mardi 13 septembre 2016

Les super-héros ne portent pas toujours de cape




- Tiens, elle n'est pas là votre dame aujourd'hui?
- Non, elle a des petits soucis de santé depuis deux-trois mois, alors je suis tout seul pour gérer la boutique.
- Ca doit être bien fatigant.
- Ben... je suis debout tous les matins à 3h30, et les deux seules demi-journées où je ferme, le dimanche après-midi et le jeudi après-midi, je m'occupe de ma mère qui est très vieille et qui a un cancer maintenant.
- Ah oui, quand même. J'espère au moins que vous faites une petite sieste entre midi et deux pour vous rattraper.
- Entre midi et deux, j'ai les livraisons.
- Quelles livraisons?
- Vous savez, il y a beaucoup de personnes âgées sur la commune, et puis des gens malades ou handicapés qui ne peuvent pas venir au magasin, alors on les livre, ça fait partie du service. Certains se sentent obligés de commander beaucoup trop, je suis obligé de leur dire: "Ne prenez pas tant, vous allez gaspiller, je préfère passer deux fois pour des quantités plus petites!"
- ...C'est vraiment très gentil de votre part.
- Oh c'est normal, seulement là, y'a mon camion qui m'a lâché. Le garagiste m'a prêté une fourgonnette, mais on en rentre quatre fois moins dedans, et en été, les melons, les pastèques, ça prend de la place."
- Vous devez faire drôlement d'exercice, à déplacer tout ça.
- 10 tonnes depuis le début de la saison. A charger chez le fournisseur, décharger ici, recharger parfois pour le livrer ailleurs. Non mais là, je pense que ça a été le pire été de ma vie.
Tout ça dit très doucement, avec l'ébauche d'un sourire jamais bien loin.

Mon primeur est un super-héros du quotidien. 

3 commentaires:

Miss Zen a dit…

Ça fait du bien de croiser des vrais super héros.....

Laurence Genève a dit…

Cela me fait relativiser mon quotidien de maman qui travaille survoltée...Merci et courage à ton super héros!

Maiko a dit…

Ton article me fait penser à la chanson des Innocences "Un homme extraordinaire"
"on se souviendra
de ceux qui commettent un crime
un jour
de tous ces chasseurs de primes
et puis
d'oublier la vie
d'un homme extraordinaire"

Ces paroles sont tellement d'actualité....