vendredi 18 septembre 2015

"The ancient magus bride"


Lors d'une vente aux enchères, Chise Hatori, jeune orpheline capable de voir les créatures surnaturelles, est acquise pour la somme considérable de £5 millions par l'étrange Elias Ainsworth. Ce magicien qui a un crâne de chèvre en guise de tête la ramène dans son manoir anglais pour faire d'elle son apprentie et, plus tard, son épouse. Malgré son apparence effrayante, il semble faire preuve d'une authentique bienveillance envers l'adolescente dont la vie a été extrêmement difficile jusque là. Il lui apprend qu'elle est une Slay Vega, et possède la capacité de stocker en elle d'énormes quantités d'énergie...

Intriguée par la couverture du tome 1, je me suis jetée sur les deux tomes actuellement disponibles de "The ancient magus bride". Bien m'en a pris, car les personnages et l'histoire sont aussi originaux et envoûtants que l'illustration le laissait supposer. Elias, ses alliés et ses adversaires se révèlent animés par des motivations complexes, jamais manichéennes. Difficile de se faire une opinion sur eux, ou à tout le moins, de la conserver plus de quelques chapitres - et c'est justement ça qui est bon! Les rencontres avec des créatures surnaturelles donnent lieu à des scènes tantôt émouvantes et poétiques (la mort du dragon islandais), tantôt fascinantes dans leur horreur (le parcours du tueur de chats). Et impossible de prévoir à l'avance ce qui va advenir de Chise et de sa drôle de relation avec Elias. Complètement séduite, j'attends la sortie du tome 3 avec impatience.

3 commentaires:

Akroma a dit…

J'aime beaucoup cette série aussi. Je l'ai découverte lors de Japan Expo où l'auteur était en dédicaces.
Ce dragon m'a fait pleurer...

shermane a dit…

Oh y a déjà deux volumes !
Je n’ai lu que le premier, sans trop accrocher : la passivité de l’héroïne (prête au suicide mais rassurée de ne pas se noyer ?) est ce qui m’a fait décrocher en premier lieu. Je trouve Elias assez intrigant et les créatures sont bien belles, mais il y a un manque d’ambiance à mon goût et les dessins ne me font ni chaud ni froid.
Malgré tout, je lui donnerai une chance si l’occasion se présente :)

ARMALITE a dit…

C'est vrai que l'héroïne est très passive au début, mais c'est une conséquence de son histoire personnelle, et ça peut justement être intéressant de voir comment elle évoluera sous la tutelle d'Elias!