dimanche 27 décembre 2015

Les brèves de la semaine #50




- Lundi, je reçois mon sac Nicky de Sabrina. Il est un peu plus petit que je l'imaginais, mais vraiment beau. J'hésite à le garder et fais un test de remplissage. J'arrive à y caser mes essentiels, à l'exception de ma petite trousse de toilette dont je ne me sers quasiment jamais. Reste à l'imperméabiliser avant de l'exposer à l'humidité bruxelloise. 

- En publiant sur mon mur Facebook l'annonce qu'Hermione sera interprétée par une actrice noire dans la pièce "Harry Potter and the cursed child", je déclenche involontairement une discussion houleuse sur la colorblindness. Pulvérisé, le record de popularité précédemment détenu par le débat sur le légume le plus haïssable de la Création!

- Mardi midi, le facteur m'apporte deux nouvelles cartes de voeux, dont l'une contient un morceau de gruyère suisse (♥︎), ainsi que le premier tome de la série de thrillers australiens que je traduirai à partir du printemps prochain.

- L'après-midi, j'erre comme une âme en peine dans le centre-ville, histoire de faire mes 10 000 pas quotidiens. Le café Wittamer où je voulais m'installer pour lire avec une pâtisserie est fermé; les autres endroits où j'envisage de me poser sont blindés de monde et l'atmosphère des fêtes me déprime plus que jamais.

- La Poste signale comme livré au 11 décembre le colis d'une participante au Secret Santa qui n'a jamais rien reçu. Ils me fatiguent, mais ils me fatiguent...

- Mercredi après-midi, je donne rendez-vous à Crevette Dread du collectif Yarn Bombing Bruxelles pour lui remettre les deux tiers de mon stock de laine en rab', vu que je ne crochète plus depuis deux ans et que ça m'encombre inutilement. On papote un moment des activités du collectif, et comme leur lieu de réunion n'est pas loin de chez moi, il est possible que j'aille y faire un tour un lundi soir de début 2016 - si j'arrive à surmonter ma phobie sociale.

- Jeudi soir, nous mangeons un plat Picard et un gâteau Méert devant deux épisodes bien gore de Jessica Jones. A 21h30, nous bâillons de concert. A 22h, nous sommes couchés. A 22h30, j'éteins la lumière. A minuit, je suis réveillée en sursaut par un feu d'artifice tout proche, et je me donne un tour de reins. Joyeux Noël.

- Vendredi, un sac poubelle de 100 litres à la main, Chouchou commente sur un ton désabusé: "Y'a rien qui évolue dans nos vies, y'a que les poubelles qui se remplissent." Ce qui, au propre comme au figuré, résume assez bien mon sentiment sur l'année touchant à sa fin. D'ailleurs, je passe la journée à faire du rangement et du ménage.

- Samedi après-midi, pour me tirer de mon marasme, je décide d'aller voir l'expo "2050: une brève histoire de l'avenir". Effectivement, c'est bref: 20 mn à déambuler parmi des oeuvres superficielles au possible pour 14,50€, ça fait un peu chérot. Si encore c'était bien - mais non, le propos est délibérément nihiliste, socialement irresponsable et moralement suffoquant. Je ressors de là avec une furieuse envie de faire bouffer ses tripes à un curateur.

- En théorie, j'ai bien mérité de m'écrouler sur mon canapé avec un repas indien de chez Marks & Spencer. Dans la pratique, il n'y en a plus au magasin. L'espace d'une seconde, j'envisage de m'asseoir au milieu du food court et de me mettre à pleurer que j'en ai marre de cette semaine de merde venant clôturer une année de merde. Un reste de dignité me retient.

- Au final, ce sera un pad thai du Tom Yam (qui a été racheté par Walkin Thai depuis notre dernière commande) devant le series finale de "Downton Abbey". Je n'aurais jamais cru que Thomas le valet parviendrait un jour à me tirer une petite larme. La série me manquera; même à son plus inepte, elle restait toujours plaisante à regarder.

- Dimanche, je lance un concours sur ma page Instagram (lien dans la colonne de droite) pour fêter mes 500 followers. En jeu: l'agenda Mr Wonderful 2016, que j'avais commandé pour moi, qui ne correspond finalement pas à mes besoins mais qui est bien trop joli pour que personne ne s'en serve! Concours ouvert à tous les résidents d'Europe jusqu'à lundi (demain) minuit. 

- Ce soir, nous dînons avec la famille de Chouchou. Ca me fera une occasion d'étrenner ma nouvelle robe rouge Cora Kemperman dont je suis totalement amoureuse.

Bonne fin de week-end et excellente semaine à tous.

3 commentaires:

ElanorLaBelle a dit…

Et bien moi, la poste m'a réservé une petite surprise sympa pour le colis Secret Santa que j'ai envoyé: il est revenu dans ma boite au lettre sans explications!

Mojito Cerise a dit…

Moi j'ai un problème avec un cadeau maudit ... celui que je destinais à mon frère, commandé sur Amazon le 6 décembre, livraison prévue à la base le 14, prise en charge par UPS ... mais jamais arrivée. Message à UPS puis Amazon. Ces derniers ont procédé à un nouvel envoi, cette fois pris en charge par Chronopost, livraison prévue le 23 décembre, et toujours rien reçu ..! Grr !

thiphane a dit…

Moi aussi un colis bloqué 3 semaines par la poste qui arrive parce que je pose une réclamation, un de Noël que je ne pourrais récupérer que demain pour cause de Poste fermé plus tôt et pas de réception de colis du swapp. Un peu déçu j'attendais cette surprise avec impatience