mardi 19 avril 2016

MIMA Museum




Entre les musées d'art contemporain et moi, on ne peut pas dire que ce soit l'amour fou. Généralement, j'en sors en vitupérant que les oeuvres ne sont ni signifiantes ni esthétiques, qu'elles transmettent zéro émotion et un messages obscur dans le meilleur des cas, et que non, on ne peut pas commettre n'importe quel caca et le qualifier d'art. Ca fait beaucoup rire Chouchou qui, pour sa part, est capable de trouver du sens et de l'intérêt à pratiquement n'importe quoi. Mais dans le courant de la semaine dernière, j'avais vu passer sur les réseaux sociaux pas mal de photos du tout nouveau Millenium Iconoclast Museum of Art qui m'avaient fait envie. Alors samedi, nous nous sommes rendus à Molenbeek pour le visiter en personne...









Passée l'entrée dans laquelle se trouvent une minuscule boutique et un resto-bar très agréable qui sert paraît-il de fabuleuses pizzas, nous avons commencé par descendre au sous-sol bien destroy où sont actuellement exposés les collages en papier de la street artist Swoon. L'adéquation entre lieu et oeuvres est absolument parfaite, et j'ai aimé traquer les motifs jusque dans les coins les plus reculés. 







Au premier étage, j'ai eu un coeur de coeur pour les installations pop foisonnantes du collectif Faile.




Je suis restée un peu plus perplexe devant le travail abstrait de Momo, tout en lui reconnaissant d'indéniables qualités photogéniques!






Au deuxième étage, on trouve la cathédrale de lumière colorée imaginée spécialement pour le MIMA par Maya Hayuk, et qui clôt l'exposition temporaire "City Lights" (visible jusqu'au 28 août). Le reste du deuxième étage et le troisième, auquel on accède par un escalier plein de charme mais extrêmement casse-gueule, sont consacrés à la collection permanente. 




Enfin, on peut sortir sur la terrasse pour admirer une dernière oeuvre et contempler le quartier alentour, avec notamment une belle vue sur la brasserie du même nom. 






Bref, j'ai adoré cette visite, non seulement pour les oeuvres exposées qui m'ont paru très accessibles à une béotienne dans mon genre, mais aussi pour la beauté du lieu exploitée à la perfection. J'y reviendrai volontiers lors d'une prochaine exposition temporaire. 

Quai du Hainaut 33
1080 Bruxelles
Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 18h
Métro: Comte de Flandre (1,5)

Aucun commentaire: