dimanche 9 août 2015

Les brèves de la semaine #32




- Dimanche soir peu avant minuit, Chouchou envoie par mail un (gros) devis que le client accepte presque immédiatement. Malgré l'heure tardive, nous sautons de joie dans notre salon. 

- Lundi, je teste la séance de muscu du "One week shred" de Jillian Michaels. La vache, ça ne rigole pas. Y'a un bon tiers des exercices que je peine à faire en niveau débutant.

- J'ai trouvé l'agenda de mes rêves pour 2016. Je sais, je ne suis pas en retard. Je croise les doigts pour que d'ici l'automne, la société américaine qui le fabrique se mette à faire des envois à l'international.

- Mardi après le dîner, j'entraîne Chouchou au parc le plus proche pour une promenade digestive censée brûler une poignée de calories. La mare est recouverte d'une mousse verdâtre peu appétissante sur laquelle flottent négligemment quelques sacs plastique. Dégoûtée, je mets le cap sur le glacier italien où je commande un cornet chocolat noir-chocolat blanc à 2758 calories la boule. #FAIL

- Les iris achetés dimanche au marché Flagey ont pourri avant même de s'ouvrir; je me demande ce que j'ai fait de travers. Trop d'eau, pas assez? Trop de lumière, pas assez? J'aurais peut-être dû fendre la tige, comme pour les tournesols? Mystère...

- Mercredi après-midi, je passe au Nong Cha et, en plus de mon You Zi Hua Cha habituel, j'achète du Greenwich dont Sara m'a parlé la veille: thé rouge (pas du rooibos, non non non) parfumé à l'écorce de pamplemousse et à la bergamote. Je suis curieuse de goûter.

- Jeudi, je reçois mes boots panthère dont je craignais qu'ils n'arrivent pendant notre absence. Ils sont très beaux, très confortables, et je passe deux heures à parader dans mon appartement en débardeur/culotte, chaussée comme pour un concert de rock en plein hiver, en me sentant méga badass.

- Vendredi à 14h pile, je boucle la relecture du tome 2 de "La Loi du Millénaire", que j'ai vraiment beaucoup aimé, et l'expédie à mon éditeur avec une semaine d'avance. Comme ça, je vais pouvoir profiter de ma semaine à Toulouse!

- Le frigo se trouvant vide à quelques heures de notre départ, je vais chercher des pizzas chez Mamma Roma pour notre dîner pré-embarquement. Chouchou avait raison: depuis qu'ils ont standardisé leur fabrication, la qualité a chuté de façon dramatique. Après presque neuf ans de fidélité, c'était sans doute la dernière fois qu'ils me voyaient.

- "C'est laquelle ma brosse à dents?" crie Chouchou depuis la salle de bain en préparant sa trousse de toilette. "Comment ça, c'est laquelle? Tu veux dire que tu n'en sais rien et que d'habitude, si ça se trouve, tu utilises la mienne?" "Non mais euh là c'est parce qu'on est en plein jour." ""...Tu veux dire que tu reconnais mieux ta brosse à dents dans le noir?"

- Le voyage en avion se passe bien si l'on excepte la présence derrière moi de Lilou, 7 ou 8 ans à vue de nez, moulin à paroles doté d'une voix suraiguë et d'une probable épilepsie chronique vu le nombre de coups de pied qu'elle file dans mon dossier. A un moment, elle se renverse du chocolat chaud sur la jambe et hurle si fort que l'hôtesse est à deux doigts d'envisager l'amputation à vif. 

- Samedi, nous passons une grande partie de l'après-midi chez Ombres Blanches à acheter des bouquins et à les lire devant une tasse de thé pendant qu'il pleut fort. Le bonheur.

- Après quelques courses pour ma mère, nous allons dîner d'un burger chez les Toulous'hein. Il est 18h, toutes les tables de la salle du 1er étage sont jonchées de restes de bouffe du repas de midi, et alors que nous sommes les seuls clients, nous attendons notre commande un bon quart d'heure. En plus, les steaks bien trop cuits masquent le goût de tous les autres ingrédients du Jolimont. Je ne recommande pas.

- Nous remontons jusqu'au métro Esquirol lorsque, dans un magasin de chaussures, j'aperçois les sandales Esska que j'avais hésité à acheter à Bruxelles - même modèle, même couleur, 49€ en fin de série, et il y a encore ma pointure. Ce serait péché que de ne pas les emporter. (Par conte je résiste vaillamment aux escarpins Patricia Blanchet dorés à paillettes, sublimes mais conçus pour les pieds d'une fille à la vie bien plus glamour que la mienne.)

- Dimanche midi, Attila, qui s'est récemment découvert une vocation de pâtissier, nous prépare un gâteau renversé à l'ananas. Après trois tentatives foireuses pour fabriquer du caramel, le futur Michalak pousse un gros soupir et commente: "Le caramel, c'est relou".  N'empêche que le résultat est super réussi et que, même après l'excellent rougail saucisse de ma soeur, personne n'en laisse la moindre miette.

Bonne semaine à tous.

3 commentaires:

Ln de Mtl a dit…

Hello !
L'agenda renseigné est effectivement génial ! En cherchant un peu sur le site, j'ai vu qu'il y avait possibilité d'avoir des envois à l'international...en tout cas dans le FAQ c'est ce qu'il est indiqué. Les infos sont ici: http://inkwellpress.com/pages/international-shipping

Bonne semaine

ARMALITE a dit…

C'est tout récent, ça n'y était pas la semaine dernière. Et $37.50 de frais de port pour l'Europe, euh, gloups.

Ln de Mtl a dit…

J'avais pas bien vu le frais de port, je pensais que c'était l'ensemble: agenda + frais de port ! 37$ de frais de port...c'est assez rédibitoire !

Dommage :-(

Bonne semaine de vacances,