dimanche 20 septembre 2015

Les brèves de la semaine #37




- Mardi, je découvre sur l'esplanade du Parlement Européen le résultat du projet photo #LikeYou auquel j'avais participé cet été. Je m'attendais à ce que toute la place soit couverte de portraits; en fait, il y en a quatre ou cinq pauvres bandes scotchées au milieu. On ne peut pas dire que ce soit spectaculaire. 

- Le soir, nous testons la série "UnReal". Je tiens environ 6 minutes et demi devant le pilote; le record de rejet immédiat jusqu'ici détenu par "Scandal" est battu. 

- J'avais réussi à faire baisser ma PAL de moitié pendant l'été, mais j'ai acheté tellement de bouquins  depuis début septembre qu'elle est de retour à son niveau initial. Je suis un cas désespéré.

- Mercredi, bien que je ne sois pas du tout fan de space opera, la prémisse de "Dark matter" m'intrigue suffisamment pour me donner envie de regarder la suite.

- Jeudi, je dois ressortir mon manteau kaki pour m'aventurer dehors. Alors que l'été n'est même pas terminé officiellement. Bouhou.

- Je m'aventure jusqu'au centre de tri qui récolte les dons en nature pour les réfugiés du parc Maximilien. Et ben de chez moi, Belgica, ça prend quasiment une heure - glups. Mais j'aime beaucoup le concept des fresques écomilitantes avec plein de trucs intéressants à lire sur les murs de la station de métro!

- Expériences gintoniciennes: le mélange Boss 509 au pamplemousse rose et Schweppes au poivre rose avait l'air d'une bonne idée, et puis non.

- Vendredi midi, je fais une première expérience de cuisson de maïs au four avec les épis reçus dans le panier Cirkle de la semaine dernière: du papier sulfurisé, du sel, du poivre, un peu de beurre, on ferme la papillote et on laisse cuire 25 mn à 200°. Miam!

- Je teste Fitness Blender, un programme sur 5 jours, et manque me jeter par la fenêtre d'ennui tellement c'est répétitif.

- Le soir, en faisant nos courses hebdomadaires, nous sommes ravis de trouver enfin des pâtes d'épeautre chez Delhaize. Non seulement elles sont un peu moins chères que celles que nous achetons dans les magasins bio, mais en plus des spaghetti habituels, ils ont aussi des penne, ce qui va nous permettre de faire des gratins et des salades, voire des pastasotto!

- Samedi, nous allons passer la journée à Lille avec Philou et son amie Stéphanie, que nous n'avions pas encore rencontrée. Alors que nous testons l'escape game local, une voix lance en direction de l'écran sur lequel s'affichent les indices: "Colonel, ça prend un seul N!". Cette voix n'est pas la mienne, mais celle de Stéphanie. Je pense qu'il devrait y avoir moyen de s'entendre.

- L'escape game se révèle décevant: décor moche et intrigue ultra-linéaire, avec presque uniquement des codes chiffrés. Pour se consoler, on se tape un goûter crapuleux chez Meert. Gasparde avait raison: la religieuse abricot-amandes est tout simplement divine, et le chocolat viennois a de quoi tuer d'extase un foie un peu faiblard.

- Dans un magasin de cuirs, j'essaie un blouson coupe motard vraiment sympa, mais dont l'achat ne rentre pas du tout dans mon budget, surtout à une semaine de notre départ à Budapest. Dommage: au bout de trois ans d'utilisation intensive, mon petit perfecto Mango commence à donner des signes de fatigue!

- Dimanche, nous voulions aller voir l'expo sur la bédé belge et coréenne, mais c'est son jour de fermeture hedbomadaire. Heureusement, elle reste en place jusqu'à fin octobre; ce n'est donc que partie remise.

Bonne fin de week-end et excellente semaine à tous!

Aucun commentaire: