lundi 12 octobre 2015

2ème exposition de la bande dessinée belge et coréenne


Samedi après-midi, Chouchou et moi sommes allés voir une expo dont il avait appris l'existence tout à fait par hasard, en passant devant le Centre Culturel Coréen où elle a lieu en ce moment et jusqu'à la fin du mois. Son principe consiste à mettre en évidence les similitudes mais aussi les différences entre les bandes dessinées belge et coréenne, à travers le rapprochement du travail de trois "paires" d'artistes. 

J'ai été plus que ravie de voir que parmi les six auteurs sélectionnés se trouvaient Hong Yeonsik pour son très touchant "Histoire d'un couple", face à Max de Radiguès qui fait des fautes d'orthographe épouvantables sur le thème de l'humain confronté à la rudesse mais aussi à la beauté de la nature, et Bernard Yslaire pour son très romantique "Bidouille et Violette", face à Kang Full sur le thème des amours adolescentes. Pour compléter ce beau panel, des oeuvres d'Ancco et de Delphine Frantzen qui explorent toutes deux la vie d'êtres marginalisés. 

L'espace consacré à l'exposition est grand et lumineux, la scénographie sobre mais agréable et non dépourvue de jolis clins d'oeil. J'ai adoré pouvoir admirer les planches originales de deux bédés qui m'ont marquée chacune dans son genre, l'une il y a presque 30 ans et l'autre il y a quelques mois seulement (pfiou, il dessine drôlement propre du premier coup, Yslaire!). Mon seul regret, c'est que l'appréciation des fameuses similitudes et différences soit laissée à l'appréciation du visiteur pas forcément calé sur le sujet: j'aurais aimé que des panneaux de texte les soulignent fût-ce brièvement. Tout de même, pour les amateurs éclairés ou pas, il y a de quoi faire de belles découvertes et s'en mettre plein les yeux - d'autant que la visite est gratuite. 










Rue de la Régence 4
(face au Grand Sablon)
1000 Bruxelles
Lundi-samedi, 9h-17h
Entrée gratuite
Cette exposition dure jusqu'au 31 octobre

Aucun commentaire: