jeudi 13 avril 2017

[LISBONNE] Fabuleuse Quinta da Regaleira




En 40 minutes de train à partir de la gare du Rossio, à Lisbonne, on peut se rendre à la ville de Sintra, haut lieu touristique classé au Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'UNESCO. Au milieu de montagnes couvertes d'une végétation foisonnante niche un nombre incroyable de palais petits ou grands. Il faudrait bien plus d'une journée pour les explorer tous, et je ne suis pas très amatrice de vieilles pierres; aussi avions-nous choisi de visiter seulement celui qui me paraissait le plus original et le plus intéressant: la Quinta de Regaleira. 







Après avoir parcouru à pied le plus long kilomètre de ma vie depuis la gare de Sintra (ça moooonte.... et ça desceeeend....), nous sommes arrivés hors d'haleine à un guichet où on nous a informés que 1/ il n'y avait pas de visite guidée ce jour-là, hormis en portugais 2/ les cartes de paiement étrangères n'étaient pas acceptées. Heureusement, il me restait juste de quoi payer nos deux entrées. Je n'ose imaginer le chemin que nous aurions dû faire pour trouver un DAB! 










Ce qui m'avait attirée dans ce lieu sans l'avoir vu, ce sont les nombreuses références à l'alchimie et la franc-maçonnerie ayant présidé à son élaboration. Malheureusement, sans visite guidée ni possibilité d'acheter un ouvrage explicatif puisque la minuscule boutique était fermée ce jour-là, les références en question nous sont complètement passé au-dessus de la tête, et la Quinta de Regaleira a gardé tous ses mystères. Ce qui ne nous a pas empêchés d'être complètement éblouis par son parc fantasmagorique, échelonné à flanc de montagne et regorgeant de puits, d'escaliers, de tours, de fontaines, de cascades et de grottes. Des heures d'exploration et des centaines de calories brûlées à la force des fessiers! 










Le midi, nous avons pu déjeuner léger, d'un wrap végétarien et d'une limonade maison, au café doté d'une magnifique et paisible terrasse qui, par chance, a bien voulu de ma Visa! Le palais proprement dit, assez modeste, était en rénovation, et nous n'avons pu en visiter que le rez-de-chaussée où une chanteuse lyrique accompagnée d'un pianiste s'époumonait dans le salon. Après la fin de cette visite un peu frustrante mais néanmoins passionnante, nous nous sommes offerts le luxe de la navette qui passe toutes les demi-heures environ pour regagner la gare de Sintra et Lisbonne où nous attendait un cocktail bien mérité! 

Pour plus d'informations sur l'histoire du lieu, voir la page Wikipédia de la Quinta de Regaleira; pour les informations, voir l'article de Bonjour Lisbonne

Aucun commentaire: