lundi 7 décembre 2015

"Bron/broen" saison 3




Deux ans. Deux ans que j'attendais la suite de cette magistrale série policière, partagée entre l'impatience et l'appréhension: sans Martin Rhode, la moitié danoise du duo d'investigateurs dont la bonhommie venait contrebalancer l'extrême rigidité de la Suédoise Saga Noren, que resterait-il de Bron/broen? L'alchimie des deux héros comptait pour bonne part dans la qualité de la série, plutôt glauque à la base, à laquelle elle venait apporter son unique touche de légèreté. Autant dire qu'à la base, je n'étais pas très bien disposée envers Henrik Sabroe, le nouveau partenaire danois de Saga au comportement plus que louche. Mais les scénaristes ont réussi le tour de force de créer un personnage aussi tourmenté que Saga, bien que pour des raisons très différentes, et qui tisse peu à peu avec elle une relation encore plus intense et intéressante que son amitié avec Martin. Franchement, chapeau. 

Par contre, pour la légèreté, mieux vaut oublier. Cette saison 3 est sans doute la plus plombante de toutes. Copenhague et Malmö restent filmées à leur plus gris et à leur plus moche; l'intrigue (un chouïa moins passionnante que les précédentes, mais toujours très bien construite) continue à mettre en évidence les travers de la société scandinave considérée par beaucoup comme la plus progressiste et la plus juste du monde. Comme si ça ne suffisait pas, Saga est mise à rude épreuve par la disparition de la seule personne qui compte encore pour elle, au moment même où sa mère tant haïe refait surface pour la tourmenter. L'actrice Sofia Helin, déjà formidable dans les deux premières saisons, se surpasse d'épisode en épisode. Sans cesse plus mutique, plus renfrognée, plus contractée, elle suinte la souffrance et l'impuissance par chacun de ses pores. On la voit approcher mentalement du point de rupture en se demandant ce qui pourrait bien la sauver - Bron/broen n'ayant pas pour habitude de donner dans la facilité de la guimauve. 

En résumé et sans trop vous spoiler, je dirais que cette saison 3 reste tout aussi passionnante que les précédentes, ce que la télé produit actuellement de plus intelligent et de plus prenant à mon goût. Je croise les doigts pour qu'on ait droit à une saison 4 de la même qualité - même si je dois l'attendre encore deux ans.




4 commentaires:

Paméla Gourde a dit…

Je ne connaissais pas du tout cette série mais je la note. Merci pour la découverte.

Kana a dit…

j'ai tellement hâte! Où as-tu regardé cette saison? J'ai regardé les 2 premières sur Netflix...

ARMALITE a dit…

Sur des canaux, euh, détournés.

Anonyme a dit…

Ah la la mais j'adore cette série!!!
J'avais les mêmes réserves que toi après la "disparition" de l'inénarrable Martin mais finalement,le nouveau partenaire de Saga est vraiment attachant,charismatique et bien torturé comme il faut!

ANNESO