Je vais donc rebosser avec mon plus vieil éditeur, qui ne m'avait pas donné de boulot depuis avril 2016 - youpi!
...j'ai testé la méthode de Funambuline, mon Pasta Guru officiel, pour cuire de bêtes spaghetti sauce tomate. C'était dix fois meilleur que d'habitude; je ne préparerai plus jamais mes pâtes autrement. Et puis, ça fait une passoire en moins à nettoyer (Team Feignasse).
...un éditeur auquel je me demandais comment annoncer que, au vu des conditions dans lesquelles s'était déroulée notre précédente collaboration, je ne souhaitais pas poursuivre la série que je faisais pour lui, m'a envoyé un mail pour me dire: "La traduction du tome suivant était urgente; comme vous n'aimez pas commencer un travail avant que le contrat correspondait ait été signé, j'ai préféré confier ça à quelqu'un d'autre". Bon, ben ça résout le problème.
...après simulation sur plusieurs grandes villes européennes (Dublin, Tallinn, Rome et Glasgow), c'est la capitale irlandaise qui remporte le titre de "destination de notre city trip d'automne 2017", essentiellement pour des raisons budgétaires. On aura gratté deux nouveaux pays cette année, ça me réjouit d'avance.
...deux jours après avoir parlé de Claudie Gallay à Isa en mentionnant combien je déplorais qu'elle n'ait rien publié depuis plusieurs années, Actes Sud annonce la parution de son prochain roman mi-août - quel bonheur! C'est l'une de mes écrivaines françaises préférées.
...on a fait un tour en ville avec Gasparde et Bohemond. Gasparde a acheté un bouquin, Bohemond une pince à boulettes, Chouchou un Funko Pop Harley Quinn, et moi: rien. Je suis une héroïne.
...Ernest Hedgingway est mort. Repose en paix, petit hérisson.
...on a testé la série "One day at a time". Les rires enregistrés me gonflent sévère, mais sinon, ça a l'air pas mal.
...comme je m'y attendais, Chouchou a incrusté le musée Munch et les trois musées de bateaux dans la liste des trucs à faire à Oslo. J'ai prévenu que pour ces derniers, je n'en ferais qu'un, et je suis curieuse de voir lequel il va choisir: le Kon Tiki, le drakkar, le Fram?

5 commentaires:

The Everyday French Girl a dit…

La photo est très belle. Où se trouve cette rue (on dirait des drapeaux de prières, j'aime tellement que j'en ai mis dans mon salon).

Bisous !

ARMALITE a dit…

C'est quelque part dans le centre piétonnier d'Avignon :-) On voit de plus en plus ce style d'installation; l'an dernier j'avais photographié des parapluies à Namur...

Clarisse a dit…

Prenez-y vous bien à l'avance pour l'hébergement à Dublin! On y improvise un petit citytrip avec mon frère le weekend prochain, et on douille pas mal sur le prix des nuitées... alors qu'on avait aussi choisi la destination en partie sur base du prix des billets d'avion. Bon, on noiera ça dans la bière ^^

Pasta Guru a dit…

La Pasta Guru est ravie.

biankacha a dit…

Pour avoir fait deux des musées que tu mentionnes à Oslo, et si ça peut te rassurer: le musée Munch n'est pas si grand, on s'en sort en 1h environ (bon j'avais zappé l'audioguide ce qui a du aider), et le musée des drakkars vikings en contient juste 3 avec quelques objets dans des vitrines, à mon avis le plus petit des trois options "nautiques" :)