lundi 29 mai 2017

Les brunchs du dimanche (45): Le chalet Robinson




Situé au milieu du bois de la Cambre (le Central Park bruxellois), sur une petite île à laquelle on accède par un bac, le chalet Robinson a été déjà ravagé par des incendies deux fois. Dans sa version actuelle, il propos tous les week-ends un brunch réputé non seulement pour la beauté du cadre, mais pour l'excellence des mets. Profitant d'un beau dimanche ensoleillé, Chouchou et moi avons été tester ça...





D'abord, pour les détails pratiques: le bois de la Cambre est difficile d'accès par les transports en commun (on peut prendre le 38, mais il faut encore pas mal marcher après la descente du bus). Et le bac coûte 1€ par personne pour l'aller-retour; il faut donc penser à avoir un peu de monnaie sur soi. Il y a deux services pour le brunch, à 11h et à 13h, et en raison de l'affluence, il est fortement recommandé de réserver à l'avance. Lorsqu'il fait beau, on mange sur la très grande terrasse ombragée par des parasols - mais en partie seulement, donc, prévoir de quoi se protéger la tête au cas où!





Le brunch comprend une boisson chaude ou froide à choisir dans la carte (thés Palais des Thés, café, chocolat chaud à base de pastilles de chocolat, sodas et eaux minérales, jus de fruits frais, limonade maison, Cava, bière...), ainsi que l'accès libre à un buffet salé de plats froids et chauds, et un buffet sucré plein de desserts en portions minuscules et toutes choupis. Tout est préparé maison par Choux de Bruxelles, le traiteur du chalet Robinson. Et surtout, tout est tellement délicieux que j'ai beaucoup, beaucoup trop mangé. Mention spéciale pour les pâtes à la truffe, une tuerie dont je me suis resservie alors que mon estomac était déjà bien plein et que je n'avais pas encore touché à mes desserts... Prix du brunch: 30€ par personne, soit un peu plus cher que la moyenne des brunchs bruxellois, mais très raisonnable pour la qualité de la prestation. 




En guise de promenade digestive, on peut modestement faire le tour de l'île à pied en s'extasiant devant les oies et les canards peu farouches qui y pullulent, ou louer une barque pour qu'un des convives travaille ses biceps pendant que les autres laissent languissamment pendre une main dans l'eau. 

Sentier de l'Embarcadère 1
(dans le bois de la Cambre)
1000 Bruxelles
Tel: 02 372 92 92

Aucun commentaire: