vendredi 29 avril 2016

Lectures d'Avril 2016




ROMANS
- "Je me souviens de tous vos rêves" (René Frégni) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "La petite boulangerie du bout du monde" (Jenny Colgan) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "Partir" (Tina Seskis) ♥︎♥︎
- "Fairyland" (Alysia Abbott)
- "Fais-moi peur" (Malika Ferdjoukh) ♥︎♥︎
- "Nous" (David Nicholls) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "The little shop of happy ever after" (Jenny Colgan) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "Everything, everything" (Nicola Yoon) ♥︎♥︎
- "Les petits soleils de chaque jour" (Ondine Khayat) ♥︎♥︎♥︎
- "Les mystères de Larispem T1: Le sang jamais n'oublie" (Lucie Pierrat-Pajot) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "My Salinger year" (Joanna Rakoff) ♥︎♥︎
- "Une année particulière" (Thomas Montasser) ♥︎♥︎
- "La cuisinière" (Mary Beth Keane) ♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA
- "Les rêveries d'un gourmet solitaire" (Masayuki Kusumi / Jirô Taniguchi/) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "Rosalie Blum: intégrale" (Camille Jourdy)* ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- "Mes petits plats faciles by Hana T3" (Masayuki Kusumi / Etsuko Mizusawa) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- "Ligne de flottaison" (Lucy Knisley) ♥︎♥︎
- "Mickey's craziest adventures" (Lewis Trondheim/Keramidas) ♥︎♥︎♥︎
- "L'homme de la maison" (Dave Chua/Koh Hong Teng) ♥︎♥︎♥︎
- "Le voyage extraordinaire T4" (Filippi/Camboni) ♥︎♥︎
- "La légèreté" (Catherine Meurisse) ♥︎♥︎♥︎

DIVERS
- "De la tarte au citron, du thé et des étoiles" (Fanny Ducassé) ♥︎♥︎
- "Bigoudi" (Delphine Perret/Sébastien Mourrain) ♥︎♥︎♥︎
- "Lolmède croque Toulon" ♥︎♥︎♥︎
- "N'y a-t-il personne pour se mettre en colère?" (Toon Tellegen / Marc Boutavant) ♥︎♥︎♥︎
- [Challenge non-fiction] "Reasons to stay alive" (Matt Haig) ♥︎♥︎
- [Challenge non-fiction] "On est foutu, on pense trop!" (Dr. Serge Marquis) ♥︎♥︎♥︎♥︎

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Je te conseil, Les haines pures d'Emma Locatelli.
Une lecture dure, émouvante avec une fin inattendue.
Le genre de livre qu'on ne lâche pas avant la fin.
Sophie

Sabine a dit…

Je crois que tu lisais le livre de Gala Darling à un moment, "Radical Self-Love". Qu'en as-tu pensé ?

ARMALITE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ARMALITE a dit…

Sabine: je n'ai pas réussi à le finir. J'ai trouvé l'auteure insupportable avec son côté licorne à paillettes méga-égocentrique; Quant à son affirmation que le tapping permet de guérir des maladies graves, j'ai levé les yeux au ciel tellement haut qu'ils ont failli rester coincés.

shermane a dit…

Bon, My Salinger Year descend un peu dans ma liste, vu le peu de cœurs qu’il a récoltés.
Quant à la nouvelle BD de Lucy Knisley, je vais faire l’impasse, vu que je n’avais déjà pas adoré sa BD culinaire.
Par contre, L’homme de la maison et La légèreté risquent de se retrouver très vite chez moi – vu que Le monde de Ran est ENFIN disponible dans une librairie parisienne et que je compte donc y aller cet aprèm.
Enfin, j’ai visité le site de Fanny Ducassé grâce à toi et son travail me plaît beaucoup, merci :)

ARMALITE a dit…

"My Salinger year" ne m'a pas beaucoup intéressée, peut-être parce que des histoires de jeune femme qui démarrent dans la vie en tant que secrétaire ou assistante d'édition à New York, j'en ai déjà lu des tonnes, et que j'ai trouvé les fictives plus accrocheuses que ce mémoire!
La nouvelle bédé de Lucy Knisley n'est pas inintéressante à condition d'être sensible au sujet de la vieillesse et de la dépendance, mais son dessin me paraît toujours un peu "léger".
L'homme de la maison est sur ma PAC (Pile à Critiquer), il faut juste que je trouve un peu de temps à lui consacrer. La légèreté, j'ai écrit un billet qui paraîtra sur l'Annexe dans quelques heures :-)
Et je crois que l'achat du Monde de Ran va attendre le mois de juin, car ma PAL a atteint des proportions ingérables.

Sabine a dit…

Ok, merci pour ta réponse. En lisant "tapping", j'ai cru d'abord (espéré ?) que c'était du tap-dancing, style "aucun problème ne résiste à une bonne séance de claquettes, pour guérir du rhume imitez Fred Astaire, pour la grippe faites Ginger Rogers, etc." mais je sens qu'il s'agit d'une technique New Age bizarre.