mardi 21 mars 2017

[LISBONNE] Où je rencontre Albert le poulpe à l'Oceanario




Les attractions avec des animaux, c'est un peu comme la consommation de viande et de poisson. Sur le principe, je suis contre; dans la pratique, je craque une fois de temps en temps. Il se trouve que Lisbonne peut se vanter d'abriter le plus grand aquarium public d'Europe, conçu pour l'Exposition Universelle de 1998 qui avait comme thème: "L'océan, avenir de l'humanité". Or, je nourris une passion gigantesque - bien que platonique, je vous rassure - pour les poulpes et les méduses. Mercredi dernier, je ne me suis donc guère fait prier pour me traîner en métro jusqu'au Parc des Nations et m'acquitter des 15€ du prix d'entrée (ce qui est franchement cher pour Lisbonne)...



















Inutile de préciser que j'ai passé un très long moment à tenter de prendre des photos potables des deux espèces de méduses présentes sur les lieux, et un moment plus long encore à admirer les déplacements d'Albert le poulpe géant (non, ce n'est probablement pas son nom de baptême, mais je trouvais qu'il avait une tête à s'appeler Albert). Le ridicule n'ayant jamais tué personne, j'ai même essayé de reproduire le déplacement des raies. Chouchou, de son côté, s'est sagement contenté de mitrailler son Patronus: la loutre de mer. 

En tout, nous avons dû passer plus de deux heures sur place, incluant un déjeuner étonnamment bon pour moins de 10€ par personne dans une cafétéria super stylée. En sortant, nous avons pris le téléphérique qui longe tout le Parc des Nations pour offrir une vue d'ensemble sur celui-ci et sur la baie voisine traversée par l'impressionnant Pont Vasco de Gama (le plus long d'Europe avec ses 17 km et des poussières). Malgré le facteur culpabilité toujours présent, ce fut une excellente visite. 

Doco dos Olivais
Parque das Nações
1990-005 Lisbonne
Ouvert tous les jours de 10h à 19h en hiver, 
et de 10h à 20h en été
Métro Oriente (ligne rouge)

1 commentaire:

Monsieur Tout-le-Monde a dit…

Les photos les plus nombreuses sont celles de toi. Dois-je déduire que toi aussi tu es une loutre de mer?