lundi 8 août 2016

Les joies de la semaine #31




Lundi: me désabonner enfin des mailing lists de Sarenza et Spartoo / les T2 et 3 de "The raven cycle", qui ne devaient arriver qu'après mon départ de Monpatelin, dans ma boîte à lettres aujourd'hui / le divin parfum de ma bougie Pomelo & Sea salt de chez Anthropologie

Mardi: voir le soleil se lever derrière mon arbre / mouillée, transie, pas mes clés et Chouchou qui ne rentre pas avant 3h: heureusement que l'Exki est là avec son thé chaud et son wifi gratuit / un petit massage des pieds à l'Huile Virtuose de Sanoflore

Mercredi: une sieste surprise pendant ma pause de midi / une proposition de partenariat lecture pour la rentrée / mon risotto aux champignons est juste sublime

Jeudi: c'est donc bien moi qui avais raison dans ce litige professionnel / Waterstones a le dernier Frankie, le dernier Flow International, le tome 4 de "The raven cycle" et le roman jeunesse que je convoitais, dans l'offre "Le second à moitié prix" de surcroît / un jus de pastèque-lecture au Peck47

Vendredi: livrer dès midi et demie la première moitié de ma grosse trad en cours / une invitation à déguster la prochaine box Sushi Shop début septembre / un voyage sans histoire, avec un très beau coucher de soleil vu d'au-dessus les nuages / ça faisait longtemps qu'un chat n'avait pas ronronné roulé en boule contre mon ventre

Samedi: réserver un second escape game toulousain pour le week-end prochain / le goût de la truite me rappelle les vacances en Haute-Loire de mon enfance / une baignade dans la piscine avec Chouchou et mes neveux / je surkiffe cette photo de Cahouète et ses deux flingues à eau / bien qu'il arrive un peu tard pour le goûter, tout le monde apprécie mon clafoutis aux abricots

Dimanche: apparemment, Cahouète a évolué en Darklulu  (les joueurs de Pokémon Go comprendront) / sortis de la salle "Oh non, zombies!" avec 55" restantes sur le chrono / pour fêter notre victoire, une délicieuse glace abricot-rhubarbe dans un cornet chocolaté chez O Sorbet d'Amour / le dessin génial improvisé par Chouchou à partir d'une anecdote quasi-survenue hier

Aucun commentaire: