jeudi 19 mai 2016

Où je dois me rendre à la cruelle évidence





Je suis peinarde dans le bus, en train de lutter contre un vague mal au coeur parce que je veux finir le troisième tome des Salauds Gentilshommes d'ici demain et que du coup, je lis depuis Monpatelin alors que je sais très bien que c'est une mauvaise idée. Entre Amigas et Champ de Mars, quelqu'un s'arrête près de mon siège et une petite voix lance timidement: "Excusez-moi, madame". 

Je lève la tête. Une blondinette de quinze ans environ, le teint frais bien qu'un peu acnéique, pas un poil de maquillage, me fixe avec de grands yeux innocents et pleins de confiance. Si elle veut me taper une clope, elle est mal barrée. 

"Moui?" 

Elle se retourne vers le fond du bus et désigne un sac à dos en toile kaki sur la banquette. "Le monsieur qui était assis là est descendu à l'arrêt précédent en laissant ça." Et elle attend en continuant à me fixer benoîtement. 

Un doute me saisit: la robe rouge que je porte aujourd'hui serait-elle le nouvel uniforme de la Police des Objets Abandonnés? Sérieusement, pourquoi cette gamine me dit ça, à moi? 

Puis je regarde les autres passagers. A l'arrière, des jeunes à divers états de l'avachissement. A l'avant, des vieux à divers stades de la liquéfaction. Alors, la lumière se fait dans mon esprit. 

Je suis dans ce bus ce qui ressemble le plus à une Adulte Compétente et Responsable (hormis le chauffeur qui a les mains occupées et un air pas super commode). 

Flûte. J'imagine que les lunettes rigolotes et le vernis à paillettes ne suffisent plus à masquer la triste réalité. 

6 commentaires:

Daelf a dit…

mais
mais

… mais on s'adresse pas au conducteur dans ces cas-là ? (certes en principe faut pas papoter, mais:)

Sabine a dit…

Mais non voyons. Tu avais l'air de la gentille fée de l'Ouest. Sinon, "Les salauds gentilhommes", j'imagine que tu le recommanderais, vu que tu dévores le tome 3 ? Je trouve le titre génial, mais un ami qui le lit en anglais est assez peu enthousiaste.

ARMALITE a dit…

Les deux premiers tomes étaient fabuleux (je trouve); le 3ème me déçoit beaucoup (mais je tiens quand même à le finir).

Miss Zen a dit…

Oublie l'age, moi je crois plutôt que tu étais probablement la seule qui avait l'air sympa.....

bulle a dit…

Quel humour!!!!
Bravo

Vanette a dit…

J'avoue, j'ai souri. :)

Mais à ma décharge, je suis devenue celle à laquelle on cède sa place (parfois) avec condescendance... ^^