mardi 18 août 2015

Toulouse, été 2015




Samedi: Il pleut sur Toulouse pour notre premier jour de vacances? Qu'à cela ne tienne: j'emprunte un blouson à ma soeur, et Chouchou et moi allons passer une grande partie de l'après-midi chez Ombres Blanches, d'abord à choisir des bouquins, puis à lire devant une tasse de thé. Les Toulous'hein: salle crade et steak trop cuit qui oblitère le goût des autres ingrédients de mon burger; je ne reviendrai pas. J'ai fait les courses de ma mère, j'ai bien mérité de craquer chez Arabesque pour cette paire de sandales Esska en fin de série.




Dimanche: Ma soeur cuisine assez peu, mais son rougail saucisse déchire. Quant au gâteau renversé à l'ananas d'Attila, il est plus beau que celui de la photo dans le livre de recettes, et probablement meilleur aussi. Y'a des gens qui ont des super-pouvoirs du quotidien toupourris; mon beau-frère, lui, trouve systématiquement une place de parking pile à l'endroit où il va. Je pensais bien que l'escape game plairait à toute la famille, et je suis ravie de constater que je ne me suis pas trompée: ma soeur, David et Attila s'éclatent autant que nous dans Le bureau de Pierre Rousseau. Nous sortons avec plus de deux minutes d'avance sur le chrono - hourra! Pour conclure cette chouette journée, je termine le réjouissant "Comment (bien) rater ses vacances". Dire qu'il y a encore des lecteurs qui méprisent la littérature jeunesse...




Lundi: Pour une fois, nous réussissons à trouver le Gaumont Labège du premier coup. J'ai l'impression qu'Attila et Cahouète s'ennuient devant "Le Petit Prince", mais en fait non. Maintenant, bourrons les gamins de sucre. Dommage que ma robe soit un peu ton sur ton avec les sièges du Tommy's: un modèle contrasté aurait donné de meilleures photos. Comme cadeaux d'anniversaire chez Cultura, mes neveux choisissent la première trilogie Star Wars en DVD et des baguettes Harry Potter, les braves petits.




Mardi: Malgré nos recherches à Bruxelles, le bibimbap du Boli Café reste inégalé - d'ailleurs, il y a la queue sur le trottoir en cette semaine de réouverture. Une géocache facile au pied du donjon du Capitole. La Jolie Fleur d'Octave (yaourt, fraise, rhubarbe) est sans aucun doute ma glace préférée au monde. Consternée de voir que les billets de spectacle achetés sur le site internet de la Fnac sont maintenant délivrés par un automate. Je me fiche du gain de productivité qui mettra des employés au chômage et ne profitera qu'aux actionnaires: si j'ai un souci, je veux parler à une PERSONNE, bordel. Et c'est une sociopathe qui dit ça.




Mercredi: Quand j'essaie de résumer pourquoi je trouve l'héroïne de "Retour en Islande" antipathique, je me rends compte que je suis en train de me décrire - ouch. Comme prévu, les pâtes à la Norma de Chouchou remportent un franc succès auprès de toute la famille. Le drame du jour porte sur le plan de travail bousillé par le plombier auquel ma mère a fait changer son évier de cuisine parfaitement fonctionnel. Une avance de £15 000 à l'auteur d'un obscur récit de voyage vieux de 50 ans et déjà publié une première fois dans l'indifférence générale - je croyais que "The Rocks" était une histoire de secrets de famille, pas un roman de science-fiction!




Jeudi: Nous aurons eu le temps de de nous partager un club sandwich Duck Me pour le goûter, de retrouver Nekkonezumi devant O Sorbet d'Amour pour y acheter un cornet deux boules, de faire un tour de grande roue et de visiter l'expo d'un photographe lithuanien au Château d'Eau avant de nous prendre la mère de toutes les averses sur le coin de la figure en retraversant le Pont Neuf en sens inverse. Quand nous débarquons trempés (et, en ce qui me concerne, en robe d'été et sandalettes) chez JCD, cet homme merveilleux m'allume un feu de cheminée pour que je puisse me sécher: bonheur intense. Non monsieur l'agent, Chouchou ne stresse pas à l'idée d'ânonner "1, 2, 3, 4, 5" dans votre alcootest: il n'a bu que de l'eau toute la soirée.




Vendredi: Le meilleur magret de ma vie chez Monsieur Marius, une géocache trouvée à côté du métro Carmes, deux bols Bloomingville ravissants chez Méric (cet écureuil en trottinette rouge! ce mignon hérisson endormi!) mais un thé vraiment pas bon au Jardin des Thés. Improviser une soirée risotto/pâtisserie chez ma soeur et répartir les différentes missions pour plus d'efficacité - Chouchou va chercher ma mère et le vin blanc, David et moi allons faire les courses au Super U, ma soeur et Attila commencent la crème à la vanille, Cahouète continue à jouer à agar.io sur le canapé. Nouvelle unité monétaire: la botte d'asperges du primeur d'à côté (7,95€ au cours du 14 août 2015). Christine Bravo mime la limace dans un jeu télévisé débile - au secours! Les plaisirs gourmands recette Ladurée, 3h pour les préparer, 3 minutes pour les dévorer jusqu'à la dernière miette.




Samedi: "Que penses-tu du verbe requestionner?" Euh, du mal, beaucoup de mal. En un seul trajet en voiture avec l'autoradio allumé, j'ai dû tripler ma connaissance de la musique populaire du XXIème siècle. Merci à l'Atelier du Burger d'être ouvert un 15 août et de proposer une recette au fromage bleu. Sur un trousseau de 50 clés, celle qui ouvre le cadenas est bien évidemment l'avant-dernière que je teste. Nous sortons du Cachot de la Taverne en 52'56", ce qui nous classe paraît-il dans les meilleurs temps. En prime, le game master nous conseille les deux meilleurs escape games de Budapest pour notre voyage du mois prochain. Je pourrais admirer pendant des heures le monsieur qui fait des bulles de savon géantes sur la place du Capitole. La quête vaine des nouvelles-chaussures-pour-la-rentrée d'Attila se termine au Sorbet d'Amour où je teste le nouveau parfum mojito. Je ne ferais pas rentrer un cure-dent de plus dans ma valise cabine, mais enfin, elle ferme.




Dimanche: La journée se traîne, et mon mauvais bouquin ne parvient pas à me distraire de l'angoisse du retour qui monte au fil des heures. Ma soeur nous ramène à l'aéroport et j'en chialerais de la quitter sans même avoir eu une seule occasion de lui parler vraiment (mais pour lui dire quoi, au juste?). J'ai bien failli paumer le connecteur de mon Jawbone dans les rainures du tapis roulant de la sécurité. Oui, je suis une délinquante qui, quand 15 autres femmes attendent devant les toilettes, n'hésite pas à aller faire pipi chez les messieurs où il n'y a personne. Bruxelles by night en 21. En arrivant à la maison, découvrir que le basilic en pot que j'avais mis au frigo pour tenter de le préserver a bel et bien survécu sans trop de dégâts. La première chose que je vois en me connectant sur Facebook, c'est que la seconde salle d'Aventure Rooms Toulouse, dont je guettais l'ouverture depuis avril pour la tester pendant ces vacances, ouvrira officiellement... demain. Bon, ben je vais être obligée de revenir un de ces quatre, alors.

1 commentaire:

Bernieshoot a dit…

Nous la statue de nougaro assez ratée. .. jeudi un orage d'enfer, et dimanche nous étions à blagnac mais pas direction Bruxelles